Plandémie de Covid

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Ils ont osé : La Croix-Rouge américaine surprise en train de mélanger du sang de vacciné avec du sang de non vacciné…

Cet article peut contenir des déclarations qui peuvent reflèter l’opinion de l’auteur

Si vous ou l’un de vos proches avez besoin d’une transfusion sanguine, vous devriez éviter de faire appel à la Croix-Rouge américaine. En effet, nous savons maintenant que la Croix Rouge mélange sans discernement du sang vacciné avec du sang non vacciné.

https://trendingpolitics.com/american-red-cross-under-scrutiny-after-confessing-it-does-not-separate-vaccinated-from-unvaccinated-blood-knab/

La raison pour laquelle cela est hautement problématique est que le sang vacciné est du sang contaminé, ce qui signifie que le receveur recevra toutes les protéines de pointe et autres toxines produites par les vaccins chez la personne qui les a reçus.

https://citizens.news/650864.html

La Croix-Rouge empoisonne le corps de personnes déjà malades qui ont désespérément besoin d’un sang propre et sain, et non d’un sang contenant ce qui a été pompé dans le cadre de l’opération Warp Speed.

“Nous n’indiquons pas sur les produits sanguins s’ils contiennent du sang vacciné ou non, car le vaccin Covid-19 ne passe pas dans le sang et ne présente aucun risque pour le receveur”, affirme la Croix-Rouge.

“Si vous avez des inquiétudes quant à la sécurité d’éventuelles transfusions sanguines, veuillez en parler à votre équipe médicale.”

Selon un expert, les protéines du virus Covid “se promènent librement dans la circulation sanguine”.

La question a été soulevée en réponse à des demandes de renseignements sur la participation de la Croix-Rouge à la fourniture de soins après le passage de l’ouragan Fiona, qui a ravagé l’île de Porto Rico.

Certains craignaient que la Croix-Rouge n’empoisonne des personnes avec du sang contaminé, et il s’avère que leurs inquiétudes étaient justifiées.

L’équipe des médias sociaux de la Croix-Rouge a apparemment manqué une étude récemment publiée montrant que les vaccins antigrippaux de Fauci pénètrent en fait dans la circulation sanguine et causent de graves problèmes de santé.

L’essai clinique randomisé a révélé que l’excès de risque d’événements indésirables graves est beaucoup plus élevé chez les personnes dont le sang a été contaminé par les injections de l’opération Warp Speed.

“Dans l’essai Moderna, l’excès de risque d’IESA graves (15,1 pour 10 000 participants) était supérieur à la réduction du risque d’hospitalisation liée au COVID-19 par rapport au groupe placebo (6,4 pour 10 000 participants)”, explique l’étude.

“Dans l’essai Pfizer, l’excès de risque d’AESI graves (10,1 pour 10 000) était supérieur à la réduction du risque d’hospitalisation liée au COVID-19 par rapport au groupe placebo (2,3 pour 10 000 participants).”

Nous savons que les IESA dont le rapport de risque est supérieur à un, ce qui signifie “risque élevé”, comprennent des affections graves comme les troubles de la coagulation, le syndrome de détresse respiratoire aiguë et les myocardites et péricardites.

En mai 2021, une autre étude publiée dans Science explique plus en détail comment les injections de Covid se retrouvent finalement dans la circulation sanguine, contrairement à ce qu’affirme l’équipe de la Croix-Rouge sur les médias sociaux.

“La protéine spike n’est pas libérée pour se promener librement dans la circulation sanguine par elle-même, car elle possède une région d’ancrage transmembranaire qui (comme son nom l’indique) la laisse coincée”, explique Derek Lowe.

“C’est ainsi qu’il se trouve dans le virus lui-même, et il fait de même dans les cellules humaines”.

Lowe a poursuivi en indiquant que les protéines de pointe du covid jab reposent à la surface des cellules musculaires et lymphatiques dans l’épaule, près du site d’injection.

“Une partie de la dose de vaccin va se retrouver dans la circulation sanguine, bien sûr”, a-t-il ajouté.

“Mais il faut garder à l’esprit que lorsque l’ARNm ou les particules d’adénovirus atteignent des cellules en dehors du foie ou du site d’injection, ils les amènent toujours à exprimer la protéine Spike ancrée à leur surface, et non à la déverser dans la circulation.”

La conclusion de tout cela est que l’on ne peut plus faire confiance à la Croix-Rouge américaine. Son équipe de médias sociaux ment totalement au public au sujet de son sang contaminé,

et les lecteurs feraient bien d’en prendre note et d’éviter d’accepter une transfusion sanguine de ce groupe.

Vous trouverez d’autres informations sur les “vaccins” COVID et les dommages qu’ils causent au corps humain sur le site suivant

ChemicalViolence.com.

Sources :

TrendingPolitics.com

NaturalNews.com

ScienceDirect.com

Via Cogiito

maximeverneuil

France : L’insuffisance cardiaque devrait progresser de +25% tous les quatre ans», tous âges confondus

25% de cas insuffisance cardiaque, un quart tous les quatre ans : c’est monstrueux ! Voilà qui devrait faire la une de tous les journaux télévisés, radios, quotidiens et magazines ! Mais non… silence ! La crainte qu’on ne recherche les causes, sans doute… Nos lecteurs les connaissent, il suffit de leur demander (NDLA)

L’Échelle de Jacob

arnauddebrienne

« Le Covid-19 tuait les très vieux, le vaccin s’occupe des jeunes… » explique le Professeur Seligmann (vidéo 40:01)

Entretien avec le Professeur Hervé Seligmann, chercheur en biologie, au sujet des effets secondaires du « vaccin » contre le Covid sur les jeunes.

maximeverneuil

Tous ces morts en trop… Pourquoi ?

Le plus stupéfiant dans tout cela, ce n’est pas la surmortalité que nous prédisions depuis le début et avant même la première injection de cette thérapie génique expérimentale. Non, le plus stupéfiant, c’est que les grands médias continuent à occulter les informations qui l’évoquent et circulent de plus en plus sur les réseaux et médias alternatifs. La question c’est : jusqu’à quand réussiront-ils à cacher tous ces morts qui n’auraient pas dû l’être ! Passivité, bêtise, paresse intellectuelle et lâcheté expliquent sans doute en grande partie le succès de cette omerta farouchement entretenue mais à condition de ne pas minimiser les stratégies de sidération des masses et d’ingénierie sociale poussées à leur paroxysme. (NDLA)

Un peu partout, on constate une surmortalité sans précédent depuis la vaccination Covid. La faute à la canicule? Cette explication tient mal la route. Des experts indépendants réclament une enquête sérieuse. Notre synthèse.


