Revue de presse

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 26 novembre 2022Vos flux RSS

Les liens secrets entre FTX, Joe Biden et la guerre en Ukraine avec Bertrand Scholler

Depuis l’affaire FTX, Sam Bankman-Fried est peut-être l’un des hommes les plus médiatisés dans la sphère crypto. Ce qui semblait être au début qu’un terrible effondrement d’une plateforme d’exchange – la numéro 2 mondiale – montre aujourd’hui des ramifications totalement démentielles ! Détournement de fonds de plusieurs milliards, financement du parti démocrate américain, financement de l’Ukraine, relations profondes avec le […]

L’Europe et les Etats-Unis se dirigent vers une guerre commerciale

Par : Volti
Faire confiance aux américains n’est jamais une bonne idée. Nous risquons de payer très cher, le prix de la soumission des valets occidentaux américanisés, à ce pays bon qu’à piller, massacrer, et s’ingérer partout, pour garder son pouvoir toxique sur le reste du monde. Source Observateur-Continental En cas de crise, la première chose à laquelle tout le monde pense, c’est […]

Scandale FTX : Une entreprise ukrainienne de crypto-monnaies incriminée !

Everstake impliqué dans le système de fraude présumé mis en place via FTX Sam Bankman Fried Everstake, une société de crypto-monnaies basée en Ukraine, a été pris dans le collimateur d’une relation controversée impliquant Kiev, les démocrates et la bourse FTX qui a attiré l’attention des responsables de Washington. Dans le cadre des efforts déployés pour générer davantage de fonds pour l’effort de guerre, le gouvernement ukrainien […]

Après FTX la plateforme GENESIS se prépare à la faillite.

Depuis la débandade de FTX la deuxième plus grosse plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde, c’est la Bérézina dans l’écosystème des cryptos.

D’après Bloomberg, l’agence de presse financière américaine c’est Genesis qui s’apprêterait à rejoindre le cimetière des cryptos-faillites.

« C’est ainsi dans un climat de fin du monde sur les marchés crypto que Bloomberg rapporte les déclarations de Genesis : faute d’être parvenue à convaincre un ou plusieurs repreneurs, Genesis se prépare à une faillite inéluctable. Cité par Bloomberg, Genesis aurait cependant indiqué qu’elle n’avait « pas l’intention de déposer le bilan de façon imminente et que {la société} s’efforçait de résoudre la situation actuelle. »

Ne pas avoir l’intention de déposer le bilan de façon imminente… ce n’est pas franchement très engageant si vous avez des fonds chez GENESIS !

Encore une fois, il faut faire une distinction entre les cryptos et les plateformes d’échanges de cryptos. Vous pouvez avoir vos cryptomonnaies directement par exemple sur une clef « ledger » qui est le mode de conservation le plus connu sous forme « physique » de votre crypto-trésor.

Mais pour autant ce qui arrive aux plateformes d’échange n’est pas du tout anodin pour le marché. En effet, les dizaines de milliards de dollars d’échanges de cryptos quotidiens sont uniquement permis justement par l’existence de ces plateformes.

Sans plateforme d’échange vous n’avez pas d’échange !

Cela peut sembler évident.

Mais si vous n’avez pas d’échange vous n’avez pas de marché de cryptos !

Et si vous n’avez pas de marché, vous n’avez pas de liquidité.

Si vous n’avez pas de liquidité, vos actifs n’ont pas de valeur.

Cela peut sembler évident.

Tellement évident que personne ne vous parle de ce sujet.

C’est donc un véritable effondrement pour le marché des crypto-monnaies que la Banque centrale européenne préfère appeler … des crypto-actifs.

Charles SANNAT

Source Journalducoin.com ici

L’article Après FTX la plateforme GENESIS se prépare à la faillite. est apparu en premier sur PLANETES360.

Le discours sur la société sans numéraire se répand rapidement et il faut s’y fier comme à la NSA (The Great Recession Blog)

Par : Volti
Source The Great Recession Blog via CRASHDEBUG Par David Haggith Nous sommes au bord d’un changement spectaculaire où nous sommes sur le point – et je le dis avec audace – d’abandonner le système traditionnel de l’argent et de la comptabilité pour en introduire un nouveau : …. La nouvelle comptabilité est ce que nous appelons « blockchain ». Cela signifie numérique. Cela signifie que […]

[Replay] Énergie : Visionnez absolument ce Symposium de l’Énergie avant le 6 Décembre !

Cher lecteur,

Ici Étienne Henri,

Voici le replay de mon Symposium Extraordinaire de l’Énergie.

