Plandémie de Covid

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Les vents de la guerre régionale soufflent

par Alastair Crooke. Israël a insisté pour que Biden trace une ligne rouge pour l'Iran : Soit accepter une solution diplomatique avec Téhéran dans un délai déterminé, soit faire face à une guerre contre les États-Unis

Ayssar Midani : Syrie – Rapport de situation n°128 du 3 août 2022

Visite de Nancy Pelosi à Taïwan, manœuvres militaires syro-russe de grande envergure en Syrie, Liban : le point sur les tensions autour du puits de Karish, Bahreïn : incident diplomatique avec Israël.

Ukraine – Le secret de Boutcha (vidéo)

Par : do

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12294

Un décalage entre ce que j’ai vu en Ukraine et à la télé française

Un humanitaire témoigne – 29 juillet 2022 – Adrien Bocquet

Cliquer ici pour télécharger la vidéo

Adrien Bocquet, ancien militaire français, s’est rendu en Ukraine au début du conflit. Il raconte pour RT France son expérience en tant que volontaire humanitaire et témoigne du décalage entre ce qu’il a vu sur place et la façon dont les médias rendent compte des événements.

Transcription partielle :

Je me suis rendu en Ukraine en tant que volontaire humanitaire.

Le premier crime de guerre que j’ai vu a été commis par les Ukrainiens qui tiraient dans les jambes de prisonniers. Et j’en ai vu un se prendre une balle dans la tête. Ensuite les militaires ukrainiens m’ont fait partir le plus vite possible.

Puis, à Boutcha, j’ai vu des camions ukrainiens décharger des cadavres. Il n’y avait alors pas le droit de prendre de photos. Puis une fois les cadavres déchargés, pas avant, les journalistes sont venus prendre des photos.

En Ukraine, aucune personne n’a le droit de prendre de photo. Personne. Les Ukrainiens ont peur de prendre des photos. Et dans un hôpital où je me suis rendu, je n’ai pas eu le droit de parler aux enfants qui auraient pu me raconter leur histoire.

Le régime actuel en Ukraine est vraiment un régime nazi.

Quand j’ai été dans le Dombas russe, c’était tout le contraire. Je pouvais parler à tout le monde. Dans les hôpitaux, je pouvais parler aux enfants. Je pouvais prendre toutes les photos que je voulais où je voulais.

Bien à vous,
do
http:///mai68.org/spip2

Coronavirus – Des vérités émergent ; ça se retourne, ça se protège (vidéo) :

Ils avouent : http://mai68.org/spip2/spip.php?article12291

 

Le vaccin ARN contre le VIH réussira-t-il à donner le SIDA ? vidéo :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12285

L’article contient un topo sur :

Coronavirus – Pfizer, c’est l’exact contraire d’un vaccin

Coronavirus – Ces vaccins ont augmenté l’épidémie !

Coronavirus – Le vaccin Pfizer peut s’intégrer dans le génome du vacciné

Les possibles méfaits du vaccin ARN (vidéo)

Vaccination & Anticorps facilitants

 

Covid-19 : un tribunal italien ordonne l’analyse des vaccins à ARN messager :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12284

 

Guerre en Ukraine – Macron viole la constitution (vidéo) :

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12280

 

C’est l’État ukrainien qui affame le Liban

http://mai68.org/spip2/spip.php?article12276

Le Liban importe 80% de son blé d’Ukraine. Avec la guerre qui s’y déroule, le pays manque de farine et le pain se vend au marché noir. Au même moment, le « Laodicea » un navire chargé de blé est bloqué au port de Tripoli au nord du Liban avec interdiction de décharger sa cargaison. Les autorités judiciaires libanaises ayant été saisies d’une plainte de l’ambassade d’Ukraine à Beyrouth pour « trafic de marchandises volées ». Le blé se trouvant à bord du « Laodicea » proviendrait de territoires occupés par la Russie et vendu illégalement par cette dernière.

Une enquête est en cours par les autorités douanières libanaises. Pendant ce temps, les files d’attentes s’allongent devant les boulangeries prises d’assaut à chaque rare fournée.

Le « Laodicea » va-t-il devoir appareiller emportant sa précieuse marchandise sous d’autres cieux ou alors le blé va-t-il être saisi par les autorités libanaises, auquel cas remis à qui ?

 

 

 

 

 

 

 

❌