Plandémie de Covid

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 30 juin 2022Vos flux RSS

Législatives : une nouvelle journée des dupes

Par : sellami
Ainsi, les macronistes n’ont pas obtenu la majorité absolue à l’Assemblée nationale. D’après certains, nous serions en train d’assister à quelque chose d’historique; la France serait maintenant ingouvernable, selon la formule répétée par maints perroquets; n’étant pas en mesure de dicter sa politique, le président n’aurait d’autre choix que de démissionner, tôt ou tard, et, nous serine-t-on pour la énième […]
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Le tribunal administratif de Paris a jugé que OUI ces ministres AVAIENT MENTI aux Français sur les masques et le COVID-19 !

Par : Thomas

🏛⚖ Aujourd’hui 28 juin 2022 la Justice (tribunal administratif de Paris) a jugé que OUI ces ministres AVAIENT MENTI aux Français sur les masques et le #COVID19
🔴 Quelles conséquences politiques et juridiques pour ces ministres et/ou anciens ministres❓pic.twitter.com/vhqY9C08Q7

— Charles Prats APM 🇫🇷⚖ (@CharlesPrats) June 28, 2022

Dr Martin Blachier : « Le virus ne nous a jamais quitté et ne nous quittera pas. »

Avec Dr Martin Blachier, médecin de santé publique, auteur de Méga-gâchis, aux éditions du Cerf

Retrouvez Bercoff dans tous ses états avec André Bercoff et Augustin Moriaux du lundi au vendredi de 12h à 14h sur #SudRadio.

Vaccinations COVID-19 : Les Recommandations de l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP) interpellent…

Par : Thomas

par François Meylan.

En Suisse, les recommandations relatives à la vaccination de rappel avec un vaccin à ARNm (état au 23.05.2022) interpellent l’Association Anticrim à plus d’un titre.

Précisions sur l’environnement actuel :

a) Les effets indésirables graves provoqués par la « vaccination » contre la Covid-19 ne cessent d’augmenter. Il suffit de consulter le site internet de l’Organisation mondiale de Santé (OMS) VigiAccess pour s’en rendre compte avec 3 917 924 cas recensés au 24 juin 2022 : l’Europe semble être plus touchée avec 49% des cas reportés et en particulier les femmes avec 67% des cas reportés sur le plan mondial1.

b) Grégoire Gogniat, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), interrogé par Keystone-ATS, a confirmé que 620 000 doses étaient à présent périmées et devaient être détruites. Il n’est pas exclu que d’autres lots subissent le même sort. Environ 7 millions de doses attendraient encore dans les frigos de l’armée suisse, alors que la vaccination a fortement ralenti. La Confédération a acheté au total 34 millions de doses seulement pour l’exercice 2022. Ce qui peut paraître sidérant pour une population de 8,4 millions d’âmes2.

c) Le gouvernement suisse est sommé par quelques sénateurs et députés de s’expliquer sur les achats de doses qui semblent exagérés3.

d) L’autorité suisse du médicament Swissmedic annonce 15 228 déclarations de cas d’effets indésirables présumés de vaccins contre la Covid-19 évaluées, avec 210 décès – le rapport bénéfice-risque des vaccins utilisés reste globalement positif… que veut dire « globalement positif » ?

Selon les sources, on estime que seulement un à trois pour cent des effets indésirables sont annoncés. Quelle serait alors l’appréciation de Swissmedic si ce n’étaient pas 15 228 déclarations mais 500 000 ? Ou même un million de cas ?4

e) Qu’en-est-il de nos médias mainstream qui étaient jadis si prompts à révéler les effets secondaires d’autres médicaments et qui là les passent sous silence ?

f) Le dernier cri du cœur de la scientifique de renom Alexandra Henrion-Caude interviewée sur Sud radio le 23 juin dernier devrait nous interpeller : « ces inoculations géniques non seulement ne protègent pas contre la Covid-19 mais provoquent des effets indésirables graves tels qu’une réduction de la fertilité masculine de 22% ; des ménopauses à l’âge de 30 ans ; des perturbations sévères des cycles menstruels ; une augmentation des atteintes au système neurologique ; une augmentation exponentielle des myocardites et péricardites pour ne mentionner que ces effets5.

C’est dans ce contexte, qu’en Suisse, les dernières recommandations de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) en matière de vaccination de rappel ARNmessager contre la Covid-19 interpellent6.

Elles tiennent dans un document de 23 pages qui est publié sur Internet mais qui est d’une compréhension particulièrement ardue. C’est « simplement incompréhensible » et traite des recommandations de rappel pour les individus résidant en Suisse âgés de 5 à 64 ans. Pourtant, on parle bien de santé publique et d’une inoculation qui demeure toujours au stade expérimental. Avec une technologie l’ARNmessager qui malgré des investissements colossaux durant des décennies n’a jamais permis de mettre sur le marché un seul médicament. Si ce ne sont les produits des laboratoires américains Pfizer et Moderna contre la Covid-19, par le biais d’une procédure d’exception. Ces mêmes laboratoires dictent aujourd’hui tant le rythme que le contenu d’officines telles que Swissmedic et l’OFSP. Trivialement, ce sont les stocks exagérés de « vaccins » ARNmessager constitués sur le dos du contribuable entre 2021 et cette année avec des engagements déjà pris pour 2023 qui paraissent être la priorité de deux institutions étatiques à l’encontre desquelles il est légitime de s’interroger : pour quels lobbyistes roulent-elles ? Les « vaccins » ARNmessager ne protègent ni de la contamination ni de la transmission de la Covid-19 et de ses variants alors pourquoi s’acharner à administrer des doses de rappel si ce n’est que pour écouler des stocks, sous la pression de leurs caducités ? Pire encore, personne ne peut apporter une quelconque preuve scientifique que ces pseudos vaccins aient circonscrit l’épidémie ni même qu’ils ont été efficaces contre les cas graves. Mais le comble de l’horreur est encore – hormis la multiplication des effets secondaires graves – que les personnes « vaccinées » 3 à 4 fois et qui attrapent quand-même la Covid-19 se multiplient.

Imaginons : vous vous vaccinez contre le tétanos et toutefois vous l’attrapez par la suite ! Qu’allez-vous penser de l’efficacité dudit vaccin ? Qu’il ne fonctionne pas. Pourquoi alors ne réagissons nous pas de la même manière avec ces inoculations expérimentales qui ne fonctionnent pas ?