En rouge, les morts liés au vaccin Covid en 2021/ 1ère moitié 2022 et aux autres vaccins (en bleu) selon les déclarations au Système américain de notification des effets adverses des vaccins (VAERS):

SYNTHESE COVIDHUB: Les chiffres tombent les uns après les autres. On constate une surmortalité importante dans le monde en 2022. La plupart du temps, elle apparaît plus élevée dans les régions les plus fortement vaccinées contre le Covid. C’est ce que montrent plusieurs statistiques mentionnées dans notre synthèse ci-dessous.

Comme d’habitude, les agences de « fact-checking » cherchent à démontrer qu’une telle conclusion est fausse, en citant des données officielles ou des études favorables aux vaccins. Bien sûr, il est important de corroborer les informations. Le problème est que ces agences – comme l’AFP – ne contrôlent pas d’une façon tout aussi critique les sources étatiques ni celles du système médico-pharmaceutique dominant.

Une étude impartiale est indispensable

C’est pourquoi nous publions des études et informations divergentes et critiques, afin d’alimenter le débat contradictoire, ce que pour l’instant les agences de presse et les médias ne jugent pas utile de faire.

En revanche, beaucoup d’articles ou émissions des mass médias attribuent ces décès supplémentaires à la chaleur, au Covid et au vieillissement de la population, sans mentionner le rôle potentiel du vaccin.

A ce stade, cette surmortalité anormale ne peut pas encore être formellement attribuée à la vaccination Covid. Cependant, les indices mentionnés ci-dessous forment un faisceau qui devrait absolument être analysé par un groupe de travail diversifié et au-dessus de la mêlée.

→ Voir en fin d’article la pétition mondiale des scientifiques

  • La surmortalité en Europe

Les classes d’âge 0-14 ans et 15-44 ans présentent une plus forte augmentation de la mortalité que les autres pour 2022 par rapport aux années précédentes, selon les chiffres tirés du site EuroMomo.eu (European mortality monitoring).

Les classes 45-64 ans et 65-74 ans montrent également une hausse en 2021 et 2022, dépassant celles de 2020 malgré la plus forte dangerosité du virus de Wuhan.

Pour les deux premières tranches d’âge, l’année 2022 semble la plus critique, alors que presque toute la population est vaccinée et que les variants sont dits beaucoup moins délétères que la souche originale. Ces tranches d’âge sont d’intérêt capital pour la reproduction de notre espèce – et bien sûr, pour le financement de nos retraites ».

Exemple: Mortalité de 0 à 14 ans

La courbe de 2022 (bleu clair) atteignait 854 décès lors de la semaine 34 (du 22 au 28 août), contre 329 en 2019 (jaune) à la même période, soit une hausse de 63%. La courbe de 2021 (bleu foncé) amorce une forte hausse au milieu de l’année, lorsque la vaccination des enfants et pré-adolescents est fortement stimulée par les autorités. Les courbes 2021 et 2022 augmentent de façon similaire pour les 15-44 ans.

  • Allemagne: des médecins ouvrent un Bureau de déclaration pour les décès liés au vaccin

Des médecins allemands se sont regroupés dans une association en affirmant: « Jamais auparavant dans l’histoire de la médecine une vaccination n’a été associée à un nombre aussi élevé d’effets secondaires graves et de décès ».

Ils offrent ainsi un soutien pour aider à la clarification des causes pour les proches du défunt, avec une ligne d’assistance téléphonique et un courriel (meldestelle@mwgfd.de).

Avec le soutien financier du « Comité Corona » et de l’association « Médecins et scientifiques pour la santé, la liberté et la démocratie (MWGFD) », une équipe de pathologistes dirigée par le professeur Arne Burkhardt a créé un nouvel institut à cet effet. Il propose des examens anatomopathologiques ou histologiques complémentaires pour établir le lien éventuel entre décès et vaccin.

  • Assurances-vie aux USA: les réclamations pour décès ont doublé en 2021

La SOA (Société des Actuaires) a évalué les données de 2,3 millions de réclamations après décès auprès de 20 des 21 principales compagnies d’assurance-vie étasuniennes. En juillet, août et septembre 2021, celles-ci étaient 100% plus élevées que prévu selon les cas enregistrés durant les trois ans avant la crise du Covid.

Selon Edward Dowd, un ancien gestionnaire de portefeuilles pour Blackrock (principal consortium mondial d’investisseurs) qui étudie la surmortalité de ces derniers mois, l’excès de décès a connu un pic au moment où le président Biden a fait pression sur les administrations et les entreprises pour obliger les employés à se vacciner contre le Covid. Son analyse paraît prochainement dans « ‘Cause Unknown’: The Epidemic of Sudden Deaths in 2021 & 2022 » [«Cause inconnue» : L’épidémie de morts subites en 2021 et 2022].

A l’automne 2021, les 25-44 ans ont connu une surmortalité de 84%, les 45-54 ans de 80% et les 55-64 ans de 53%. M. Dowd estime à 61’000 le nombre d’Américains ainsi disparus de mars 2021 à février 2022.

C’est Josh Sterling, ancien analyste assurance à Wall Street, qui a aidé M. Dowd à ventiler, en fonction de l’âge, les données des CDC sur la mortalité toutes causes confondues, ainsi que les données des pompes funèbres. Son analyse infirme les explications avancées par la SOA, attribuant les décès à d’autres facteurs: «Covid longs», suicides, overdoses, examens médicaux manqués en raison des confinements… L’obligation vaccinale lui apparaît bel et bien comme le facteur principal.

  • Surmortalité 2022 en Israël: deux fois plus qu’en 2020

Dans le pays pionnier mondial de la vaccination, l’excès de morts durant les six premiers mois de 2022 atteint 13,9% contre 6,4% pour l’ensemble de l’année 2020 (où la vaccination n’avait commencé qu’en décembre)

Données du Ministère de la Santé portant uniquement sur les détenteurs d’un passeport israélien

  • Portugal: le pays le plus vacciné d’Europe a aussi le record de surmortalité

Selon les chiffres officiels, le nombre de morts enregistrés en juillet 2022 a été supérieur de 30% à la moyenne des années 2016-2019, alors que l’ensemble de l’Union européenne affiche une hausse de 6,2%.

Malgré le silence des médias (contrairement aux médias espagnols), de plus en plus d’experts s’interrogent sur le fait que le Portugal détient le record des vaccinations avec 86% de personnes ayant reçu au moins deux doses.

