Plandémie de Covid

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Voir venir le TOTALITARISME – Jeudi Chouard n°4, 21 juillet 2022 21h, avec Ariane Bilheran et Slobodan Despot


Le 21 juillet 2022 21h, rendez-vous à l’émission en direct Jeudi Chouard, le jour des citoyens constituant, avec Ariane Bilheran et Slobodan Despot au sujet du totalitarisme.

Rejoindre l’émission sur Facebook
Rejoindre l’émission sur YouTube
Partager sur Twitter
Partager sur Telegram

PARTIE 1. Présentation : pendant environ 30 minutes, les invités présenteront leurs engagements, les problèmes qu’ils cherchent à résoudre, puis répondront aux questions du public.

PARTIE 2. Atelier constituant avec les invités et les spectateurs : que faudrait-il écrire dans la Constitution pour résoudre les problèmes énoncés ? Nous débattrons sur les solutions à constitutionnaliser.

À LA FIN DU LIVE. À partir de 22h30 les spectateurs pourront rejoindre la radio libre sur Discord pour continuer le débat constituant et faire des retours. Se connecter


Chers amis,

Sur ce site (chouard.org), on travaille — ensemble — depuis 2005 sur les abus de pouvoirs : leurs différentes formes, leurs causes profondes, et les différentes solutions que les humains pourraient imaginer pour les empêcher durablement.

En ces temps inquiétants de prétendues « urgences » (déclarées fort habilement par les pouvoirs exécutifs, appuyés par de complaisantes instances « internationales »), on entend de plus en plus souvent le mot TOTALITARISME dans les conversations des citoyens, inquiets pour leur liberté.

Ce mot important mérite d’être étudié publiquement pour éviter entre nous les malentendus, pour être sûrs de bien nous comprendre, sans exagérations ni euphémismes ou contresens.

Je vous propose d’y réfléchir jeudi prochain, 21 juillet à 21h, avec deux personnalités dont je trouve le travail important : Ariane Bilheran (https://www.arianebilheran.com/ et https://www.youtube.com/c/ArianeBilheranOfficiel) et Slobodan Despot (https://antipresse.net/auteurs/slobodan-despot/ et https://www.youtube.com/c/Antipresse_net/videos) . Ils se connaissent, ils travaillent ensemble, ce sont des résistants à toutes les formes de domination, ce sont des gens bien.

Je voudrais qu’Ariane et Slobodan nous expliquent chacun (exposé d’Ariane, puis réactions de Slobodan et moi, puis échanges avec les auditeurs, point par point) :
• leur définition du mot totalitarisme, la distinction avec les non synonymes comme dictature, despotisme, tyrannie…
• les indicateurs (« warnings dans la tête ») qui permettent de dire qu’on se trouve dans (ou qu’on se dirige vers) un régime totalitaire,
• les causes profondes de cette catastrophe antidémocratique,
• et les solutions, curatives et préventives, qu’Ariane et Slobodan — et les auditeurs — préconisent pour les simples citoyens.

De mon point de vue, un régime totalitaire est le bout d’un chemin, le terme d’un processus d’autonomisation des pouvoirs, faute de constitution digne de ce nom c’est-à-dire faute de citoyens constituants. Il me semble que dans un peuple éduqué à rester vigilant, dans une population de citoyens constituants, il n’y a pas de place pour un tyran, et encore moins pour un régime totalitaire : une démocratie ça s’institue et nous sommes seuls à pouvoir le faire, nous les représentés qui avons tout à craindre de nos représentants tant que ce n’est pas nous qui leur fixons nous-mêmes leurs limites. J’espère pouvoir passer cette idée au feu de l’esprit critique de mes invités.

Ensuite de quoi, comme d’habitude dans cette émission, j’aimerais inciter mes invités — ainsi que nos auditeurs et commentateurs — à rédiger avec moi des (ébauches d’) articles de constitution sur ce sujet ; je vous poserai à tous la question : si vous aviez le pouvoir constituant (si vous étiez souverain, quoi), quelques minutes ou quelques heures , quelles règles institueriez-vous pour empêcher durablement tout pouvoir de devenir totalitaire ? Vous allez naturellement penser à rédiger de grandes règles fondamentales, mais pensez bien à rédiger aussi les modalités d’exécution pratique des grandes règles fondamentales (procédures sans lesquelles tout est corruptible) : Qui contrôle qui ? Qui juge ? Qui punit ? Qui révoque ? Qui contrôle les contrôleurs ? etc.

J’ai hâte de vous y retrouver, ça va être passionnant.

Étienne.