Que disent ces 23 pages qui sont si ardues ?

Nous relèverons, en particulier, les points suivants :

« Le point 3.1 c, premier alinéa) Jeunes âgés de 12 à 15 ans

Dans la situation épidémiologique actuelle, la CFV et l’OFSP recommandent la vaccination de rappel aux jeunes de 12 à 15 ans s’ils souhaitent augmenter leur protection contre une infection légère (et les effets indirects négatifs associés) et réduire le risque de transmettre le virus lors de contacts étroits (membres du même ménage, en particulier s’agissant de personnes moins bien protégées malgré la vaccination car présentant une immunodéficience sévère). »

Remarque : l’OFSP ignore-t-il que l’inoculation ARNmessager ne protège ni de la contamination ni de la transmission ?

Plus loin :

« Le risque d’effets indésirables rares et graves tels qu’une myocardite chez les adolescents après une 3ème dose de vaccin ARNm n’est pas encore connu ».

Remarques : ne nous a-t-on pas dit et répété sur les plateaux de télévision que finalement la myocardite n’était pas grave ? Est-ce que cette déclaration de l’OFSP inspire confiance pour « vacciner » nos adolescents ?

« Le point 3.2 Groupes de personnes pour lesquelles la vaccination de rappel n’est actuellement pas recommandée. Les personnes âgées de 5 à 11 ans. Les données disponibles quant au bénéfice de la vaccination de rappel pour ces personnes sont encore très limitées. »

Que l’OFSP ne dispose pas de ses propres observations en matière de sécurité du vaccin. Elle en est réduite à « argumenter » avec des comptes rendus venant de l’étranger tel on le découvre au « Point 5.3 Sécurité (Comirnaty® de Pfizer-BioNTech). En Israël, plus d’un million de personnes âgées de ≥ 60 ans avaient reçu une vaccination de rappel avec le Comirnaty® à la fin août 2021. La vaccination de rappel a depuis été recommandée à toute la population. Israël n’a pas encore publié de données sur la sécurité. Aucun signal de sécurité ne semble toutefois avoir été identifié sur les 2,7 millions de personnes vaccinées à la mi/fin septembre 2021 ; le nombre d’EIV déclarés après la troisième dose n’était par ailleurs pas supérieur à celui rapporté après la deuxième dose (Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee, FDA, présentation du 17 septembre 2021). Des données de sécurité non publiées provenant d’Israël et portant sur 6300 jeunes âgés de 12 à 15 ans ayant reçu un rappel ne font état d’aucun problème de sécurité (cf. communiqué de presse de la FDA).

Une étude observationnelle menée au Royaume-Uni sur plus de 42 millions de participants âgés de 13 ans et plus indique que le risque d’hospitalisation pour myocardite augmente – tout en restant faible – avec le nombre de doses de vaccin Comirnaty® reçues, et ce aussi après la 3e dose. Dans le groupe d’âge des hommes de moins de 40 ans, le rapport IRR (Incidence Rate Ratio) d’hospitalisation pour myocardite est passé de 1,66 (IC 95% : 1,14 – 2,41) pour la période jusqu’à 28 jours après la 1ère dose à 3,41 (IC 95% : 2,44-4,78) après la 2ème dose et à 7,60 (IC 95% : 1,92-30,15) après la 3ème dose (la différence entre la 3ème dose et les deux premières doses de vaccin n’est toutefois pas significative). Il n’est pas possible de se prononcer sur le risque dans le groupe d’âge 13–17 ans en raison du nombre insuffisant de participants. »

« Le point 6.3 Sécurité (Spikevax®, Moderna)

Des données sur la sécurité d’une vaccination de rappel avec le Spikevax® (période d’observation d’un mois) sont disponibles pour 171 personnes âgées de ≥ 18 ans ayant participé à l’étude de phase II P201B. Le nombre d’EIV rapportés jusqu’à 6 mois après la vaccination de rappel était plus faible qu’après la deuxième dose (12,9% contre 31,1%). Le nombre d’EIV graves était quant à lui comparable à celui constaté pour la deuxième dose (1,2% contre 1,4%) ; aucun lien avec la vaccination n’a été mis en évidence. Le nombre de participants est toutefois trop faible pour tirer des conclusions sur les EIV non fréquents. »

Remarque : la déclaration « Le nombre de participants est toutefois trop faible pour tirer des conclusions sur les EIV non fréquents » encourage-elle vraiment l’inoculation de ces produits expérimentaux ARNmessager est-elle vraiment encourageante pour « vacciner » nos moins de 18 ans ?

Nous pouvons poursuivre ainsi la lecture des 23 pages de cette information officielle et publique du 23 mai 2022 et relever tout et son contraire dans chacun de ses nombreux alinéas.

En nous référons aux données de la plateforme « statista »7 nous apprenons que quelques 537 millions d’individus ont été malades de la Covid-19 et de ses variants au 21 juin 2022 et que 6,31 millions d’entre eux sont décédés de ou avec la Covid-19. Ce qui représente un taux de mortalité de 1.17504655% ! Toutes classes d’âges confondues en sachant que l’âge médian des décédés est de 85 ans. Les décédés de ou avec la Covid-19 sont répertoriés depuis l’hiver 2020 alors que les cas graves d’effets secondaires ne sont enregistrés que depuis l’hiver 2021. Pourtant l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) totalise déjà près de 4 millions d’effets secondaires graves dus à ces inoculations. Tenant en compte que seulement un à dix pour cent sont communiqués. Les données actuelles ne peuvent qu’inviter un esprit responsable a décréter sans délai un moratoire sur ces injections ARNmessager. Nous terminerons avec cette question fondamentale : « Que font nos faiseurs d’opinions qui sont censés défendre les intérêts du peuple soit les journalistes et les politiques ? »

Anticrim 

Le Comité
PA François Meylan
Case postale 7
CH-1110 Morges

  1. https://www.vigiaccess.org « Covishield »
  2. https://www.letemps.ch/plus-620-000-doses-vaccins-anticovid-perimees-suisse
  3. https://amp-lematin-ch.cdn.ampproject.org/vaccins-les-33-millions-de-doses-qui-fachent-a-berne
  4. https://www.swissmedic.ch/covid-19-vaccines-safety-update-15
  5. https://youtu.be/dhXQQqUdqMM
  6. https://www.bag.admin.ch/impfempfehlung-auffrischimpfung-mrna.pdf.download.pdf/impfempfehlung-auffrischimpfung-mrna.pdf
  7. https://fr.statista.com/le-coronavirus-covid-19/topicHeader__wrapper

Source : reseauinternational

Vaccin ARNm : La fertilité humaine est-elle menacée ? (Article + Vidéo)

Par : Thomas

par Nicole Delepine.