Dedans vous y découvrirez :
 

  • ATLAS : L’entreprise qui pourrait bien devenir le Nouveau Moteur du Monde grâce à des boîtes qu’elle envoie déjà aux 4 coins du globe ;

  • Pourquoi nous sommes actuellement au meilleur moment pour investir dans la transition énergétique ;

  • La présentation de mon projet ATLAS : un petit groupe d’investisseurs pourra me rejoindre pour tenter de devenir les prochains millionnaires de l’énergie.

Et enfin… Une recommandation offerte sur une entreprise de la transition énergétique, avec un potentiel de gains de x10.

Vous n’aurez que jusqu’au 6 décembre à 18 heures pour regarder ce replay.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour le visionner sur une page sécurisée.

Merci pour votre attention,

Étienne Henri
Rédacteur en chef

PS : Voici les gains de mon portefeuille actuel… Et je m’attends à ce que l’entreprise ATLAS soit la cerise sur le gâteau…

L’article [Replay] Énergie : Visionnez absolument ce Symposium de l’Énergie avant le 6 Décembre ! est apparu en premier sur PLANETES360.

« La BCE veut forcer les Français à emprunter à taux variables dès 2023 !! ». L’édito de Charles SANNAT

Par : Volti
La crise de 2008 dite des subprimes, ne leur a pas servi de leçon, ils réitèrent leurs grosses conneries. Prêter aux pauvres et avec les taux variables, c’est le défaut de paiement assuré. Attention aux emprunt immobiliers. Risque de faillites en cascade des banques et des particuliers, s’ils mettent en place cette stupidité. Source Insolentiae Mes chères impertinentes, chers impertinents, […]
Hier — 25 novembre 2022Vos flux RSS

[Replay] L’entreprise ATLAS va doubler sa valeur le 6 Décembre ? Symposium Extraordinaire sur l’Énergie !

Cette vidéo pourrait changer votre avenir – une opportunité générationnelle ?

Cher lecteur,

Ici Étienne Henri,

Il y a quelques jours, je lançais mon Projet ATLAS.

Ce projet est porté par l’opportunité d’investir sur une petite entreprise à 1,30 € l’action.

Jamais… Je dis bien JAMAIS… je n’ai vu ça de toute ma carrière.
 

• Une entreprise aussi peu chère…

• Avec un tel carnet de commandes…

Et avec autant de signes qui indiquent que, dès ce 6 décembre à 18 heures, elle pourrait bien doubler de valeur en quelques minutes ?

Cela méritait que je crée tout un projet autour de cette entreprise.

Et toutes les personnes nous rejoignant vont pouvoir avoir toutes les informations d’ATLAS…

… Mais aussi de 5 autres TITANS de la transition énergétique.

Ne tardez pas… Et regardez ce Symposium Extraordinaire OFFERT sur l’Énergie.

Merci pour votre attention.

Bien cordialement,

Étienne Henri
Rédacteur en chef

PS : Les gains de mon portefeuille disponibles ci-dessous paraîtront certainement ridicules à côté des gains que pourrait bien générer ATLAS à partir de ce 6 décembre, 18 heures.

L’article [Replay] L’entreprise ATLAS va doubler sa valeur le 6 Décembre ? Symposium Extraordinaire sur l’Énergie ! est apparu en premier sur PLANETES360.

ORPEA, biscottes pour tous, pour les pensionnaires comme pour les actionnaires !

Je suis avec attention le naufrage de la société Orpea car c’est un cas d’école que anous avons sous les yeux.

Une société portée aux nues et au pinacle. Une société qui ne craignait rien ni personne, sur un marché tellement captif et tellement prometteur, celui de la « silver economy » comme on dit entre initiés pour parler du marché des vieux et des papy mamies. C’est plus joli Silver Economy qui désigne les cheveux gris et argentés que de parler des vieux, c’est plus « bankable ». Sauf, sauf… quand quelques journalistes mettent leurs nez dans les petites affaires de ce secteur pour dévoiler des pratiques lamentables et en aucun cas tolérables mais qui étaient connues de tous en réalité depuis fort longtemps.

On comptait les couches comme les biscottes rationnées pour chaque pensionnaire.

Malgré cette terrible gestion, Orpea est un colosse aux pieds d’argile, étranglé par une dette monumentale de 9,55 milliards !

Oui 10 milliards et le tout avec des taux en hausse.

Alors que la société a annoncé la semaine dernière son très lourd plan de restructuration, le titre continue à plonger et passe sous les 7 euros à 6.73€ en baisse de presque 10 % encore aujourd’hui.

Je vous avais annoncé il y a quelques semaines que la ligne d’arrivée se situait sous les 5 euros à 4.85 € l’action.