Liens pour voir l’émission :

Sur Facebook : https://www.facebook.com/354125540254908/posts/355348993465896

Sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=lmcgqcQHreE


Comme d’habitude, pour vous aider à vous préparer un peu à l’avance à cette réflexion, je vous signale ci-dessous quelques documents importants déjà publiés par mes invités sur le sujet :

Ariane et Slobodan ont déjà fait une émission ensemble (très intéressante) sur le totalitarisme, c’était sur la (très utile) chaîne « Un être humain » :

Ariane a écrit plusieurs livres importants sur ce sujet, et notamment :

Ariane Bilheran et Vincent Pavan Le debat interdit. Langage Covid et totalitarisme 2022
dont je vous ai déjà parlé ici, en juin : https://www.chouard.org/2022/06/04/ariane-bilheran-et-vincent-pavan-le-debat-interdit-langage-covid-et-totalitarisme-2022-nous-devons-nous-preparer/

Dans la vidéo ci-dessous, Ariane a parlé de ce livre avec son coauteur, Vincent Pavan, que je trouve passionnant sur sa critique au vitriol du scientisme et des charlatans qui utilisent des « modèles » mathématiques aux prétentions divinatoires délirantes pour terroriser le monde entier :

Ariane Bilheran a aussi écrit :

Ariane Bilheran 2021 Chroniques du totalitarisme

Présentation en 4e de couverture :

Les Chroniques du totalitarisme ont été rédigées au cours de l’année 2021, pour certaines publiées dans « L’Antipresse », et pour d’autres directement sur le site de l’auteur.

Elles étudient, à partir de l’actualité, différentes notions, comme la mise au pas, la violence, le corps, la folie, la perversion, la paranoïa, le sacrifice, le témoignage, la charité et l’héroïsme, en époque totalitaire.

Elles sont ici accompagnées d’articles, dont « Psychopathologie du totalitarisme » qui, en trois volets, résume le problème totalitaire selon les procédés psychiques collectifs décryptés par Ariane Bilheran.

Par son analyse en prise directe avec les événements de 2021, l’auteur interroge avec profondeur et amplitude, selon la philosophie politique et la psychopathologie, les troubles qui envahissent périodiquement l’humanité. À certaines époques, l’humanité, prise dans la démesure et la tentation de transgresser les interdits fondamentaux de la civilisation, régresse dans la barbarie.

Ariane Bilheran, ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Ulm), philosophe, psychologue clinicienne et docteur en psychopathologie, est spécialiste de l’étude de la paranoïa, de la perversion, du harcèlement et des manipulations. Elle est l’auteur de nombreux livres parus chez Dunod et Payot, dont Psychopathologie de la paranoïa et Psychopathologie de l’autorité.

Sommaire :
Introduction
Préface de Slobodan Despot
Le totalitarisme et le choix de la vie héroïque
Chroniques du totalitarisme 1 — La mise au pas du 12 juillet 2021
Chroniques du Totalitarisme 2 — De la violence en phase totalitaire
Chroniques du totalitarisme 3 — La vie nue, et encore…
Chroniques du totalitarisme 4 — Le corps dans le système totalitaire
Chroniques du totalitarisme 5 — Quand tout devient fou…
Note rectificative
Chroniques du totalitarisme 6 — Le témoin par destin
Chroniques du totalitarisme 7 — La charité
Chroniques du totalitarisme 8 — Hommage aux héros français le 15 septembre 2021
Psychopathologie du totalitarisme 1 — La structure totalitaire, le délire paranoïaque
Psychopathologie du totalitarisme 2 — Méthodes, étapes, objectif du projet totalitaire
Psychopathologie du totalitarisme 3 — Contagion délirante et alliances psychiques, sortie du délire
Totalitarisme, idéologie et paranoïa
Conclusion
Intervention lors de l’Assemblée franco-italienne du 29 janvier 2022, tenue à Paris (signature du traité de Paris)
Expertise transmise au Dr Reiner Füllmich pour le grand jury
Les profils qui résistent à l’embrigadement sectaire
Sur l’auteur

et

Ariane Bilheran Psychopathologie de lautorite 2010

Autres articles et vidéos publiés par Ariane :

1° L’imposture des droits sexuels 5ème édition, sous-titre « ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial » (première édition : 2017…) :
https://www.bookelis.com/sciences-humaines/51301-L-imposture-des-droits-sexuels.html
Ne pas le lire avant de dormir !