La baisse de la fertilité chez les vaccinés est de plus en plus probable.

L’excellente Interview de Alexandra Henrion Caude, généticienne spécialisée dans la recherche sur l’ARNm, sur sud radio par André Bercoff précise les avancées sur les études en cours sur le risque sur la fertilité des injections anticovid. Elle évoque les risques pour les enfants vaccinés à long terme, impossibles à évaluer sans recul suffisant.

 

 

On avait fini par admettre que la dépopulation était au programme des mondialistes sous influence de Bill Gates et de transhumanistes comme Laurent Alexandre. Mais au-delà des suspicions légitimes vu le mécanisme de l’injection ARNm qui a prédilection pour les organes reproducteurs, les preuves scientifiques commencent à tomber via Israël, précurseur des injections et donc des effets secondaires.

 

Déjà depuis plusieurs mois des articles scientifiques apparaissaient dans la base de données PUBMED sur le sujet, les premiers portant sur de très faibles nombres d’injectés et voulant innocenter l’injection, contrairement aux alertes déjà anciennes des banques de données officielles.

D’autres traduisent mieux notre inquiétude comme « Les risques de la Covid-19 (et des vaccins) sur les organes sexuels et la fertilité » (infodujour.fr) dans un entretien avec le Dr Jean-Marc Sabatier1.

« Chez l’homme, le SARS-CoV-2 peut s’attaquer aux testicules, au pénis et à la prostate. Chez la femme, le virus peut s’attaquer à l’utérus (endomètre) et aux ovaires. Pourquoi ces attaques sont-elles possibles ? Parce que le SARS-CoV-2 reconnaît le récepteur cellulaire ECA2 (enzyme de conversion de l’angiotensine-2) qui lui sert de site de fixation lui permettant d’infecter les cellules ; le récepteur ECA2 est très présent au niveau des cellules des organes reproducteurs masculin et féminin, ce qui les rendent très vulnérables au virus. Il est notable que le récepteur ECA2 – en parallèle des organes reproducteurs, dont les gonades (testicules et ovaire) – se retrouve également dans de nombreux autres organes et tissus de l’organisme (ceux-ci sont en conséquence ciblés par le virus), tels que le cœur, les poumons, les reins, le foie, le pancréas, la rate, le système vasculaire (vaisseaux sanguins), la peau, le cerveau, les intestins, les glandes surrénales, et autres. »

Un papier récent de juin 2022 démontre l’altération au moins temporaire de l’état du sperme et des spermatozoïdes2.

Extraits :

«  Ils ont étudié chez des donneurs de sperme l’effet du vaccin covid-19 BNT162b2 (Pfizer) sur les paramètres du sperme. 37 donneurs de trois banques de sperme ont fourni 220 échantillons, et ont été inclus dans cette étude de cohorte longitudinale multicentrique rétrospective. La vaccination BNT162b2 comprenait deux doses, et la vaccination était prévue 7 jours après la deuxième dose. L’étude comprenait : contrôle de base pré-vaccination, et évaluations à court, intermédiaire et long terme.

Chacun comprenait 1 à 3 échantillons de sperme par donneur fournis 15 à 45, 75 à 120 et plus de 150 jours après la fin de la vaccination, respectivement. Les critères d’évaluation principaux étaient les paramètres du sperme.

Résultats : Des mesures répétitives ont révélé une diminution de la concentration de spermatozoïdes de -15,4% sur le deuxième échantillon entraînant une réduction du nombre total de mobilité des spermatozoïdes de 22,1% par rapport au prélèvement initial.

De même, l’analyse du premier échantillon de sperme uniquement et de la moyenne des échantillons par donneur a montré des réductions de la concentration – baisse médiane de 12 millions/ml et 31 millions de spermatozoïdes mobiles, respectivement lors de la première évaluation de l’échantillon et déclin médian de 9,5×106 et 27,3 millions de spermatozoïdes mobiles (p = 0,004 et 0,003, respectivement) sur l’examen moyen des échantillons.

L’évaluation à trois mois a démontré un rétablissement global. Le volume de sperme et la motilité des spermatozoïdes n’ont pas été altérés. Cette étude longitudinale axée sur les donneurs démontre une concentration sélective temporaire de spermatozoïdes et une détérioration trois mois après la vaccination, suivie d’un rétablissement ultérieur vérifié par diverses analyses statistiques ».

L’étude est limitée en nombre de donneurs et de paramètres du sperme, ce qui ne résume pas les conditions de la fertilité efficace, mais a le mérite de prouver déjà une action directe sur le sperme. D’autres études toujours basées également sur un faible nombre de donneurs se veulent rassurantes. Néanmoins le recul est toujours faible de deux à trois mois, après l’injection ne permettant en aucun cas de prévisions raisonnables pour l’avenir d’autant que la durée de fabrication de la protéine spike par l’organisme injecté reste inconnue et s’allonge au fur et à mesure des études (au moins trois mois actuellement).

Les alertes officielles cachées par les médias

Par ailleurs vu le nombre de fausses couches déclarées sur le VAERS ou sur EudraVigilance on peut s’étonner de l’absence d’articles référencés sur ce sujet sur PubMed. On peut supposer le refus des éditeurs soumis à Big Pharma… Rappelons ces chiffres3 :

Trop de médias qui dépendent en partie de l’État pour équilibrer leur budget se sont transformés en organe de propagande du gouvernement et ont abandonné leur mission d’information objective de la population. Leur refus de publier les données rapportant les complications post injections en témoigne une fois de plus.

Dépopulation via les vaccins stérilisants conceptualisée depuis 1930

Depuis des décennies, les puissants ont décidé de réduire la population mondiale au lieu de regarder comment les nourrir. Par exemple cesser de leur interdire d’utiliser leurs semences paysannes et de favoriser les échanges locaux.

Ici, rappelons l’article de Jurriaan Maessen dans ExplosiveReports.Com qui démontre l’obsession des riches milliardaires de contrôler les naissances sans l’accord des personnes concernées.