Nous y allons tout droit.

Dans cette affaire d’effondrement d’une très belle valeur, il faut y voir comme à chaque fois, les ravages de l’appât du gain de dirigeants prêts à tout et oubliant qu’ils avaient un métier et que c’est en s’occupant des anciens qu’ils pouvaient gagner de l’argent.

Il faut y voir pour les épargnants, toujours l’impérieuse nécessité de diversifier les actions que vous détenez, car même un groupe qui semble solide peut d’effondrer bien plus rapidement que l’on peut le penser.

Il faut y voir aussi la nécessité d’avoir des règles de gestion, et il faut savoir couper une ligne de façon automatique. Dès que je constate une perte de 5 % par exemple, je vends. Vous pouvez mettre 10 ou 15 % peu importe, mais ayez une règle de gestion.

Enfin, vous y voyez aussi la morale capitaliste, c’est-à-dire que les actionnaires, sont aussi ruinés, quand la société n’a pas su être à la hauteur de son métier.

C’est donc des biscottes pour tous, et finalement le fait qu’après les pensionnaires, les actionnaires soient mis au régime sec est tout à fait moral et vertueux.

Le capitalisme fonctionne, quand on le laisse fonctionner et que l’Etat ne vient pas privatiser les gains et socialiser les pertes.

Charles SANNAT

L’article ORPEA, biscottes pour tous, pour les pensionnaires comme pour les actionnaires ! est apparu en premier sur PLANETES360.

Le moment de vérité

Par : Volti
Par Dominique Muselet pour Mondialisation.ca Quand j’allais à l’école, dans les années 1960, la chronologie présidait encore à l’enseignement des matières. Au fil des réformes néolibérales,la chronologie des évènements a été abandonnée au profit de vignettes historiques, géographiques, littéraires, artistiques, choisies pour illustrer un sujet à la mode (les migrations, le racisme, l’orientation sexuelle) sans aucune autre logique. Les évènements sont coupés […]

« Comment payer sans électricité ? En Allemagne un plan d’urgence avec du cash en cas de panne électrique ! ».

Par : Volti
Il est conseillé de garder un peu d’argent liquide au cas où… N’oubliez pas, le cash c’est la liberté. Sa disparition est la voie d’asservissement de tous. Quant au tout technologique, il y a de l’eau dans le gaz, en espérant que les adeptes de la domotique aient prévu le manque de courant pour « piloter » leur maison higth-tech.. Charles Sannat […]

Le coup de massue de Poutine

Par : Volti
Par Mike Whitney pour Unz.com via Mondialisationca « Les Ukrainiens sont en mauvaise posture… Il ne faudra pas longtemps avant que les Ukrainiens ne manquent de nourriture. Il ne faudra pas longtemps avant qu’ils ne gèlent… Ils ont fait tout ce que nous pouvons raisonnablement attendre d’eux. Il est temps de négocier… avant que l’offensive ne commence, car une fois qu’elle aura […]
À partir d’avant-hierVos flux RSS

A LIRE ! « Comment ignorer les travaux d’un homme qui prouvent que l’euro est une monnaie condamnée à s’effondrer et à ruiner des millions d’Européens ? »

« L’euro est à l’origine de la paupérisation des Français parce que nous avons la même monnaie que l’Allemagne, sans avoir la même compétitivité que l’économie allemande. »

C’est ce que déclare François Asselineau, le samedi 13 novembre 2021, lors du salon Made In France.

Si je vous en parle, c’est parce que M. Asselineau est un spécialiste des questions monétaires et économiques…
 

Il a passé plus de 25 ans à l’Inspection Générale des Finances, après sa sortie d’HEC et de l’ENA…

Il a accompagné le président Chirac lors de ses voyages pour être son conseiller économique et monétaire…

Il a même été délégué général à l’intelligence économique au ministère de l’Économie et des Finances sous Nicolas Sarkozy…

Alors franchement, comment ignorer les analyses d’un homme qui a étudié les dossiers monétaires au plus haut sommet de l’État depuis 35 ans ?

Comment ignorer les travaux d’un homme qui prouvent que l’euro est une monnaie condamnée à s’effondrer et à ruiner des millions d’Européens ?

J’ai rédigé un message pour vous expliquer toute son analyse et la gravité de la situation.

Il est garanti 100% authentique et sans langue de bois.

Lisez-le et découvrez ce que nos dirigeants et les médias vous cachent depuis plus de 20 ans !

Cliquez ici pour lire mon message.