2° Article Totalitarisme sanitaire, écrit en avril 2020 :
https://www.arianebilheran.com/post/totalitarisme-sanitaire-c-est-pour-ton-bien-le-mal-radical

3° Article Le déferlement totalitaire, où Ariane a posé la première, en août 2020, l’expression que Louis Fouché et d’autres ont popularisée ensuite :

https://www.arianebilheran.com/post/le-moment-paranoiaque-vs-deferlement-totalitaire-face-a-la-dialectique-du-maitre-et-de-l-esclave

Hold-Up interview intégrale en septembre 2020 où Ariane parle des comploteurs et des tyrans, du totalitarisme :

Interview Radio Canada, décembre 2020 (depuis, Stephan Bureau s’est fait sortir, suite à son interview… Ariane et lui sont devenus amis) :

6°) PERSONNE N’EST À L’ABRI. Le nœud totalitaire exige une propagande de tous les instants (2021)

On peut se demander pourquoi, en 2020, Ariane a posé un tel diagnostic (tout le monde lui riait au nez). Mais déjà en 2017 (avec le sous-titre), et finalement, avec Tous des harcelés en 2010, Ariane avait parlé de «démocratie totalitaire»… Même Ariane, finalement, la question l’intéresse : à quoi a‑t-elle repéré cela au point de s’exposer publiquement à en poser le diagnostic dès avril 2020 (ce qui aurait pu lui coûter cher en crédibilité, ce qui lui a coûté d’ailleurs cher, mais pas parce qu’il était faux, au contraire !) à part à son flair ? Pourquoi Giorgio Agamben le philosophe italien a vu clair également au même moment ? Quels ont été leurs outils ?


Slobodan Despot est un personnage important, de mon point de vue : sa culture littéraire (il est éditeur), son analyse calme, décalée (il est Serbe, il vit en Suisse et son épouse est Russe) généreuse et puissante m’éclairent chaque semaine : je me suis abonné à l’Antipresse il y a quelques mois, et c’est passionnant. Je ne rate plus un débriefing du vendredi soir 🙂

ANTIPRESSE 1 1

ANTIPRESSE 2

ANTIPRESSE 3

Le compte twitter de Slobodan : https://twitter.com/despotica

Edit, 21 juillet 2022, 14h15 :
ATTENTION :
CHANGEMENT D’HEURE de dernière minute : l’émission aura lieu à 21 h au lieu de 19 h.
Pardon pour le dérangement.

L’article Voir venir le TOTALITARISME – Jeudi Chouard n°4, 21 juillet 2022 21h, avec Ariane Bilheran et Slobodan Despot est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

INDUSTRIE DE LA CONTRAINTE & surveillance généralisée (PMO) avec Nathanaël Leroy – Jeudi Chouard n°2, 7 juillet 2022, 19 h


Connectez-vous au direct et posez vos questions sur votre réseau préféré :

YouTubeFacebookTwitter

(Odysee bientôt !)


Chers amis,

Ce soir, sur Jeudi Chouard, je vous propose de (continuer à) travailler sur les outils numériques de la surveillance et de la contrainte de la population par les pouvoirs abusifs, et sur les institutions qui pourraient nous en protéger durablement.

J’ai invité Nathanaël, un jeune homme épatant, à venir nous présenter le travail du collectif « Pièces et main d’œuvre » (PMO, « atelier de bricolage pour la construction d’un esprit critique à Grenoble », https://www.piecesetmaindoeuvre.com/), en partant d’un livre important intitulé « L’INDUSTRIE DE LA CONTRAINTE » :

Frederic Gaillard Lindustrie de la contrainte 2011

Léo Girod a gentiment accepté de participer à notre discussion. Léo est, à mon avis, à la fois le meilleur citoyen constituant du monde 🙂 (pour le moment 🙂 ), un fin connaisseur (très exigeant) du RIC, et donc un vrai démocrate. Au cours de l’élaboration de la Constitution du Mumble, Léo a réfléchi à ces problèmes de surveillance étatique exagérée et il va sans doute nous parler des articles qu’ils ont rédigés à ce sujet, pour nous donner des idées, des pistes de résistance à l’oppression. Les points de vue de Léo sont souvent surprenants et toujours intéressants. Vous pouvez d’ailleurs le rejoindre tous les mardis à 21 h sur le salon ATELIERS CONSTITUANTS du serveur Discord des Gentils virus.

Ce soir encore, Mira m’aidera à repérer les plus importants de vos commentaires, questions et suggestions : d’abord en cas d’urgence elle pourra intervenir en pleine discussion avec Léo et Nathanaël, puis au moment des échanges avec vous (après la présentation de Nathanaël), elle nous signalera ceux des commentaires qui lui semblent particulièrement intéressants.

En plus de vos commentaires écrits, j’aimerais arriver à inviter certains d’entre vous à nous rejoindre dans le salon Stream Yard (en vous envoyant un lien de connexion) pour vous permettre de participer à la réflexion avec son, image et possibilité de débattre réellement. On va voir si on y arrive 🙂

Tout le travail de Pièces et main d’œuvre mérite d’être signalé, débattu et mis en valeur.
Voici leur présentation sur leur site :

LE SECRET C’EST DE TOUT DIRE

Pièces et main d’œuvre, atelier de bricolage pour la construction d’un esprit critique à Grenoble, agit depuis l’automne 2000 de diverses manières : enquêtes, manifestations, réunions, livres, tracts, affiches, brochures, interventions médiatiques et sur Internet, etc.