• « La Fondation Rockefeller a admis un financement pour le développement de vaccins antifertilité destinés à une « distribution à grande échelle » », Vigilance Pandémie

Déjà dans les années 1930 une obsession des milliardaires était de stopper la natalité.

La Fondation Rockefeller a conceptualisé le vaccin « antihormonal » dans les années 1920 et 1930.

Le serviteur de la Fondation Rockefeller, Max Mason, agissant en tant que président au milieu des années 1930, a exprimé à plusieurs reprises le désir de son maître d’avoir une « antihormone » qui réduirait la fertilité dans le monde entier. La Fondation n’a néanmoins mentionné le financement de « vaccins antifertilité » dans les rapports annuels qu’à partir de 1969.

Extrait :

« Dans son examen de 1997 des vaccins antifertilité, le Centre international de génie génétique et de biotechnologie basé en Inde n’a pas oublié de reconnaître son principal bienfaiteur :

« Les travaux sur les vaccins LHRH et HCG ont été soutenus par des subventions de recherche de la Fondation Rockefeller (…) »

Dans les années 1990, les travaux sur les vaccins antifertilité ont pris de l’ampleur, en particulier dans les pays du tiers-monde, tout comme le financement octroyé par la Fondation Rockefeller. Dans le même temps, la population cible des mondialistes – les femmes – commençait à se sentir mal à l’aise avec tout ce discours ouvert sur la réduction de la population et des vaccins comme moyen d’y parvenir.

Betsy Hartman, directrice du programme Population et développement au Hampshire College, Massachusetts est « quelqu’un qui croit fermement au droit des femmes à une contraception et à un avortement volontaires et sûrs », n’est pas partisane du vaccin antifertilité, tel que créé par le Fondation Rockefeller. Elle explique dans son essai Population control in the new world order (le contrôle de la population dans le nouvel ordre mondial) :

« Bien qu’un vaccin n’ait été testé que sur 180 femmes en Inde, il y est présenté comme « sûr », dépourvu d’effets secondaires et complètement réversible »

La communauté scientifique sait très bien que de telles affirmations sont fausses – par exemple, de nombreuses questions subsistent quant à l’impact à long terme du vaccin sur le système immunitaire et le cycle menstruel. Il existe également des preuves filmées de femmes se voyant refuser des informations sur le vaccin lors d’essais cliniques. Néanmoins, le vaccin est en cours de préparation pour une utilisation à grande échelle ».

Le Réseau mondial des femmes pour les droits reproductifs basé à Amsterdam, aux Pays-Bas, a cité un chercheur de premier plan en matière de contraception qui disait :

« Les méthodes de contrôle des naissances immunologiques seront une « arme antigénique » contre le processus de reproduction, qui, laissé sans contrôle, menace d’inonder le monde ».

Militante des droits des animaux Mademoiselle Sonya Ghosh a également fait part de ses préoccupations concernant le vaccin antifertilité financé par Rockefeller et sa mise en œuvre :

« Au lieu de donner aux femmes plus d’options pour prévenir la grossesse et se protéger contre le SIDA et les maladies sexuellement transmissibles, le vaccin antifertilité est conçu pour être facilement administré à un grand nombre de femmes en utilisant le moins de ressources. S’il est administré à des populations analphabètes, les problèmes de contrôle de l’utilisateur et de consentement éclairé sont une autre source de préoccupation. »

Pour éviter de tels débats, la Fondation a eu recours, au cours des deux dernières décennies, à ses méthodes appliquées depuis longtemps et très efficaces consistant soit à mentir effrontément, soit à utiliser un langage trompeur pour cacher le fait qu’elle continue à œuvrer sans relâche pour atteindre sa mission de longue date ».

Doit-on rappeler des tentatives de vaccin anti-conception au Kenya ?4

En 2014 le vaccin contre le tétanos, suspecté de contenir une hormone empêchant les femmes d’avoir des enfants a suscité une polémique entre les évêques et le gouvernement Kenyan.

En 2015 c’est au tour du vaccin contre la malaria de se trouver sous le feu de la critique des évêques kenyans obligés devant le refus du gouvernement de demander à l’ensemble des structures de santé qui relèvent de l’Église catholique – et elles sont nombreuses – de s’abstenir d’employer le vaccin incriminé.

Le pseudo vaccin anti-covid-19 s’inscrit dans la continuité de ces recherches contre la fertilité

Malheureusement remis dans le contexte de la volonté à tous crins de vax encore et encore contre le Covid-19, y compris les enfants, malgré l’indéniable accumulation des effets secondaires graves, cette Histoire des volontés eugénistes et transhumanistes, en marche depuis le début du XXe siècle et fin du XIXe) permet de comprendre le but ultime des vaccins : diminuer le nombre d’humains sur terre et de réserver à l’élite et ses élus la jouissance exclusive de la planète bleue.

Ces hommes imbus d’eux-mêmes semblent bien naïfs, car même s’ils se sont dispensés des injections morbides, il est infiniment peu probable qu’ils échappent aux conséquences toxiques des injections si les milliards de terriens sont vaccinés.

Un « rapport d’avancement » de février 1934 rédigé par Warren Weaver (directeur de la division des sciences naturelles de la Fondation Rockefeller) avait souligné le but ultime.

« L’homme peut-il acquérir un contrôle intelligent de son propre pouvoir ? Pouvons-nous développer une génétique si solide et étendue que nous pouvons espérer élever, à l’avenir, des hommes supérieurs ? Pouvons-nous obtenir une connaissance suffisante de la physiologie et de la psychobiologie du sexe pour que l’homme puisse contrôler rationnellement cet aspect omniprésent, très important et dangereux de la vie ? »

Écrit en 1934 !

On croirait entendre le Dr Laurent Alexandre dont beaucoup ont été étonnés de le voir parler à x reprises sur les chaînes officielles et à l’école Polytechnique, en toute liberté. Oui il ne fait que poursuivre cette politique eugéniste que l’application rigoureuse de l’injection met en musique.

Il est temps de dire les mots de la vérité : les injections anticovid sont une tentative de plus de réduire la population mondiale.

C’est d’ailleurs la seule explication crédible sur le fait que les morts accumulés ainsi que les accidents graves n’aient pas fait stopper cet essai thérapeutique de ce médicament sans AMM définitif et que, bien pire encore, la FDA vient d’autoriser l’injection des tout petits en ce 14 juin 2022.