En effet, les chiffres des effets secondaires graves ou mortels commencent à sortir discrètement, notamment concernant les cardiopathies coronariennes inexpliquées chez des jeunes gens, dont la bonne santé était contrôlée régulièrement dans le cadre des nombreuses activités sportives. L’augmentation notable des accidents cérébraux-vasculaires est également très préoccupante chez les quadragénaires.

  • Espagne: +10’000 morts en juillet 2022 – «On ne sait pas pourquoi»

et ce n’est pas seulement à cause de la chaleur et du covid, titre El Pais, citant le rapport de l’Institut de Santé Carlos III. En effet, la chaleur (20% des victimes) affecte avant tout les plus de 80 ans, alors que cette fois la surmortalité touche tous les âges. Quant au coronavirus, il n’a tué en juillet que 1872 personnes. Et les Espagnols sont accoutumés et bien préparés aux températures dépassant les 40 degrés.

Etonnamment, aucun média ne mentionne l’hypothèse d’un lien avec le fort taux de vaccination. El Diario signale seulement la forte surmortalité du Royaume Uni, du Portugal et de l’Espagne (pays ayant un fort taux de vaccination). Il évoque d’autres hypothèses comme les failles du système de santé et la mauvaise situation économique. Mais le titre résume la perplexité : « … nous ne pouvons pas savoir pourquoi ».

Le gouvernement des Baléares reconnaît que 16 personnes ont été tuées par le vaccin, suite à une action en justice intentée par 549 citoyens. Les autorités sanitaires locales admettent aussi 3671 effets indésirables entre le 27 décembre 2020 et le 8 août 2022. Elles confirment aussi que 214 personnes vaccinées et 111 non vaccinées sont mortes du Covid de début novembre 2021 à mi-février 2022 – ce qui a démontré l’inutilité du pass sanitaire imposé fin 2021. En revanche, l’Etat espagnol a rejeté l’exigence des plaignants concernant la publication des contrats passés avec les producteurs de vaccins et des données sur leurs effets secondaires.

  • Suisse: 3000 morts « de trop » en 2022

C’est ce qu’indique le Bureau fédéral des statistiques, cité par 20 minutes. Là aussi, le journal parle du « cocktail explosif » canicule-covid, tout en ajoutant qu’à ce stade les épidémiologistes n’ont pas d’explications consistantes à ce jour.

  • Australie: +27% de morts dans la régions la plus vaccinée du monde

Et là, pas de de canicule à incriminer, puisqu’on est en hiver austral. Dans l’Etat de Victoria, où 95% des adultes sont injectés, dont beaucoup avec une 3e et 4e dose, 4598 décès toutes causes confondues ont été enregistrés en août 2022, soit 27% de plus que la moyenne de ce mois lors des cinq dernières années.

  • Médecins et scientifiques réclament une investigation mondiale

La généticienne Alexandra Henrion Caude et la Dre Sally Priester annoncent une pétition internationale lancée par des médecins (que les citoyens peuvent signer) pour dénoncer la catastrophe sanitaire liée aux injections anti-Covid:

«Nous, médecins et scientifiques du monde entier, déclarons qu’il existe une crise médicale internationale due aux maladies et aux décès co-liés à l’administration de produits connus sous le nom de « vaccins Covid-19».

»Nous assistons actuellement à une surmortalité dans les pays où la majorité de la population a reçu les soi-disant ‘vaccins Covid-19’. A ce jour, cette surmortalité n’a été ni suffisamment investiguée ni étudiée par les institutions sanitaires nationales et internationales».

Le texte rappelle les chiffres tirés des principales agences de surveillance: « 11 millions de rapports d’effets indésirables et plus de 70 000 décès co-liés à l’inoculation des produits dits «vaccins covid» (…). Nous savons que ces chiffres représentent à peu près entre 1% et 10% de tous les événements réels. »

Covidhub

arnauddebrienne

Aux Pays-Bas aussi…

Pays après pays, laborieusement et au compte-gouttes, les chiffres fuitent et nous disent tous la même chose… (NDLA)

arnauddebrienne

L’Union européenne compte sur une nouvelle vague de Covid cet hiver

Aucune surprise ! Voici des mois que nous savons qu’il y aurait une nouvelle vague cet hiver (avant les suivantes…). Quantité d’articles reproduits depuis des mois sur ce blog l’annoncent. Tout est prêt, planifié, les « vaccins » sont achetés depuis bien longtemps. Tant que la majorité de nos concitoyens se soumettront, le processus ne s’arrêtera pas (NDLA)

Après le feu vert de l’EMA pour l’utilisation des deux premiers « booster » adaptés au variant Omicron de Pfizer (Comirnaty) et Moderna (Spikevax), vendredi, le régulateur européen a de nouveau exhorté les États membres à commencer dès que possible la distribution des vaccins de rappel Covid, car de nouveaux variants pourraient apparaître cet hiver. La Commission européenne nourrit déjà le narratif d’une nouvelle vague pour l’hiver alors que la pandémie connaît un étiage à travers l’Europe.

Alors que les cas de coronavirus et de décès continuent de baisser, comme par hasard, on parle de nouvelle vague…le refrain est désormais connu, puisqu’elle revient périodiquement. Sans surprise, l‘Union européenne prépare les Vingt-Sept à lancer une campagne de rappel visant à enrayer un probable pic d’infections au COVID-19 attendu cet hiver. Pour couronner le tout, l’EMA a prévenu « qu’il pourrait y avoir un nouveau variant émergent cet hiver », mais heureusement les vaccins sont « toujours capables de protéger contre la forme grave du Covid-19 et la mort ». Après que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé jeudi 1er septembre, les deux vaccins actualisés des géants Pfizer et Moderna, la propagande vacciniste recommence. Mais certaines questions sont de nouveaux dans les esprits : y aurait-il un retour des restrictions comme le pass sanitaire, le port du masque obligatoire… ou encore va-t-on s’acheminer à la généralisation de la dose de rappel ?

Adoption de nouvelles mesures pour l’hiver

Vendredi, la Commission européenne a annoncé une série de mesures et de stratégies  que les États membres devront adopter à l’approche de l’automne et de l’hiver. Ces mesures consistent à donner la priorité aux rappels avec les vaccins bivalents sur les groupes de population à haut risque, ainsi qu’accélérer la couverture vaccinale pour ceux qui n’ont pas encore reçu une dose complète ou un premier rappel – en particulier chez les enfants qui peuvent désormais bénéficier du vaccin. Sans vaccination générale de la population, point de salut cet automne !