Pièces et main d’œuvre n’est pas l’enseigne d’un collectif, mais d’individus politiques. Nous refusons la bien-pensance grégaire, qui n’accorde de valeur qu’à une parole réputée « collective », pour mieux la réduire au conformisme, à la paresse et à l’incapacité, dans l’anonymat du groupe. Nous ne souhaitons pas de gens « qui fassent partie », mais – au contraire – nous allier chaque fois que possible et nécessaire avec d’autres « qui fassent  » par eux-mêmes.

De même que nous refusons de nous identifier autrement qu’aux anonymes, ceux qui n’ont jamais la parole, nous refusons l’expertise, cette ruse du système technicien pour dépolitiser les prises de décisions et déposséder les sociétaires de la société de leur compétence politique.

Ce refus vaut pour la « contre-expertise », cette ruse du système technicien pour infiltrer et retourner les oppositions à la tyrannie technologique.

En bref : nous considérons que la technologie – non pas ses « dérives »- est le fait majeur du capitalisme contemporain, de l’économie planétaire unifiée. La technologie est la continuation de la guerre, c’est-à-dire de la politique, par d’autres moyens. Si la police est l’organisation rationnelle de l’ordre public – de la cité – et la guerre un acte de violence pour imposer sa volonté à autrui, cette rationalité et cette violence fusionnent et culminent dans la technologie, par d’autres moyens. La technologie, c’est le front principal de la guerre entre le pouvoir et les sans-pouvoir, celui qui commande les autres fronts. Cela ne veut pas dire qu’il n’y ait pas d’autres fronts, mais que chaque innovation sur le front de la technologie entraîne en cascade une dégradation du rapport de forces entre le pouvoir et les sans-pouvoir sur tous les autres fronts.

Quant à notre pratique, nous savons qu’on ne gagne pas toujours avec le nombre, mais qu’on ne gagne jamais sans lui, et moins encore contre lui. Nul à ce jour n’a trouvé d’autre moyen de transformer les idées en force matérielle, et la critique en actes, que la conviction du plus grand nombre.

Nous soutenons que les idées sont décisives. Les idées ont des ailes et des conséquences. Une idée qui vole de cervelle en cervelle devient une force d’action irrésistible et transforme le rapport des forces. C’est d’abord une bataille d’idées que nous, sans-pouvoir, livrons au pouvoir, aussi devons-nous être d’abord des producteurs d’idées.

Pour produire des idées, nous nous appuyons d’abord sur l’enquête critique, aliment et condition première, quoiqu’insuffisante, à toute action.

Si la critique fait feu de tout bois, ce bois c’est l’enquête qui l’amasse. Si nous avons semé quelques doutes, par exemples sur les nanotechnologies et les technologies convergentes, sur la biométrie, les RFID et les neurotechnologies, sur le téléphone portable et nombre de sujets connexes, sur la destruction du territoire, la cannibalisation de « l’écosystème » par le système technicien, c’est à force d’enquêtes, de harcèlement textuel, d’interventions lors d’occasions officielles.

Une critique dont on peut énoncer quelques lignes élémentaires :Anticiper. Contester à propos, avant coup plutôt qu’après coup – les nanotechnologies par exemple. Etre offensif plutôt que défensif. Faire la différence en se concentrant sur le point aveugle de la critique, plutôt que faire nombre en clabaudant en choeur des évidences.

S’emparer des symptômes d’actualité pour remonter à la racine des maux.

Instruire à charge, en laissant au système qui en a plus que les moyens le soin de sa défense. Ne jamais dénoncer les malfaisances sans dénoncer les malfaiteurs. Ne jamais répondre à leurs manœuvres de diversion et de récupération. Ne jamais lâcher le front des nécrotechnologies.

Ainsi formons-nous l’espoir qu’à Grenoble et ailleurs se multiplient les enquêteurs et les enquêtes, liant le local au global, le concret à l’abstrait, le passé au futur, le particulier au général, afin de battre en brèche la tyrannie technologique, et d’élaborer de technopole à technopole une connaissance et une résistance communes.

De la même façon que les analyses et propositions de La Décroissance (premier journal d’économie politique) méritent d’être découvertes, relayées et soutenues : abonnez-vous, c’est un des tout meilleurs journaux du pays et il n’est (malheureusement) disponible que sur papier.

Pour vous donner une idée du travail de Nathanaël, je vous signale ci-dessous quelques vidéos importantes qui n’ont pas pris une ride.