Ainsi le modèle de stérilisation des vaccins a été conceptualisé pour la première fois dans les années 1920 et 1930 par des spécialistes des sciences sociales de la Fondation Rockefeller.

Plus tard le langage eugénique (« vaccin anti-fertilité ») a été peaufiné à l’aide d’une « chirurgie plastique linguistique » inventant le terme « contraceptif immunologique », le but ultime reste le même. Entre-temps, Orwell et les mensonges du langage ont été améliorés. « La paix, c’est la guerre », etc.

Une offensive sur les fœtus proches de la naissance

Il paraît difficile de conclure sans dénoncer la mystification qui envahit nos antennes sur la décision de la Cour suprême des USA qui remet à chaque État américain le droit de statuer sur l’avortement.

On se doit tout de même de rappeler que le droit à l’avortement institué en France par la loi Veil s’est progressivement élargi dans le délai d’application et même la suppression du délai de réflexion et l’attaque du droit des médecins à ne pas pratiquer cet acte. La décision la plus choquante est celle de la loi dite de bioéthique votée en août 2021 à l’Assemblée nationale qui autorise un soi-disant « avortement » jusqu’à la naissance en cas de souffrance maternelle…

ATTENTION ! À CETTE DATE DE LA GROSSESSE, CE N’EST PLUS UN AVORTEMENT, C’EST UN INFANTICIDE.

Au nom de « mon corps est mon choix », on peut tuer un bébé à terme, déjà une autre personne dont le choix importe peu. Un humain oublié qui sent, qui réagit, qui interfère, qui vit, qui bouge et réagit aux stimulations extérieures (musique, voix du papa, etc.) qui peut souffrir. C’est un infanticide.

Il me semble devoir exhorter nos concitoyens à ne pas tout mélanger, à ne pas tout confondre. Non l’avortement avant trois mois de grossesse ne doit pas être confondu avec l’infanticide à neuf mois.

Le droit à l’avortement n’a pas été interdit aux USA par la décision de la Cour suprême, ce droit à l’avortement relève maintenant de chaque État et de son gouverneur démocratiquement élu.

Et pourtant l’OMS insiste pour ce droit élargi. « L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) appelle les gouvernements à supprimer la limite de temps légale pour l’avortement, même après 24 semaines », comme le rapporte le Daily Mail. Elle déclare que les lois qui visent à empêcher l’interruption de grossesse à tout moment risquent de violer les droits des « femmes, des jeunes filles ou des autres personnes enceintes ».

L’OMS propose donc l’avortement sans limitation de temps et sans obligation de justification médicale.

C’est un document de 210 pages que l’OMS publie. Il détaille de nouvelles consignes sur la prise en charge de l’avortement. Parmi la multitude de recommandations faites aux gouvernements, on peut notamment lire qu’elle préconise :

  • d’autoriser l’avortement en toutes circonstances – en excluant les lois interdisant les interruptions de grossesse parce que le fœtus est du « mauvais » sexe.
  • de cesser d’exiger que les femmes aient besoin de l’approbation d’un médecin ou d’une infirmière pour avoir une interruption de grossesse.
  • d’établir des systèmes de « pilules par la poste » afin que les femmes puissent recevoir des médicaments abortifs après un appel téléphonique.
  • de limiter le droit des professionnels de santé à refuser de participer à des avortements pour des raisons de conscience.

Les Nations unies, qui supervisent l’OMS, se sont félicitées de la suppression suggérée de ce qu’elles ont appelé « des obstacles politiques inutiles à l’avortement sans risque », notamment « des limites quant au moment où un avortement peut avoir lieu »5.

On est loin de la loi Veil citée comme mantra

« Je le dis avec toute ma conviction : l’avortement doit rester l’exception, l’ultime recours pour des situations sans issue », déclarait Simone Veil en présentant la loi relative à l’interruption volontaire de grossesse.

Poursuivant son discours, elle ajoutait :

« Mais comment le tolérer sans qu’il perde ce caractère d’exception, sans que la société paraisse l’encourager ? Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme – je m’excuse de le faire partager une conviction de femme – je m’excuse de la faire devant cette assemblée presque exclusivement d’hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. Il suffit d’écouter les femmes ».

 

 

L’avortement reste un drame pour le plus grand nombre de celles qui l’ont subi. L’avortement n’est pas une méthode de contraception « normale » il n’est d’ailleurs pas sans danger pour la femme elle-même pour son risque éventuel de cancer hormonal, etc.. Le nier est malhonnête. Pour limiter le plus possible le recours à cet acte de désespoir, il faut davantage promouvoir l’information honnête et la contraception qui respecte davantage le corps des femmes.

 

Il ne faut pas s’étonner qu’à force de pousser l’avortement trop loin surtout dans l’avancement de la grossesse, il y ait des réactions boomerangs en retour.

NON À LA TRANSFORMATION DES HUMAINS EN OGM !

Nous serons heureux d’entendre toutes les bonnes âmes qui hurlent que « leur corps est leur choix », de le défendre aussi, et aussi fort pour toutes les femmes qui souhaitent refuser une injection génique sans aucun bénéfice possible pour elle et pour leurs proches et qui risque de les transformer en humain OGM. Comment oser accepter la mise au rancart des soignants libres pour refus de transformation de leur patrimoine génétique et « en même temps » demander l’inscription dans la Constitution de l’avortement (en général) et bientôt de l’euthanasie.

Sommes-nous entrés dans une culture de la mort ? Est-ce bien ce que nous voulons ou est-ce une nouvelle soumission aux puissants qui nous manipulent ?

NON À LA CULTURE DE LA MORT !

source : Docteur Nicole Delépine

  1. Jean-Marc Sabatier est directeur de recherches au CNRS et docteur en Biologie Cellulaire et Microbiologie, affilié à l’Institut de Neuro Physiopathologie (INP) à l’université d’Aix-Marseille
  2. « La vaccination Covid-19 BNT162b2 altère temporairement la concentration de sperme et le nombre total de motifs chez les donneurs de sperme », (nih.gov) Andrology. 2022 Jun 17. doi : 10.1111/andr.13209. étude israélienne par Itai Gat et al
  3. Voir la totalité du diaporama sur nicole.delepine.fr « Complications des pseudovaccins anti-covid au 31 mai 22 selon base de données officielles », Docteur Nicole Delépine
  4. https://www.famillechretienne.fr/vaccins-contraceptifs-le-boycott-de-l-eglise-d-afrique
  5. « L’avortement sans condition jusqu’à neuf mois préconisé par l’OMS », FranceSoir

Source : reseauinternational

Vaccino-Cata au Royaume-Uni : 4 milliards à la poubelle !