L’Union européenne invite les 27 à maintenir leur capacité de vaccination, soit en réactivant les centres de vaccination, soit en demandant aux médecins généralistes d’administrer les vaccins. Si de nombreuses restrictions concernant le port de masques en public ont été levées, la Commission a “vivement encouragé” les gouvernements à les recommander dans des contextes spécifiques, tels que les transports publics.

Arrivée de nouveaux variants et promotion des vaccins inefficaces

Alors que la situation sanitaire s’est améliorée en raison de l’immunité accrue de la population. Comme à son habitude, la Commission ne manque pas une occasion de tenter de ré-insuffler la peur dans la population. En effet, la Commission, l’organe exécutif de l’UE, a déclaré que le pic de cas enregistré cet été “nous a rappelé très clairement que la pandémie n’est pas encore terminée”.

Avec l’arrivée du froid, les activités se dérouleront de plus en plus à l’intérieur et avec les enfants retournant à l’école, le risque de propagation du virus augmente. La Commission redoute que la levée des restrictions et le relâchement des comportements face au Covid-19 pourraient relancer l’épidémie.

“Ces facteurs facilitent la circulation rapide du virus dans l’UE, ce qui ouvre la porte à l’émergence de nouvelles variantes qui pourraient échapper à l’immunité, se propager plus facilement ou provoquer une maladie plus grave”, a alerté le chef de la stratégie vaccinale de l’Agence européenne des médicaments (l’EMA), Marco Cavaleri. Ce dernier a mis en garde sur « un tout nouveau variant émergent », comme le variant BA2.75 qui se propage actuellement en Inde.

Il a exhorté les Européens à ne pas attendre les vaccins adaptés à la souche omicron, pour se faire vacciner. “Les vaccins originaux sont encore capables de protéger contre la maladie grave du Covid-19 et la mort”. Alors même que les études publiées sur New England Journal of Medicine ont confirmé que les sous-variants d’Omicron BA.4 et BA.5 échappent aux réponses anticorps à la fois chez les personnes ayant déjà été infectées par le Covid-19, mais aussi chez celles qui ont été entièrement vaccinées.

Vraisemblablement, ce discours de la Commission européenne rejoint la déclaration de l’Organisation mondiale de la santé, qui prévoit le scénario du pire face à l’émergence d’un virus plus virulent et plus transmissible. Prédiction similaire à celle de Bill Gates , l’un des principaux bailleurs de fonds de l’organisation, qui table également sur l’arrivée d’un nouveau variant du Covid-19  encore plus virulent, contagieux et mortel. Le milliardaire de l’informatique préconise déjà la création de vaccins plus durables et plus efficaces, de toute urgence.

Le Courrier des Stratèges

maximeverneuil

Voir venir le TOTALITARISME – Jeudi Chouard n°4, 21 juillet 2022 21h, avec Ariane Bilheran et Slobodan Despot


Le 21 juillet 2022 21h, rendez-vous à l’émission en direct Jeudi Chouard, le jour des citoyens constituant, avec Ariane Bilheran et Slobodan Despot au sujet du totalitarisme.

Rejoindre l’émission sur Facebook
Rejoindre l’émission sur YouTube
Partager sur Twitter
Partager sur Telegram

PARTIE 1. Présentation : pendant environ 30 minutes, les invités présenteront leurs engagements, les problèmes qu’ils cherchent à résoudre, puis répondront aux questions du public.

PARTIE 2. Atelier constituant avec les invités et les spectateurs : que faudrait-il écrire dans la Constitution pour résoudre les problèmes énoncés ? Nous débattrons sur les solutions à constitutionnaliser.

À LA FIN DU LIVE. À partir de 22h30 les spectateurs pourront rejoindre la radio libre sur Discord pour continuer le débat constituant et faire des retours. Se connecter


Chers amis,

Sur ce site (chouard.org), on travaille — ensemble — depuis 2005 sur les abus de pouvoirs : leurs différentes formes, leurs causes profondes, et les différentes solutions que les humains pourraient imaginer pour les empêcher durablement.

En ces temps inquiétants de prétendues « urgences » (déclarées fort habilement par les pouvoirs exécutifs, appuyés par de complaisantes instances « internationales »), on entend de plus en plus souvent le mot TOTALITARISME dans les conversations des citoyens, inquiets pour leur liberté.

Ce mot important mérite d’être étudié publiquement pour éviter entre nous les malentendus, pour être sûrs de bien nous comprendre, sans exagérations ni euphémismes ou contresens.

Je vous propose d’y réfléchir jeudi prochain, 21 juillet à 21h, avec deux personnalités dont je trouve le travail important : Ariane Bilheran (https://www.arianebilheran.com/ et https://www.youtube.com/c/ArianeBilheranOfficiel) et Slobodan Despot (https://antipresse.net/auteurs/slobodan-despot/ et https://www.youtube.com/c/Antipresse_net/videos) . Ils se connaissent, ils travaillent ensemble, ce sont des résistants à toutes les formes de domination, ce sont des gens bien.

Je voudrais qu’Ariane et Slobodan nous expliquent chacun (exposé d’Ariane, puis réactions de Slobodan et moi, puis échanges avec les auditeurs, point par point) :
• leur définition du mot totalitarisme, la distinction avec les non synonymes comme dictature, despotisme, tyrannie…
• les indicateurs (« warnings dans la tête ») qui permettent de dire qu’on se trouve dans (ou qu’on se dirige vers) un régime totalitaire,
• les causes profondes de cette catastrophe antidémocratique,
• et les solutions, curatives et préventives, qu’Ariane et Slobodan — et les auditeurs — préconisent pour les simples citoyens.

De mon point de vue, un régime totalitaire est le bout d’un chemin, le terme d’un processus d’autonomisation des pouvoirs, faute de constitution digne de ce nom c’est-à-dire faute de citoyens constituants. Il me semble que dans un peuple éduqué à rester vigilant, dans une population de citoyens constituants, il n’y a pas de place pour un tyran, et encore moins pour un régime totalitaire : une démocratie ça s’institue et nous sommes seuls à pouvoir le faire, nous les représentés qui avons tout à craindre de nos représentants tant que ce n’est pas nous qui leur fixons nous-mêmes leurs limites. J’espère pouvoir passer cette idée au feu de l’esprit critique de mes invités.

Ensuite de quoi, comme d’habitude dans cette émission, j’aimerais inciter mes invités — ainsi que nos auditeurs et commentateurs — à rédiger avec moi des (ébauches d’) articles de constitution sur ce sujet ; je vous poserai à tous la question : si vous aviez le pouvoir constituant (si vous étiez souverain, quoi), quelques minutes ou quelques heures , quelles règles institueriez-vous pour empêcher durablement tout pouvoir de devenir totalitaire ? Vous allez naturellement penser à rédiger de grandes règles fondamentales, mais pensez bien à rédiger aussi les modalités d’exécution pratique des grandes règles fondamentales (procédures sans lesquelles tout est corruptible) : Qui contrôle qui ? Qui juge ? Qui punit ? Qui révoque ? Qui contrôle les contrôleurs ? etc.

