Plandémie de Covid

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

L’histoire d’un tacos

Par : hervek

Par James Howard Kunstler – Le 15 juillet 2022 – Source kunstler.com

L’ICE pourrait expulser un immigrant illégal accusé d’avoir violé une enfant de 10 ans qui pense maintenant à se faire avorter

Que penser de ce titre bizarre publié par le Washington Examiner ?

Première impression : c’est au moins un qu’ils vont renvoyer.

L’histoire continue : « Les services américains de l’immigration et des douanes ont demandé au département de police de Columbus [Ohio] d’informer les agents fédéraux lorsque Gerson Fuentes, 27 ans, sera libéré de sa garde à vue, afin qu’il puisse être transféré en détention fédérale et entamer une procédure d’expulsion devant le tribunal. »

Quoi ? Libéré de sa garde à vue ? Procédure d’expulsion ? Pourquoi relâcher un suspect de viol de la juridiction de son crime ? Qu’il a avoué, d’ailleurs. Et le renvoyer – c’est-à-dire l’expulser… hors des USA… vers où exactement ? Et dans quel appareil judiciaire ? Dans quel autre pays ? Avec quelle obligation de poursuivre les crimes commis ailleurs dans le monde ?

Entre-temps, l’attention dans cette affaire s’est portée sur le médecin de l’Indiana, une certaine Caitlin Bernard, qui a pratiqué l’avortement. Le procureur général de l’Indiana, Todd Rokita, s’est joint au tumulte : « Nous rassemblons les preuves en ce moment même, et nous allons nous battre jusqu’au bout, y compris en examinant son permis d’exercer si elle n’a pas fait de déclaration. Et dans l’Indiana, c’est un crime … de ne pas faire de déclaration intentionnellement », a déclaré Rokita sur Fox News.

Quelques jours plus tard, le journal The Indiana Star a déclaré que les documents relatifs au rapport de viol du Dr Bernard avaient été trouvés. Le New York Times ajoute : « Kathleen DeLaney, une avocate du Dr Bernard, a déclaré dans un communiqué que le Dr Bernard envisageait une action en justice contre ceux qui l’avaient « salie », y compris M. Rokita…. » On sait que les choses vont mal dans ce pays quand les avocats doivent s’opposer aux médecins qui s’opposent.

En parlant de questions médicales… pensez-vous que quelqu’un de haut placé va chercher à savoir si le suspect du viol, Gerson Fuentes, était vacciné au moment de ces viols (il a violé la jeune fille à deux reprises) ? Aurait-il pu transmettre le SRAS-Covid-19 à la jeune fille ? Que quelqu’un, s’il vous plaît, alerte le Secrétaire à la santé et aux services sociaux, Xavier Becerra, pour qu’il fasse quelque chose de positif de ce terrible incident, par exemple en produisant une annonce de service public, pour faire comprendre aux Américains l’urgente nécessité pour absolument tout le monde de se faire vacciner, y compris les violeurs sans papiers.

Peut-être que le violeur ayant avoué, Gerson Fuentes lui-même, peut lancer un appel personnel à la nation, puisqu’il sera bientôt libéré de prison et, théoriquement, disponible pour se produire à la télévision : Puse en peligro a una niña ! Obtenga su vacuna ! (J’ai mis en danger une petite fille ! Faites-vous vacciner !). Mettez Gerson dans un costume comme… un tacos de petit déjeuner ! – Génial ! – qui ne les aime pas ! Regardons les choses en face, l’Amérique est malade et fatiguée de voir la vieille et austère Rochelle Walensky lancer les shots. Elle ne ressemble pas du tout à un tacos de petit déjeuner. Plutôt à une poitrine de bœuf qui a mijoté toute la nuit sur la table à vapeur, sans le petit pain.

Au fait, quelqu’un a-t-il remarqué que les États-Unis sont envahis de tacos pour le petit-déjeuner ? Il y en a tellement, et tellement de sortes ! Huevos con chorizo… Huevos y tocino… Huevos con queso ! La diversité est stupéfiante ! Curieusement, l’industrie américaine de la restauration rapide est restée silencieuse sur la question, malgré la menace qui pèse sur ses activités. Que quelqu’un, s’il vous plaît, envoie un mémo au secrétaire à la sécurité intérieure Alejandro Mayorkas : un puissant afflux de tacos pour le petit-déjeuner traverse jour et nuit notre frontière avec le Mexique. Ils sont distribués – gratuitement ! – par bus et par avion d’un océan à l’autre – tandis que des millions d’Egg McMuffins, de Sausage, Egg, and Cheese Croissan’wiches, de Grand Slamwiches, de Kickin’ Maple Chicken BreakFEASTs, de Country Fried Steak Biscuits, de Chocolate Chip/Pecan Waffles, et de Texas Melts ne sont pas mangés, flétrissant sous les ampoules infrarouges Glo-Ray des restaurants franchisés américains.

La question qui se pose est la suivante : comment l’Amérique peut-elle réussir à prendre un petit-déjeuner avec la tête dans le cul ? Le Dr Jill Biden pourra peut-être répondre à cette question lors d’un prochain discours devant l’Association nationale des chirurgiens colorectaux. Maintenant que les vaccins à ARNm maîtrisent si bien la Covid-19 – demandez au Dr Anthony Fauci (il le sait !) – ne devrions-nous pas nous préoccuper de ce nouveau fléau qu’est la rectose crânienne (la prochaine pandémie) ? Les Américains ont-ils porté leurs masques sur le mauvais orifice corporel ? Quelqu’un mène-t-il une étude évaluée par des pairs à ce sujet ?

James Howard Kunstler

Pour lui, les choses sont claires, le monde actuel se termine et un nouveau arrive. Il ne dépend que de nous de le construire ou de le subir mais il faut d’abord faire notre deuil de ces pensées magiques qui font monter les statistiques jusqu’au ciel.

Traduit par Hervé, relu par Wayan, pour le Saker Francophone

❌