Par : Thomas

par Covidémence.

Les injections ne fonctionnent plus.

Et les gouvernements covidéments se retrouvent au pied du mur.

Ils ont acheté des gazillons de doses de ces produits… qui ne sont pas utilisées, plus utilisables… et qui donc finiront à la benne.

Même les Africains n’en veulent pas (on a bien essayé d’écouler des stocks, l’OMS conjure le tiers-monde d’accepter le dosage… ils n’en ont rien à foutre et ils ont bien raison).

« Le Royaume-Uni n’a utilisé que 142 millions des 650 millions de doses de vaccins qu’il a achetées, ce qui laisse une valeur estimée à 4 milliards de livres sterling de vaccins inutilisés et, aux niveaux actuels d’utilisation, susceptibles d’être gaspillés. »

650 millions de doses commandées pour le Royaume-Uni ! … On mesure le délire absolu (et la corruption)… DIX DOSES par habitant !

Dans l’UE, c’est la même chose.

La Pologne a dit basta et refuse de continuer à payer pour des livraisons de la merde de Pfizer.

Des pays scandinaves aussi s’inquiètent… D’autant que les contrats sont bien entendu secrets.

Et quid de la Commission européenne ?

Combien de millions de doses qui pourrissent dans des hangars ? Combien de centaines de millions d’autres qui doivent encore être livrées (les contrats couvrent bien entendu toute l’année 2022 et même 2023 !) ?

Des chiffres commencent à sortir. La France annonce par exemple que 3,6 millions de dose d’AstraZeneca vont être poubellisées (source France Soir).

Clairement, une telle pantalonnade, un tel scandale financier vont laisser des traces.

Et il faudra beaucoup d’Ukraine et beaucoup de Poutine pour faire diversion…

Surtout que la thune se raréfie aussi rapidement que l’huile de tournesol ou… la moutarde dans nos supermarchés…

Bref, on va se régaler… comment Macron et ses complices vont-ils négocier ce virage dangereux ?

Post-scriptum

Une courageuse eurodéputée françaises lève le lièvre et interpelle la Commission européenne.

Virginie Joron interpelle la Cour des comptes européenne :
À quand un audit des commandes de vaccin ?
"J'ai 1 minute pour parler de milliards d'euros jetés par la fenêtre à Bruxelles. pic.twitter.com/vDfusPOXXi

🍓Sined Warrior🐭🍓 (@SinedWarrior) May 6, 2022

source : Covidémence

Source : reseauinternational

Covid – Raoult sur l’hydroxychloroquine – Révélations sur les vaccins

Par : do

Efficacité de l’hydroxychloroquine (vidéo)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11917

La fin de l’hégémonie ?

IHU-MI – 21 juin 2022

Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection :

Les médecins sont faits pour traiter et pas pour dire aux malades au téléphone : « Je peux pas vous voir parce que vous êtes malade avec une maladie que je soigne pas. »

Le Comité d’éthique ne devrait pas être constitué de gens qui ont passé la moitié de leur vie à être payés par l’industrie pharmaceutique.

Il y a cinq fois moins de morts chez les malades du covid quand ils sont traités à l’hydroxychloroquine et l’azithromycine. Dans le schéma ci-dessous, le 1 représente le fait de ne pas traiter les gens, et la ligne en dessous, c’est quand on les traite :

 

Cliquer sur une image pour l’agrandir

 

 

H index de 162 signifie que Raoult a fait 162 articles qui ont été cités plus de 162 fois

Les gens qui veulent expliquer à Raoult ce qu’est la science sont des gens qui ont publié 100 fois moins que lui.

La dame de l’ANSM (Ratignier-Carbonneil C) a un H index de 3

Olivier Véran a un H index de 3

Et c’est eux qui vont expliquer à Raoult ce qu’est la science, comment on traite les angines, etc.

Nous sommes au début d’un désastre médical

Nous sommes au début d’un désastre médical parce que le problème n’est pas celui d’imposer les nouvelles molécules pour soigner, dans ce pays. Le problème c’est de soigner les gens avec des médecins, avec des infirmières, avec des personnels de soin qui soient suffisant en nombre, et suffisamment bien payés.

Qu’on arrête de brutaliser et de pénaliser les gens qui ont été foutus dehors parce qu’ils ne voulaient pas se faire vacciner. Il y en a qui ne reviendront jamais parce qu’ils ont refait leur vie autrement, parce qu’on les a traités d’une telle manière qu’ils ne veulent plus revenir.

Et ceci n’avait pas de sens scientifique. Maintenant, tout le monde sait que ça n’évite pas la contagion. Et, quand on regarde les données que nous avons, c’est même pas sûr que ça évite la gravité d’une manière significative !

____________________________

Le vaccin n’a apparemment pas beaucoup d’effets positifs. Par contre, il a des effets négatifs qui peuvent être terribles.

Coronavirus : Conséquences du Vaccin ! (témoignage_15’44’’)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11903

_____________________________________

Révélations explosives sur les vaccins ARN (vidéo)

http://mai68.org/spip2/spip.php?article11919

(vivre sainement)

 

Colony, un feuilleton qui annonçait la dictature d’aujourd’hui

Par : sellami
Colony est un feuilleton américain de science-fiction. Selon Wikipedia, il aurait été diffusé pour la première fois aux Etats-Unis à partir de janvier 2016 (donc, en gros, 4 ans avant l’offensive covidienne). En voici un résumé très sommaire : la ville de Los Angeles (ainsi que d’autres agglomérations, on l’apprendra plus tard), a été colonisée. On connaît juste le nom […]

Covid-19 en France, ze Toubiana papers.

Synthèse du livre de Laurent Toubiana "Covid-19, une autre vision de l'épidémie". Un retour au fait épidémiologique et à la critique des mesures de confinements, masques et vaccination de masse.

The post Covid-19 en France, ze Toubiana papers. first appeared on Ze Rhubarbe Blog.