J’ai hâte de vous y retrouver, ça va être passionnant.

Étienne.


Liens pour voir l’émission :

Sur Facebook : https://www.facebook.com/354125540254908/posts/355348993465896

Sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=lmcgqcQHreE


Comme d’habitude, pour vous aider à vous préparer un peu à l’avance à cette réflexion, je vous signale ci-dessous quelques documents importants déjà publiés par mes invités sur le sujet :

Ariane et Slobodan ont déjà fait une émission ensemble (très intéressante) sur le totalitarisme, c’était sur la (très utile) chaîne « Un être humain » :

Ariane a écrit plusieurs livres importants sur ce sujet, et notamment :

Ariane Bilheran et Vincent Pavan Le debat interdit. Langage Covid et totalitarisme 2022
dont je vous ai déjà parlé ici, en juin : https://www.chouard.org/2022/06/04/ariane-bilheran-et-vincent-pavan-le-debat-interdit-langage-covid-et-totalitarisme-2022-nous-devons-nous-preparer/

Dans la vidéo ci-dessous, Ariane a parlé de ce livre avec son coauteur, Vincent Pavan, que je trouve passionnant sur sa critique au vitriol du scientisme et des charlatans qui utilisent des « modèles » mathématiques aux prétentions divinatoires délirantes pour terroriser le monde entier :

Ariane Bilheran a aussi écrit :

Ariane Bilheran 2021 Chroniques du totalitarisme

Présentation en 4e de couverture :

Les Chroniques du totalitarisme ont été rédigées au cours de l’année 2021, pour certaines publiées dans « L’Antipresse », et pour d’autres directement sur le site de l’auteur.

Elles étudient, à partir de l’actualité, différentes notions, comme la mise au pas, la violence, le corps, la folie, la perversion, la paranoïa, le sacrifice, le témoignage, la charité et l’héroïsme, en époque totalitaire.

Elles sont ici accompagnées d’articles, dont « Psychopathologie du totalitarisme » qui, en trois volets, résume le problème totalitaire selon les procédés psychiques collectifs décryptés par Ariane Bilheran.

Par son analyse en prise directe avec les événements de 2021, l’auteur interroge avec profondeur et amplitude, selon la philosophie politique et la psychopathologie, les troubles qui envahissent périodiquement l’humanité. À certaines époques, l’humanité, prise dans la démesure et la tentation de transgresser les interdits fondamentaux de la civilisation, régresse dans la barbarie.

Ariane Bilheran, ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Ulm), philosophe, psychologue clinicienne et docteur en psychopathologie, est spécialiste de l’étude de la paranoïa, de la perversion, du harcèlement et des manipulations. Elle est l’auteur de nombreux livres parus chez Dunod et Payot, dont Psychopathologie de la paranoïa et Psychopathologie de l’autorité.

Sommaire :
Introduction
Préface de Slobodan Despot
Le totalitarisme et le choix de la vie héroïque
Chroniques du totalitarisme 1 — La mise au pas du 12 juillet 2021
Chroniques du Totalitarisme 2 — De la violence en phase totalitaire
Chroniques du totalitarisme 3 — La vie nue, et encore…
Chroniques du totalitarisme 4 — Le corps dans le système totalitaire
Chroniques du totalitarisme 5 — Quand tout devient fou…
Note rectificative
Chroniques du totalitarisme 6 — Le témoin par destin
Chroniques du totalitarisme 7 — La charité
Chroniques du totalitarisme 8 — Hommage aux héros français le 15 septembre 2021
Psychopathologie du totalitarisme 1 — La structure totalitaire, le délire paranoïaque
Psychopathologie du totalitarisme 2 — Méthodes, étapes, objectif du projet totalitaire
Psychopathologie du totalitarisme 3 — Contagion délirante et alliances psychiques, sortie du délire
Totalitarisme, idéologie et paranoïa
Conclusion
Intervention lors de l’Assemblée franco-italienne du 29 janvier 2022, tenue à Paris (signature du traité de Paris)
Expertise transmise au Dr Reiner Füllmich pour le grand jury
Les profils qui résistent à l’embrigadement sectaire
Sur l’auteur

et

Ariane Bilheran Psychopathologie de lautorite 2010

Autres articles et vidéos publiés par Ariane :

1° L’imposture des droits sexuels 5ème édition, sous-titre « ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial » (première édition : 2017…) :
https://www.bookelis.com/sciences-humaines/51301-L-imposture-des-droits-sexuels.html
Ne pas le lire avant de dormir !

2° Article Totalitarisme sanitaire, écrit en avril 2020 :
https://www.arianebilheran.com/post/totalitarisme-sanitaire-c-est-pour-ton-bien-le-mal-radical

3° Article Le déferlement totalitaire, où Ariane a posé la première, en août 2020, l’expression que Louis Fouché et d’autres ont popularisée ensuite :

https://www.arianebilheran.com/post/le-moment-paranoiaque-vs-deferlement-totalitaire-face-a-la-dialectique-du-maitre-et-de-l-esclave

Hold-Up interview intégrale en septembre 2020 où Ariane parle des comploteurs et des tyrans, du totalitarisme :

Interview Radio Canada, décembre 2020 (depuis, Stephan Bureau s’est fait sortir, suite à son interview… Ariane et lui sont devenus amis) :

6°) PERSONNE N’EST À L’ABRI. Le nœud totalitaire exige une propagande de tous les instants (2021)

On peut se demander pourquoi, en 2020, Ariane a posé un tel diagnostic (tout le monde lui riait au nez). Mais déjà en 2017 (avec le sous-titre), et finalement, avec Tous des harcelés en 2010, Ariane avait parlé de «démocratie totalitaire»… Même Ariane, finalement, la question l’intéresse : à quoi a‑t-elle repéré cela au point de s’exposer publiquement à en poser le diagnostic dès avril 2020 (ce qui aurait pu lui coûter cher en crédibilité, ce qui lui a coûté d’ailleurs cher, mais pas parce qu’il était faux, au contraire !) à part à son flair ? Pourquoi Giorgio Agamben le philosophe italien a vu clair également au même moment ? Quels ont été leurs outils ?