Quand Nathanaël aura fini sa présentation (1),
nous lui poserons des questions (2),
et en dernière partie (3) j’aimerais que nous cherchions ensemble des solutions durables, c’est-à-dire des institutions.
(Montesquieu nous conseillait de nous en prendre à la tyrannie plutôt qu’aux tyrans.)
L’idée centrale de cette émission est, en effet, de nous entraîner, au fil de l’actualité, concrètement, à réfléchir en constituants ; je voudrais donc inciter chaque invité, après son intervention principale, à prolonger sa pensée pour devenir constituant, avec moi pour l’aider si c’est nécessaire, pour donner le spectacle de deux « honnêtes hommes » (qui peuvent être des femmes, évidemment) en train de réfléchir concrètement, simplement, aux règles de leur représentation.
Je voudrais montrer souvent (au moins une fois par semaine), à la fois 1) que c’est possible, 2) que c’est simple, et 3) que c’est aussi très agréable, que c’est même souvent enthousiasmant avec l’impression de faire de la politique enfin en adulte, comme des grands.
Dans les commentaires, j’attends de vous, si vous le voulez bien, des suggestions d’articles de constitution qui pourraient freiner — voire empêcher — que les représentants surveillent progressivement les représentés comme du bétail, pour finalement prendre le contrôle total de leurs vies.
Selon moi, il s’agit ici que les citoyens deviennent assez vigilants pour contrôler eux-mêmes tous les faits et gestes de leurs représentants, et même les surveiller tellement étroitement qu’ils ne pourraient plus jamais en devenir les victimes.
Au plaisir de vous retrouver tout à l’heure, avec Nathanaël, Léo et Mira 🙂

Étienne.


Le grand marché transatlantique une étape supplémentaire du processus d’intégration totalitaire (déc. 2014) :


Qu’est ce que la cybernétique ? – Nathanaël Leroy (août 2016) :


Le lien vers l’émission Jeudi Chouard n°2 sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=OaqXd2cCyp4

Le lien vers l’émission Jeudi Chouard n°2 sur Facebook : https://www.facebook.com/178999005446283/posts/5563815066964623/


Fil Facebook correspondant à ce billet :


Tweet correspondant à ce billet :

Jeudi Chouard n°2, 7 juillet 2022, 19 h :
INDUSTRIE DE LA CONTRAINTE
& surveillance généralisée (PMO)
avec Nathanaël Leroy et Léo Girod :https://t.co/W09d1CDOOw

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) July 7, 2022


Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/638


Collectifs :
Pièces et main d’œuvre
E.H.T.I.C. , émancipation humaine du totalitarisme informatique et cybernétique
Ecran total
Oblomof


↓ Bibliographie ↓

Journaux :
“La Décroissance”
“le Monde diplomatique”

Editions :
Allia
L’échapée
La lenteur
Service compris

Brochures et articles :
“Au doigt et à l’oeil” Pièces et main d’œuvre, 2005
“Inside China’s Vast New Experiment in Social Ranking “ Mara Hvistendahl (in WIRED, Janvier 2018). Traduction 1) par Marc Saint-Upéry dans la Revue du crieur n°10, juin 2018.
2) “Bienvenue dans l’enfer du social ranking” Ecran Total, 2018. https://archive.org/stream/NumSocialRanking/EcranTotal_SocialRanking_djvu.txt
Si non écrire à :
Faut pas pucer
Le Batz
81140 Saint-Michel-de-Vax
“Ne laissons pas s’installer le monde sans contacte” Ecrant Total & Ecologistas en Acción, 2020. https://www.terrestres.org/2020/04/27/ne-laissons-pas-sinstaller-le-monde-sans-contact/
Si non écrire à : La Lenteur, 13 rue du Repos, 75020 Paris
“Le passe sanitaire est un moyen extrajudiciaire de désactiver socialement les gens” Célia Izoard, Reporterre, 25/09/21.
https://reporterre.net/Le-passe-sanitaire-est-un-moyen-extrajudiciaire-de-desactiver-socialement-les-gens