Le dernier piano, un parallèle universel.

Le film "Le dernier piano" de Jimmy Keyrouz nous ramène à la guerre en Syrie et au combat entre résistants et islamistes. Un combat non sans parallèles avec un autre, que nous connaissons bien.

The post Le dernier piano, un parallèle universel. first appeared on Ze Rhubarbe Blog.

Jean Castex, du plancher des vaches aux feux de la rampe

Par une de ces coïncidences vertigineuses dont seule l’Histoire a le secret, le Covid 19 s’est soudain évaporé de nos

Brève histoire de la résilience solidaire

Un matin, au sortir d’un rêve agité, Gregor Samsa s’éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine. Frantz Kafka,

Le livre choc de la rentrée

La 5e édition de La mort est mon métier, le récit autobiographique d’Olivier Véran, a soulevé une nouvelle vague d’engouement

Les marionnettistes et leurs âmes damnées

Voilà 690 jours que le coup d’État planétaire organisé par les élites mondialistes est en cours, au titre d’une soi-disant

Québec : des manifestants bravent le froid pour les droits et libertés.

Samedi le 8 janvier 2022, des milliers de manifestants se sont rassemblés au coeur du Vieux-Montréal malgré un froid polaire.

La tyrannie… éphémère

C’est un fait, on assiste à une accélération stupéfiante du processus d’instauration de la dictature, un peu partout dans les

Résister c’est d’abord continuer à vivre

Tout d’abord pardonnez-moi une nouvelle absence, même si je vous l’assure, celle-là n’avait rien de prémédité.   Figurez-vous que j’ai chopé

Autant en emporte le variant

Un toilettage salutaire Fresque pleine de tumulte et de passion, Autant en emporte le vent a bien failli nous emporter

Roselyne Bachelot, du gouffre à la résurrection

Nous voilà rue Saint-Honoré, où Roselyne Bachelot nous reçoit en exclusivité dans ses bureaux du Ministère de la Culture, transformés

Un «dernier appel» aux Québécois pour défendre les droits et libertés?

Manifestation à Montréal le 30 octobre 2021 Le samedi 30 octobre les Québécois étaient invités à marcher dans les rues

Témoignage d’un Belge refoulé de son propre pays !

Mon nom est Raphaële Van Renterghem, bien Belge d’origine, possédant une carte d’identité belge et un passeport belge, résidant toutefois

Les lois n’ont pas de bras

C’est une évidence, les lois et la constitution ne sont rien de plus que des textes consignés dans des recueils.  

Mort de Maxime Beltra, 22 ans neuf heures après le vaccin Pfizer

Il voulait juste vivre, nous dit son père dans une vidéo bouleversante.  Il avait 22 ans, c’était mon unique fils,

Le retour du « bon vieux temps »

L’illusion de la démocratie n’est plus, désormais, en France, pays des hommes libres.  C’est la dictature qui avance sans masque,

La presse une fois de plus en flagrant délit de mensonge

Alors même que de plus en plus de spécialistes remettent en cause l’intérêt de la vaccination des jeunes au regard

Vaccination des jeunes en Belgique, en dépit de la loi

Je n’ai cessé de l’écrire depuis plus d’un an, nous ne vivons plus désormais en démocratie, mais dans un système

Le vaccin Moderna contient bel et bien un ingrédient douteux

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la polémique qui fait rage autour d’un des ingrédients listés par le fabricant Moderna

Connais ton ennemi

Connais ton ennemi et connais-toi toi-même Sun Tzu, l’Art de la Guerre. Mars 2020, une majorité des pays les plus

Vaccin Pfizer, la Rolls-Royce des poisons?

En cette époque où le pouvoir, les médias à la botte et les vedettes stipendiées essayent à toute force de

Psychologie des foules et religion vaccinale

Le virus et la peur induite vont nous réduire en esclavage et pire encore. Autant comprendre pourquoi nous allons crever

La logique par temps de covid

>> Un article de Sébastien Arnal Depuis le début de cette « drôle de crise », une chose a définitivement disparue, aussi

Le peuple du virus

Maximilien Robespierre (1758-1794), à qui l’on pourra reprocher beaucoup de choses mais jamais d’avoir fait tirer la police ou l’armée

100 000 morts, vraiment ?

Par : Pierre C.
Temps de lecture : 14 minutes Le 16 avril 2021, la France a célébré son 100 000e décès attribué à la COVID 19. La France est toujours

Et si cette « pandémie » n’était qu’une préparation mentale pour la suite ?

Temps de lecture : 4 minutes Nous sommes toutes et tous manipulables. Doués d’émotions, conditionnés depuis notre naissance, nous voguons à chaque instant dans une réalité

Double mutant indien, la mystification continue

Temps de lecture : 3 minutes Le pouvoir et les médias à la botte sentant que le bon peuple commence sérieusement à renâcler, et que d’autre

198 méthodes d’action non violentes

Temps de lecture : 3 minutes Les méthodes de protestation et de persuasion non violentes Déclarations formelles Discours publics Lettres d’opposition ou de soutien Déclarations publiques

Contre nous, de la tyrannie, l’étendard sanglant est levé !

Temps de lecture : 9 minutes Laurent Mucchielli vient de publier sur son blog un article intitulé : L’espérance de vie a-t-elle réellement chuté de façon inédite

Le Monde d’hier

Temps de lecture : 13 minutes Si je cherche une formule commode qui résume l’époque antérieure à la Première Guerre mondiale, j’espère avoir trouvé la plus

L’arnaque de la chute de l’espérance de vie

Par : Pierre C.
Temps de lecture : 12 minutes Le 19 janvier 2021, l’Insee a sorti son bilan démographique de l’année 2020 en décidant de mettre comme titre « Avec

Etat d’urgence sanitaire : le scandaleux déni du Conseil d’Etat !

Par : Pierre C.
Temps de lecture : 21 minutes Le 6 mars dernier, le mathématicien Vincent PAVAN représenté par son avocat Clarisse SAND a déposé un recours devant le

Surmortalité covid 2020 en France, vraiment?

Temps de lecture : 4 minutes Si vous êtes intéressé à connaître les sources de données qui ont servi à l’élaboration de cet article, ou que

Rendre exploitables les données de mortalité de l’Insee

Temps de lecture : 10 minutes Remerciements Je tiens à remercier chaleureusement Pierre, de la chaine Décoder l’Éco, pour ses précieux conseils.  Statisticien et analyste, c’est

Les mesures prises contre la propagation de l’épidémie ont-elles vraiment sauvé des vies?