Slobodan Despot est un personnage important, de mon point de vue : sa culture littéraire (il est éditeur), son analyse calme, décalée (il est Serbe, il vit en Suisse et son épouse est Russe) généreuse et puissante m’éclairent chaque semaine : je me suis abonné à l’Antipresse il y a quelques mois, et c’est passionnant. Je ne rate plus un débriefing du vendredi soir 🙂

ANTIPRESSE 1 1

ANTIPRESSE 2

ANTIPRESSE 3

Le compte twitter de Slobodan : https://twitter.com/despotica

Edit, 21 juillet 2022, 14h15 :
ATTENTION :
CHANGEMENT D’HEURE de dernière minute : l’émission aura lieu à 21 h au lieu de 19 h.
Pardon pour le dérangement.

L’article Voir venir le TOTALITARISME – Jeudi Chouard n°4, 21 juillet 2022 21h, avec Ariane Bilheran et Slobodan Despot est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

Je suis allé parler de vraie démocratie et de PCPP — processus constituant populaire permanent — sur la chaîne LIVRE NOIR

Bonjour,

C’est encore un média de droite qui me donne la parole pour parler de vraie démocratie : cette fois, c’est « Livre Noir », et je crois avoir défendu là quelques idées que je n’avais jamais évoquées ailleurs.

Je ne comprends rien aux titres que la chaîne a donnés à cet entretien : ni à celui de la vidéo, ni à celui de la vignette… Peut-être que vous arriverez à me les expliquer ? 🙂 Moi, j’aurais plutôt intitulé cette émission « Parler de vraie démocratie entre gens « de gauche » et gens « de droite » » ou « Pourquoi Citoyen journaliste complotiste est doublement un pléonasme »… Bon, je ne suis pas bon pour les titres, je le vois bien 🙂 mais vous allez m’aider à en trouver un meilleur, n’est-ce pas ? 🙂

Les commentaires sur la chaîne YT sont déjà nombreux ; il y en a là qui n’aiment vraiment pas (du tout) la démocratie, mais c’est parfois très intéressant à découvrir.

Je remercie les animateurs de cette chaîne pour leur gentille invitation. Je me permets de suggérer à leur équipe, si ça les intéresse (et s’ils arrivent à trouver un volontaire), d’organiser un débat à la loyale entre un connaisseur-défenseur du gouvernement représentatif et moi (moi qui conteste radicalement la légitimité de ce système de domination institué par les dominants eux-mêmes).

Il me semble qu’une fonction essentielle des vrais journalistes est de mettre en scène les conflits, pour éclairer l’opinion avec des controverses présentant les différents arguments en opposition.

Je n’arrive pas à comprendre le désintérêt (voire le dégoût) des médias de gauche sur ce sujet central (du processus constituant nécessairement populaire —en refusant surtout l’élection de l’assemblée constituante— pour produire une émancipation des opprimés au plus haut niveau du droit mais en partant du bas, une sorte d’auto-institution de la société), et ce silence (redoublé récemment d’hostilité) dure depuis 2005 (17 ans de silence, quand même) : pas un article dans le Diplo, ni dans Politis, ni dans l’Huma, ni sur LBSJS, ni nulle part à gauche dans les directions des partis, des syndicats, et chez les intellectuels ; je suis invité seulement dans les collectifs militants locaux, ça oui, et souvent. tout se passe comme si (une grande partie de) « la gauche » avait (très) peur d’un peuple aspirant à devenir souverain (et donc peur de toute forme véritable de démocratie).

Étienne.

PS : pour voir les (centaines de) commentaires sur YT, il faut cliquer ci-dessous sur le titre de la vidéo, en haut à gauche de l’image)

 

L’article Je suis allé parler de vraie démocratie et de PCPP — processus constituant populaire permanent — sur la chaîne LIVRE NOIR est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

[sabotage de l’hôpital] « SUSPENDUS… Des soignants entre deux mondes » – Un film important et poignant, de Fabien Moine, sur les premières vaporisations (1984, Orwell) des opposants politiques en régime totalitaire

Chers amis,

Voici un film poignant, un film important.
Un film émouvant et éclairant.
Qui donne la parole à des soignants résistants.

Il s’agit, pour nous, les autres, de ne pas oublier la torture quotidienne qui est scandaleusement infligée — encore aujourd’hui, tous les jours, et sans aucune base scientifique — à des héros qui dévouent leur vie à soigner les autres, au seul motif qu’ils résistent à une évidente oppression.

Allez voir ce film, il est épatant :


https://exuvie.fr/livre/suspendus_des_soignants_entre_deux_mondes/

J’éprouve une grande admiration pour ces belles personnes, dévouées, honnêtes, et courageuses jusqu’au bout.

Et aussi, je n’arrive pas à me départir d’une certaine rancune contre ceux qui les abandonnent sans les aider, alors qu’il s’agit des plus dévouées, et qu’on va tous y passer.
Un régime totalitaire ne peut exister QUE avec la complicité active d’une partie apeurée et servile de la population.
Cette complaisance de la population à l’oppression a quelque chose de profondément désespérant.

Je veux dire mon admiration et ma solidarité à tous les soignants arbitrairement vaporisés par Bad Brother.

On peut les aider (même un peu c’est déjà beaucoup) là :

https://lesessentiels.org/

Merci à tous. Pueblo unido jamás será vencido.

Étienne.

PS : à la question « POURQUOI nos prétendus « représentants » continuent à accabler les soignants, même en pleine « crise sanitaire » ? », je voudrais rappeler que la destruction de tous les services publics (et pas seulement l’hôpital) est criminellement programmée depuis 50 ans, pour en faire des centres de profits.

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans 1984) :https://t.co/1S0apw3jTI

La révoltante TORTURE DES OPPOSANTS politiques dans le système de soin est conforme à la logique de destruction de l’hôpital public depuis 50 ans. pic.twitter.com/bFmRp4PBi6

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 5, 2022

Relayée sur le blog :
Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans « 1984 »)https://t.co/Q8HDumrOdi

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 5, 2022

Ariane Bilheran et Vincent Pavan :
LE DÉBAT INTERDIT–Langage, covid et totalitarisme
NOUS DEVONS NOUS PRÉPARERhttps://t.co/d9tuaV0FcS

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 4, 2022

Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées :https://t.co/Szd75osEKg

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) May 31, 2022


D’abord ils vinrent chercher les soignants opposants
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais ni soignant ni opposant.
Puis ils vinrent chercher les Communistes
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un Communiste.
Puis ils vinrent chercher les Socialistes
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un Socialiste.
Puis ils vinrent chercher les syndicalistes
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un syndicaliste.
Puis ils vinrent chercher les Juifs
Et je n’ai pas protesté
Car je n’étais pas un Juif.
Puis ils vinrent me chercher –
Et il ne restait plus personne pour protester.