Livres :
“L’industrie de la contrainte”, Frédéric Gaillard & Pièces et main d’œuvre (Ed. L’Échappée, 2011)
“Le téléphone portable gadget de destruction massive”, Pièces et main d’œuvre (Ed. L’Échappée, 2008)
“Terreur et possession”, Pièces et main d’œuvre (Ed. L’Échappée, 2008)
“Techno”, Pièces et main d’œuvre (Ed. L’Échappée, 2011)
“Les Esperados”, Yannick Blanc (Ed. L’Échappée, 2011)
“Un siècle de progrès sans merci” Jean Druon (Ed. L’Échappée, 2009)
“Manifeste pour l’invention d’une nouvelle condition paysanne” L’Observatoire de l’évolution (Ed. L’Échappée, 2019)
“RFID : la police totale” Pièces et main d’œuvre (Ed. L’Échappée, 2008)
“L’Enfer vert” Tomjo (Ed. L’Échappée, 2013)
“Aujourd’hui le nanomonde” Pièces et main d’œuvre (Ed. L’Échappée, 2008)
“Manifeste des chimpanzés du futur” Pièces et main d’œuvre (Ed. Service compris, 2017)
“Le règne machinal” Pièces et main d’œuvre (Ed. Service compris, 2021)
“Sars-Cov‑2, aux origines du mal” Brice Perrier (Ed. Belin, 2021)
“Un futur sans avenir” Oblomof (Ed. L’Échappée, 2009)
“Mille neuf cent quatre-vingt-quatre » George Orwell, traduit par Célia Izoard (Ed. Agone, 2021)
“IBM et l’holocauste” Edwin Black (Ed. Robert Laffont, 2001)
“Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu” Maurice Joly, 1864.
“La folle histoire du monde” Michel Bounan (Ed. Allia, 2006)
“L’état retors” Michel Bounan (Ed. Allia, 1992)
“Le temps du sida” Michel Bounan (Ed. Allia, 1990)
“Logique du terrorisme” Michel Bounan (Ed. Allia, 2003)
“La fabrique du crétin digital” Michel Desmurget (Ed. Seuil, 2019)
“On achève bien les enfants” Fabien Lebrun (Ed. Le bord de l’eau, 2020)
“Les Ravages des écrans” Manfred Spitzer (Ed. L’Échappée, 2019)
“TV lobotomie” Michel Desmurget (Ed. Max Milo, 2011 ; Réédition : Ed. J’ai lu, 2013)
“Le bluff technologique” Jacque Ellul (Ed. Fayard, 2012)
“Aux origines de la décroissance” Cédric Biagini, David Murray et Pierre Thiesset (Ed. L’Échappée, 2017)
“Le gang de la clef à molette” Edward Abbey (Ed. Gallmeister, 2013. Original 1975)
“Mater la meute” Lesley J. Wood (Ed. Lux, 2015)
“Alertez les bébés !” Pièces et main d’œuvre (Ed. Service compris, 2020)
“Notre bibliothèque verte Tome 1” Renaud Garcia (Ed. Service compris 2022)
“Notre bibliothèque verte Tome 2” Renaud Garcia (Ed. Service compris 2022)
“Du narcissisme de l’art contemporain” Alain Troyas & Valérie Arrault (Ed. L’Échappée, 2017)
“Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau” Norman Doidge (Ed. Belfond, 2008)
“Made in U.S.A. : Les Ravages du modèle américain” Michel Desmurget (Ed. Max Milo, 2008)
“Les Luddites en France” Cédric Biagini & Guillaume Carnino (Ed. L’Échappée, 2010)
“RadIcalité” Cédric Biagini, Guillaume Carnino et Patrick Marcolini (Ed. L’Échappée, 2013)
“Critique de l’école numérique” Cédric Biagini, Christophe Cailleaux et François Jarrige (Ed. L’Échappée, 2019)

Résumé de la conférence de Michel Serres :
“Les nouvelles technologies, révolution culturelle et cognitive” Audrey Pleynet, 10/01/2018.
https://audreypleynet.wordpress.com/2018/01/10/resume-de-la-conference-de-michel-serres-les-nouvelles-technologies-revolution-culturelle-et-cognitive/

Constitution Mumble : https://mumbleconstituant.wordpress.com/notre-constitution-mumble/



Liste de lecture de toutes les émissions « Jeudi Chouard »

Sondage sur les thèmes, formats et invités proposés à la 1ère émission :
https://forum.chouard.org/t/jeudi-chouard-le-retour-venez-proposer-des-sujets-et-des-invites/1776 
(Vous pouvez en proposer d’autres en commentaire sur le forum)

L’article INDUSTRIE DE LA CONTRAINTE & surveillance généralisée (PMO) avec Nathanaël Leroy – Jeudi Chouard n°2, 7 juillet 2022, 19 h est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

[sabotage de l’hôpital] « SUSPENDUS… Des soignants entre deux mondes » – Un film important et poignant, de Fabien Moine, sur les premières vaporisations (1984, Orwell) des opposants politiques en régime totalitaire

Chers amis,

Voici un film poignant, un film important.
Un film émouvant et éclairant.
Qui donne la parole à des soignants résistants.

Il s’agit, pour nous, les autres, de ne pas oublier la torture quotidienne qui est scandaleusement infligée — encore aujourd’hui, tous les jours, et sans aucune base scientifique — à des héros qui dévouent leur vie à soigner les autres, au seul motif qu’ils résistent à une évidente oppression.