Par : Pierre C.
Temps de lecture : 37 minutes Nous sommes en 2021 et des mesures de restrictions continuent d’être appliquées dans une grande partie des pays occidentaux. Pour

La joie mauvaise, la revanche de l’impuissance

Temps de lecture : 9 minutes The Economist, un phare de l’Establishment néolibéral, vient bizarrement de tirer contre son propre camp en qualifiant la France macronienne,

La colonisation de Mars et le Revenu universel

Temps de lecture : 10 minutes « En France on n’a pas de pétrole mais on a des idées ! », proclamaient fièrement nos élites cupides

Si je me fais vacciner et si j’ai bien compris…

Temps de lecture : 2 minutes Si je me fais vacciner et si j’ai bien compris : 1 – Pourrai-je arrêter de porter le masque ?

Macron va-t-il profiter de la tribune de Francis Lalanne pour se débarrasser de France-soir ?

Temps de lecture : 7 minutes France-soir vient de publier une tribune dans laquelle Francis Lalanne reproche au président de la République d’instaurer la « tyrannie » au

Déclic ou déclin ?

Temps de lecture : 8 minutes « Déclic ou déclin » voilà le choix qui s’offre à nous, insiste Arthur Keller, dans une vidéo saisissante intitulée « L’ancien monde

Ces éduqués non-cultivés (2/2)

Temps de lecture : 24 minutes Lien vers la première partie. Une société scientifique ne peut être stable sans gouvernement mondial. Une oligarchie scientifique est vouée

Ces éduqués non-cultivés

Temps de lecture : 23 minutes Avant-propos La politique verticale de nos supposées institutions démocratiques s’est révélée au grand jour avec la crise Covid-19. Le présent

Écrabouillement de Trump et soumission de la masse occidentale

Temps de lecture : 4 minutes Je n’ai pas longtemps cru à la prise d’assaut du Capitole par les patriotes américains ; je me disais en

Covid-19. Le diable contempla son œuvre et vit que cela était bon

Temps de lecture : 8 minutes Neuf mois, cela fait quelque neuf mois qu’en Occident, ou plus précisément dans les pays sous domination étasunienne, nos vies

Les mesures prises altèrent la santé de la population et tuent. La dictature est en marche

Temps de lecture : 8 minutes Covid 19, un virus et des hommes En dix mois, notre quotidien a été grandement modifié et nos repères profondément

Belgique, la dictature sanitaire s’installe, et elle est violente

Temps de lecture : 4 minutes Dans cet article, je vais évoquer un fait-divers récent, qui s’est passé vendredi 18 décembre dans une habitation de Lasnes

Que penser de la menace voilée de Macron sur Brut?

Temps de lecture : 8 minutes En réponse à une question du journaliste de Brut sur les élections présidentielles de 2020, Macron a répondu « Peut-être que je ne pourrai pas être candidat. Peut-être que je devrai faire des choses...

Les mots/maux de la crise

Temps de lecture : 9 minutes Je n’ai pas envie de me réveiller dans un monde dans lequel il serait trop tard. Trop pour agir sur le réel et changer le cours des événements. Un monde dans lequel nous dirions...

Internement du Professeur Jean-Bernard Fourtillan

Temps de lecture : 5 minutes Décidément l’Occident n’en finit pas de sombrer toujours plus profondément dans la dictature.  Lentement, sournoisement, comme une pieuvre qui étend ses tentacules avant de dévorer sa proie, ceux qui nous gouvernent nous enlèvent les...

À propos des vaccins…

Temps de lecture : 5 minutes Chers amis, La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille. Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour...

Être ou ne pas être complotiste, that is the question…

Temps de lecture : 8 minutes Dans la pyramide de Maslow, les besoins sont répartis en trois catégories, les besoins élémentaires (boire, manger dormir, être en sécurité) et les besoins de croissance (se réaliser, trouver du sens). Les besoins de...

La machine idéologique anti-complotiste comme marque du fascisme

>> Un article de Christophe Hamelin La crise de la Covid-19 agit comme un révélateur. Révélateur de nos personnalités mais aussi de l’efficacité des dispositifs idéologiques qui les modèlent. Ainsi en va-t-il du mécanisme...

La république des chats

En voilà un titre étrange, me direz-vous, mais rassurez-vous, je m’en vais vous l’expliquer de ce pas.  Alors pour poser les bases, disons que pour l’instant, nous serions plutôt dans la république des moutons...

Le « grand reset » : dernier virage ou dernière sortie avant l’enfer mondialiste ?

>> Un article de Luc-Laurent Salvador paru initialement sur Agoravox L’effondrement économique qui vient : en quoi ce malheur pourrait-il être salutaire en aidant à déjouer les plans de l’élite ?  Entre autres délices orwelliens de...

Lettre de l’Archevèque Carlo Maria Viganò au Président des États-Unis

  LETTRE OUVERTE AU PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE DONALD J. TRUMP Dimanche 25 octobre 2020 Solennité du Christ-Roi   Monsieur le Président, Permettez-moi de m’adresser à vous en cette heure où le sort du...

J’ai fait un rêve : le peuple renversait les lapins crétins au pouvoir en France

Je me suis réveillée profondément secouée par ce rêve impie. J’ai d’abord ressenti une profonde culpabilité C’est normal, c’est le Premier Sentiment. Cela nous est enseigné, au sein, par notre mère la Secte des...

Belgique, à la recherche de la seconde vague

Saurez-vous aider Médor à trouver la deuxième vague dans les méandres des données officielles mises à disposition par StatBel?  C’est le jeu que je me propose de vous offrir alors même que les zotorités...

Ne pas opposer une explication anxiogène à la propagande de la peur

En mars 2020 démarrait la crise du coronavirus, que dis-je, la pandémie de covid19.  Presque aussitôt la machine à terroriser s’est mise en branle pour nous nous servir un discours toujours plus anxiogène, toujours...

COVID-19: RT-PCR ou comment enfumer toute l’humanité.

Introduction : utilisation d’une technique pour verrouiller la société Toute la propagande actuelle sur la pandémie COVID-19 repose sur un postulat considéré comme évident, vrai et qui n’est plus remis en question : Test RT-PCR...
❌