d’après le Pasteur Niemöller


 


Fil Facebook correspondant à ce billet :


Tweet correspondant à ce billet :

[sabotage criminel de l’hôpital, depuis 50 ans]
« SUSPENDUS… Des soignants entre deux mondes »
Un film important et poignant, de Fabien Moine, sur les premières vaporisations (1984, Orwell) des opposants politiques en régime totalitairehttps://t.co/XOuu6LgTSV pic.twitter.com/tCsgbvYC6H

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 7, 2022


Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/620


 

L’article [sabotage de l’hôpital] « SUSPENDUS… Des soignants entre deux mondes » – Un film important et poignant, de Fabien Moine, sur les premières vaporisations (1984, Orwell) des opposants politiques en régime totalitaire est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans « 1984 »)

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » :
https://www.leslignesbougent.org/petitions/pour-la-reintegration-des-15–000-soignants-suspendus-8410

Faute de constitution, les despotes se foutent pas mal de nos cris de colère, même légitimes. Mais j’ai quand même signé cette pétition, avec ce commentaire :

La révoltante TORTURE DES OPPOSANTS politiques dans le système de soin est conforme à la logique de destruction de l’hôpital public, crime perpétré depuis 50 ans par nos prétendus « représentants » — devenus par corruption des fanatiques du marché : leur objectif (inavouable à la télé) est de faire de tous les services publics des « centres de profit » : « starve the beast » (« affamer la bête »… en parlant de l’État) est leur slogan, qui résume leur programme anarcho-capitaliste.

La construction arbitraire et délibérée d’une épouvantable « DETTE PUBLIQUE », absolument non nécessaire et totalement ruineuse, a été, depuis POMPIDOU, l’outil central permettant tous les CHANTAGES, rabâchés par ceux qu’on appelle frauduleusement des économistes (alors que ce sont des employés de banque, des collaborateurs des usuriers).

Diagnostiquer « l’erreur des responsables », leur incompétence, c’est refuser de voir à la fois leur trahison et, précisément, leur irresponsabilité.
Ce à quoi nous avons affaire est un COMPLOT (stricto sensu, et ultra documenté, depuis des décennies) contre le concept même de service public : en privant ceux qui travaillent de leurs protections (services publics, droit du travail, institutions de solidarité), les comploteurs livrent les travailleurs sans défense à leurs exploiteurs.

Mais, si nous sommes gouvernés par nos pires ennemis, et sans défense contre leurs félonies, c’est parce que nous n’avons pas de constitution.

Et cette absence de constitution digne de ce nom découle logiquement, fatalement, de NOTRE PROPRE DÉMISSION du processus constituant.

Si l’on veut protéger nos services publics, il faudra apprendre à instituer NOUS-MÊMES la puissance politique qui nous manque pour nous défendre contre nos représentants.

Étienne Chouard.

 


 
Fil Facebook correspondant à ce billet :

 


 
Tweet correspondant à ce billet :

Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans 1984) :https://t.co/1S0apw3jTI

La révoltante TORTURE DES OPPOSANTS politiques dans le système de soin est conforme à la logique de destruction de l’hôpital public depuis 50 ans. pic.twitter.com/bFmRp4PBi6

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 5, 2022


 


 
Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/618
 


 

L’article Pétition pour la réintégration des 15 000 soignants « suspendus » (« vaporisés » aurait dit Orwell dans « 1984 ») est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

Ariane Bilheran et Vincent Pavan : LE DÉBAT INTERDIT – Langage, covid et totalitarisme – NOUS DEVONS NOUS PRÉPARER

Chers amis,

Dans cette ambiance de (début de) fin du monde, je suis en train de lire un livre passionnant, d’Ariane Bilheran et Vincent Pavan ; il s’intitule « LE DÉBAT INTERDIT – Langage, covid et totalitarisme », et je vous le recommande car il aide à prendre du recul sur ces deux années charnières en présentant une lecture très hétérodoxe mais aussi très instructive.

Ariane Bilheran et Vincent Pavan Le debat interdit. Langage Covid et totalitarisme 2022

.

SOMMAIRE
Avant-propos
Préface
Introduction
Préambule

LA LANGUE COMME PATRIMOINE

CHAPITRE 1.
LA PERVERSION DE LA SCIENCE : LA LOGIQUE, L’ÉPIDÉMIOLOGIE ET LE RAPPORT À L’EXPÉRIENCE
Le langage mathématique : un formalisme devenu vide de sens
Une bien pauvre épidémiologie
Une crise de la science et de la politique

CHAPITRE 2.
LA PERVERSION DE LA LANGUE À DES FINS POLITIQUES : ANALYSE DE LA LANGUE COVID ET DE SA SÉMANTIQUE
Les sophismes au principe de la politique déployée
Les biais interprétatifs occultant l’argumentation principale
La persuasion par la charge émotionnelle des discours politiques et médiatiques
Les néologismes, le nouveau lexique pour penser et le langage administratif
Les amalgames, les assimilations et les interrogations faussées
Les euphémismes, les superlatifs et les slogans
Les glissements de sens, la disparition de mots et les métaphores
Les incantations hypnotiques et le collage
Les paradoxes et les clivages

CHAPITRE 3.
LA PERVERSION MORALE, ÉPISTÉMOLOGIQUE ET PSYCHOLOGIQUE
Épistémologie et déontologie : le rapport à la vérité
L’irresponsabilité scientifique et politique
La fracture du temps et de l’espace
Le déni des origines et le primat du mimétisme

CHAPITRE 4.
L’IDÉOLOGIE SANITAIRE ET LE PARADIGME TOTALITAIRE
Rappel historique : des dangers d’une idéologie sanitaire
La rupture silencieuse et masquée du contrat social par une néo-réalité guerrière et numérique
Le corps social malade : l’idéologie de la santé et son corollaire xénophobe
« L’homme nouveau » et le paradigme totalitaire
L’effondrement de la morale et de la Justice

Conclusion

LE TOTALITARISME EN MARCHE ET LA SUITE

Je rapproche ces analyses de celles d’Alain Supiot qui, lui aussi, repère et dénonce les projets scientistes de gouvernance par les nombres qui sont en train de dépolitiser nos sociétés et d’essayer de nous transformer en rouages d’une mécanique inhumaine, en éliminant progressivement toutes les formes de débat véritablement contradictoire.

Je suis souvent gêné par une tendance des psychologues à tout psychologiser, et finalement à nous voir tous un peu comme des malades mentaux (…), et je sens ça parfois chez Ariane aussi ; mais dans l’urgence des dangers de la bascule en cours, je ne prête pas trop attention à ces appréhensions.