Allez voir ce film, il est épatant :


https://exuvie.fr/livre/suspendus_des_soignants_entre_deux_mondes/

J’éprouve une grande admiration pour ces belles personnes, dévouées, honnêtes, et courageuses jusqu’au bout.

Et aussi, je n’arrive pas à me départir d’une certaine rancune contre ceux qui les abandonnent sans les aider, alors qu’il s’agit des plus dévouées, et qu’on va tous y passer.
Un régime totalitaire ne peut exister QUE avec la complicité active d’une partie apeurée et servile de la population.
Cette complaisance de la population à l’oppression a quelque chose de profondément désespérant.

Je veux dire mon admiration et ma solidarité à tous les soignants arbitrairement vaporisés par Bad Brother.

On peut les aider (même un peu c’est déjà beaucoup) là :

https://lesessentiels.org/

Merci à tous. Pueblo unido jamás será vencido.

Étienne.

PS : à la question « POURQUOI nos prétendus « représentants » continuent à accabler les soignants, même en pleine « crise sanitaire » ? », je voudrais rappeler que la destruction de tous les services publics (et pas seulement l’hôpital) est criminellement programmée depuis 50 ans, pour en faire des centres de profits.

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans 1984) :https://t.co/1S0apw3jTI

La révoltante TORTURE DES OPPOSANTS politiques dans le système de soin est conforme à la logique de destruction de l’hôpital public depuis 50 ans. pic.twitter.com/bFmRp4PBi6

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 5, 2022

Relayée sur le blog :
Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans « 1984 »)https://t.co/Q8HDumrOdi

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 5, 2022

Ariane Bilheran et Vincent Pavan :
LE DÉBAT INTERDIT–Langage, covid et totalitarisme
NOUS DEVONS NOUS PRÉPARERhttps://t.co/d9tuaV0FcS

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 4, 2022

Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées :https://t.co/Szd75osEKg

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) May 31, 2022


D’abord ils vinrent chercher les soignants opposants
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais ni soignant ni opposant.
Puis ils vinrent chercher les Communistes
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un Communiste.
Puis ils vinrent chercher les Socialistes
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un Socialiste.
Puis ils vinrent chercher les syndicalistes
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un syndicaliste.
Puis ils vinrent chercher les Juifs
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un Juif.
Puis ils vinrent me chercher –
Et il ne restait plus personne pour protester.

d’après le Pasteur Niemöller


 


Fil Facebook correspondant à ce billet :


Tweet correspondant à ce billet :

[sabotage criminel de l’hôpital, depuis 50 ans]
« SUSPENDUS… Des soignants entre deux mondes »
Un film important et poignant, de Fabien Moine, sur les premières vaporisations (1984, Orwell) des opposants politiques en régime totalitairehttps://t.co/XOuu6LgTSV pic.twitter.com/tCsgbvYC6H

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 7, 2022


Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/620


 

L’article [sabotage de l’hôpital] « SUSPENDUS… Des soignants entre deux mondes » – Un film important et poignant, de Fabien Moine, sur les premières vaporisations (1984, Orwell) des opposants politiques en régime totalitaire est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans « 1984 »)

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » :
https://www.leslignesbougent.org/petitions/pour-la-reintegration-des-15–000-soignants-suspendus-8410

Faute de constitution, les despotes se foutent pas mal de nos cris de colère, même légitimes. Mais j’ai quand même signé cette pétition, avec ce commentaire :

La révoltante TORTURE DES OPPOSANTS politiques dans le système de soin est conforme à la logique de destruction de l’hôpital public, crime perpétré depuis 50 ans par nos prétendus « représentants » — devenus par corruption des fanatiques du marché : leur objectif (inavouable à la télé) est de faire de tous les services publics des « centres de profit » : « starve the beast » (« affamer la bête »… en parlant de l’État) est leur slogan, qui résume leur programme anarcho-capitaliste.

La construction arbitraire et délibérée d’une épouvantable « DETTE PUBLIQUE », absolument non nécessaire et totalement ruineuse, a été, depuis POMPIDOU, l’outil central permettant tous les CHANTAGES, rabâchés par ceux qu’on appelle frauduleusement des économistes (alors que ce sont des employés de banque, des collaborateurs des usuriers).

Diagnostiquer « l’erreur des responsables », leur incompétence, c’est refuser de voir à la fois leur trahison et, précisément, leur irresponsabilité.
Ce à quoi nous avons affaire est un COMPLOT (stricto sensu, et ultra documenté, depuis des décennies) contre le concept même de service public : en privant ceux qui travaillent de leurs protections (services publics, droit du travail, institutions de solidarité), les comploteurs livrent les travailleurs sans défense à leurs exploiteurs.