Dans la vidéo ci-dessous, je trouve également utiles les réflexions d’Ariane sur les conditions qui rendent possible une bascule totalitaire, et notamment ce qui conduit une population à accepter — et même à participer — à la persécution de boucs émissaires (par définition parfaitement innocents) : si nous étions nombreux à être transformés — par l’urgence des dangers — en résistants héroïques (courageux), le régime autoritaire ne pourrait pas devenir totalitaire, car un régime totalitaire a besoin à la fois de la passivité générale et de la complicité de nombreux petits chefs arbitraires :

.

Vous pourrez retrouver de nombreuses interventions d’Ariane et de Vincent dans des réunions du CSI — le très instructif Conseil Scientifique Indépendant, tous les jeudis à 21 h —, et plus généralement sur CrowdBunker :

https://crowdbunker.com/search?q=bilheran

https://crowdbunker.com/search?q=pavan

Je vous souhaite à tous beaucoup de courage.

Étienne.

 


Fil Facebook correspondant à ce billet :


Tweet correspondant à ce billet :

Ariane Bilheran et Vincent Pavan :
LE DÉBAT INTERDIT–Langage, covid et totalitarisme
NOUS DEVONS NOUS PRÉPARERhttps://t.co/d9tuaV0FcS

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 4, 2022


Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/617


 

L’article Ariane Bilheran et Vincent Pavan : LE DÉBAT INTERDIT – Langage, covid et totalitarisme – NOUS DEVONS NOUS PRÉPARER est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

REDESCENTE SUR TERRE – 3 juin 2022 — Le briefing hebdomadaire de Slobodan Despot

Personnellement, je suis abonné à l’Antipresse et je ne manque pas un briefing de Slobodan, chaque vendredi.

Je vous invite à voir celui de cette semaine, très éclairant comme d’habitude :

 


 
Fil Facebook correspondant à ce billet :

 


 
Tweet correspondant à ce billet :

REDESCENTE SUR TERRE
3 juin 2022, le briefing hebdomadaire de Slobodan Despot (@despotica)

Personnellement, je suis abonné à l’@antipresse_net et je ne manque pas un briefing de Slobodan, chaque vendredi.

Je vous invite à voir celui de cette semaine :https://t.co/VnQvzlp0Z0

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) June 4, 2022


 


 
Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/615
 


 

L’article REDESCENTE SUR TERRE – 3 juin 2022 — Le briefing hebdomadaire de Slobodan Despot est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées

Bonjour à tous.

Ce qui se passe depuis deux ans est révoltant à tout point de vue. Le piétinement de tous les grands principes protecteurs des libertés publiques par ceux-là mêmes qui sont (très bien) payés pour les protéger est consternant. J’y vois la confirmation que, privés de garantie de nos droits et faute de séparation des pouvoirs, nous n’avons pas de constitution.

Pour aider à percevoir les composantes de ce qui peut s’analyser comme une bascule  totalitaire, je rappelle le « Rapport Dictature 2020 publié et tenu à jour par l’avocate Virginie de Araujo-Recchia : https://drive.google.com/file/d/1MO0vQn4ug-oe3L5TuFKwNL2fhWgBWkNP/view

Au milieu de cette ambiance de fin du monde (avec le consentement —  plus effroyable encore que les intrigues des puissants — d’une grande partie de la population, hébétée par une désinformation quotidienne), surgissent quelques héros, personnalités vertueuses et courageuses entrées en résistance contre les pouvoirs abusifs. Parmi ces héros, je voudrais signaler aujourd’hui le cas d’Amine UMLIL, pharmacien spécialiste de la pharmacovigilance depuis des décennies, qui vient de présenter une communication importante au Sénat. Je reproduis d’abord ici cette audition, puis je profiterai de ce billet pour regrouper ici quelques autres documents sur le travail de ce formidable pharmacien lanceur d’alerte :


L’audition complète devant l’OPECST, Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (la vidéo dure 18h20) :
https://videos.senat.fr/video.2908931_628cbfd4c67cf.declaration-analyse-et-communication-autour-des-effets-indesirables-des-vaccins-contre-la-covid-19


Le rapport d’Amine Umlil, rapport important, évoqué au tout début de son audition :

Amine UMLIL Limpossible consentement Effets indesirables des vaccins contre la Covid 19 et systeme de pharmacovigilance francais

(Cliquer sur l’image pour vous procurer le rapport.)


Cette audition essentielle aurait dû donner beaucoup plus de temps à Amine Umlil et, au lieu de cela, elle a été interrompue « pour des raisons techniques », puis interrompue par ceux dont il dénonçait les crimes, puis carrément écourtée « faute de temps »… Son président, collaborateur attitré du système, avait été intimidé par les chiens de garde du régime pour avoir osé donner (un tout petit peu de) la parole publique à des dissidents de la doxa du covid.

Il est important, pour nous tous, de donner vraiment la parole à nos lanceurs d’alerte.
Je vous demande de signaler, dans les commentaires, tout ce que vous connaissez et qui a trait aux trucages de la pharmacovigilance partout sur terre.

Je copie ci-dessous quelques autres interventions d’Amine Umlil que j’ai vu passer ces derniers temps.

Étienne.


[Chez Bercoff, Sud Radio] Audition choc du Dr Amine Umlil devant le Sénat :
« Il y a un principe d’inviolabilité du corps humain »


Dr Amine Umlil : « Aujourd’hui, il n’y a pas de contre-pouvoir » :

https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/amine-umlil-entretien-essentiel


Les communications d’Amine Umlil au CSI, Conseil Scientifique Indépendant (CSI tous les jeudis soirs, à 21h) :

Réunion publique n°19 du CSI Conseil Scientifique Indépendant, 19 août 2021 :

Réunion Publique n°32 du Conseil Scientifique Indépendant, 18 novembre 2021 :

Réunion publique n°44 du Conseil Scientifique Indépendant, 24 février 2022


 


 
Pas de fil Facebook correspondant à ce billet,
pour cause de CENSURE sur ce sujet,
considéré comme « interdit au peuple » par les dominants 🙄
 


 
Tweet correspondant à ce billet :

Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées :https://t.co/Szd75osEKg

— Étienne Chouard (@Etienne_Chouard) May 31, 2022


 


 
Telegram correspondant à ce billet :
https://t.me/chouard/613

L’article Amine UMLIL, important lanceur d’alerte sur l’effondrement de la pharmacovigilance en France au sujet des injections expérimentales forcées est apparu en premier sur Étienne Chouard - Blog du Plan C.

❌