Mais, si nous sommes gouvernés par nos pires ennemis, et sans défense contre leurs félonies, c’est parce que nous n’avons pas de constitution.

Et cette absence de constitution digne de ce nom découle logiquement, fatalement, de NOTRE PROPRE DÉMISSION du processus constituant.

Si l’on veut protéger nos services publics, il faudra apprendre à instituer NOUS-MÊMES la puissance politique qui nous manque pour nous défendre contre nos représentants.

Étienne Chouard.

 


 
Fil Facebook correspondant à ce billet :

 


 
Tweet correspondant à ce billet :

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans 1984) :https://t.co/1S0apw3jTI

La révoltante TORTURE DES OPPOSANTS politiques dans le système de soin est conforme à la logique de destruction de l’hôpital public depuis 50 ans. pic.twitter.com/bFmRp4PBi6

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 5, 2022


 


 
Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/618
 


 

L’article Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans « 1984 ») est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées

Bonjour à tous.

Ce qui se passe depuis deux ans est révoltant à tout point de vue. Le piétinement de tous les grands principes protecteurs des libertés publiques par ceux-là mêmes qui sont (très bien) payés pour les protéger est consternant. J’y vois la confirmation que, privés de garantie de nos droits et faute de séparation des pouvoirs, nous n’avons pas de constitution.

Pour aider à percevoir les composantes de ce qui peut s’analyser comme une bascule  totalitaire, je rappelle le « Rapport Dictature 2020 publié et tenu à jour par l’avocate Virginie de Araujo-Recchia : https://drive.google.com/file/d/1MO0vQn4ug-oe3L5TuFKwNL2fhWgBWkNP/view

Au milieu de cette ambiance de fin du monde (avec le consentement —  plus effroyable encore que les intrigues des puissants — d’une grande partie de la population, hébétée par une désinformation quotidienne), surgissent quelques héros, personnalités vertueuses et courageuses entrées en résistance contre les pouvoirs abusifs. Parmi ces héros, je voudrais signaler aujourd’hui le cas d’Amine UMLIL, pharmacien spécialiste de la pharmacovigilance depuis des décennies, qui vient de présenter une communication importante au Sénat. Je reproduis d’abord ici cette audition, puis je profiterai de ce billet pour regrouper ici quelques autres documents sur le travail de ce formidable pharmacien lanceur d’alerte :


L’audition complète devant l’OPECST, Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (la vidéo dure 18h20) :
https://videos.senat.fr/video.2908931_628cbfd4c67cf.declaration-analyse-et-communication-autour-des-effets-indesirables-des-vaccins-contre-la-covid-19


Le rapport d’Amine Umlil, rapport important, évoqué au tout début de son audition :

Amine UMLIL Limpossible consentement Effets indesirables des vaccins contre la Covid 19 et systeme de pharmacovigilance francais

(Cliquer sur l’image pour vous procurer le rapport.)


Cette audition essentielle aurait dû donner beaucoup plus de temps à Amine Umlil et, au lieu de cela, elle a été interrompue « pour des raisons techniques », puis interrompue par ceux dont il dénonçait les crimes, puis carrément écourtée « faute de temps »… Son président, collaborateur attitré du système, avait été intimidé par les chiens de garde du régime pour avoir osé donner (un tout petit peu de) la parole publique à des dissidents de la doxa du covid.

Il est important, pour nous tous, de donner vraiment la parole à nos lanceurs d’alerte.
Je vous demande de signaler, dans les commentaires, tout ce que vous connaissez et qui a trait aux trucages de la pharmacovigilance partout sur terre.

Je copie ci-dessous quelques autres interventions d’Amine Umlil que j’ai vu passer ces derniers temps.

Étienne.


[Chez Bercoff, Sud Radio] Audition choc du Dr Amine Umlil devant le Sénat :
« Il y a un principe d’inviolabilité du corps humain »


Dr Amine Umlil : « Aujourd’hui, il n’y a pas de contre-pouvoir » :

https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/amine-umlil-entretien-essentiel


Les communications d’Amine Umlil au CSI, Conseil Scientifique Indépendant (CSI tous les jeudis soirs, à 21h) :

Réunion publique n°19 du CSI Conseil Scientifique Indépendant, 19 août 2021 :

Réunion Publique n°32 du Conseil Scientifique Indépendant, 18 novembre 2021 :

Réunion publique n°44 du Conseil Scientifique Indépendant, 24 février 2022


 


 
Pas de fil Facebook correspondant à ce billet,
pour cause de CENSURE sur ce sujet,
considéré comme « interdit au peuple » par les dominants 🙄
 


 
Tweet correspondant à ce billet :

Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées :https://t.co/Szd75osEKg

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) May 31, 2022


 


 
Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/613

L’article Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

❌