Amicalement,


Philippe Béchade,
Rédacteur en chef de « La Lettre des Affranchis »

P.S : Soyons clairs, l’euro pourrait disparaître avant la rentrée… et emporter 15% de votre épargne dans sa chute ! Lisez mon message pour comprendre ce que vous cachent les médias et éviter le pire.

L’article A LIRE ! « Comment ignorer les travaux d’un homme qui prouvent que l’euro est une monnaie condamnée à s’effondrer et à ruiner des millions d’Européens ? » est apparu en premier sur PLANETES360.

« Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi énorme que ce qui risque d’arriver avant Noël… » PREPAREZ VOUS

Cher lecteur,

Ici Philippe Béchade.

20 ans.

Cela fait plus de 20 ans que je suis journaliste économique…

20 ans que je passe sur BFM Business et d’autres médias pour décrypter l’économie…

20 ans que je partage mes découvertes pour aider des milliers de Français à protéger leur épargne…

Et bien je peux vous dire que je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi énorme que ce qui risque d’arriver avant Noël…
 

Car dans quelques jours, TOUS les Français risquent de perdre 15 % de leur argent !
 

C’est encore plus gros que la crise des subprimes… Plus catastrophique que la crise de 2008… Et plus puissant que la bulle internet des années 2000.

Car cette fois, c’est notre monnaie qui pourrait s’effondrer… Et entraîner notre ruine.

La situation est tellement dingue que j’ai décidé de vous écrire un message pour vous expliquer l’ampleur des dégâts.

Car vous méritez de savoir. Vous devez comprendre ce qui nous pend au nez.

Mais surtout, vous devez savoir comment protéger votre argent.

Cliquez ici pour lire mon message.

Amicalement,


Philippe Béchade,
Rédacteur en chef de « La Lettre des Affranchis »

P.S : Ceci est le message le plus important que j’ai rédigé depuis mes débuts chez Publications Agora. En 20 ans, je n’ai jamais vu un scandale aussi énorme. Car avant la fin d’année, notre système monétaire pourrait bien s’effondrer… et emporter avec lui 15 % de toute votre épargne. Lisez mon message pour éviter le pire.

L’article « Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi énorme que ce qui risque d’arriver avant Noël… » PREPAREZ VOUS est apparu en premier sur PLANETES360.

L’escroquerie du prix de l’essence en France est spectaculaire

2008 : baril à 145$, SP95 à 1€55. 2022 : Baril à 82$, SP95 à 2€09 !

Le pire ennemi de l’humanité moderne est certainement sa capacité à oublier, c’est clairement ce qui sauve les élites politiques corrompues actuelles. Revenons aux faits : comme c’est démontré avec les graphiques ci-dessous, pendant la grave crise de 2008 le baril était monté jusqu’à 145 $ et pourtant le litre de sans plomb 95 était à 1,55 €. Aujourd’hui, ce même baril de pétrole brut est à 82 $ et pourtant le sans plomb 95 dépasse les 2 € le litre. En d’autres termes, avec un prix du baril 40 % moins cher, le litre d’essence coûte 0,50 € de plus !

Il faut vraiment être totalement décérébré, atteint d’une profonde dégénérescence irréversible pour accepter de payer aussi cher le litre d’essence sans se révolter et demander des comptes au gouvernement ainsi qu’aux distributeurs !

L’article L’escroquerie du prix de l’essence en France est spectaculaire est apparu en premier sur PLANETES360.

2023, année noire. Gaz et GNL, d’immenses problèmes d’approvisionnements à venir.

C’est un article de Bloomberg qu’il faut garder en tête pour comprendre ce qu’il se passe et prévoir ce qu’il va arriver.

Les réserves mondiales de GNL sont « épuisées » pour des années, prévient le principal importateur nippon et aucun contrat à long terme n’est disponible avant 2026, selon le Japon.

En clair il n’y a pas de GNL disponible avant… 2026. D’ici-là tout a déjà été vendu ! (et acheté, et le transport réservé).

Cette situation va intensifier la concurrence mondiale pour le GNL.

Le Japon prévient que la concurrence mondiale pour le gaz naturel liquéfié va s’intensifier au cours des trois prochaines années en raison d’un sous-investissement dans l’offre.

Les contrats de GNL à long terme qui commencent avant 2026 sont épuisés, selon une enquête menée par le ministère du commerce auprès des entreprises japonaises et publiée lundi. Ces types de contrats sont essentiels pour les acheteurs, car ils offrent des prix stables et un approvisionnement fiable pendant de nombreuses années.

Les pays du monde entier se bousculent pour obtenir des livraisons de centrales électriques et de combustible de chauffage de la part de grands exportateurs comme le Qatar et les États-Unis, mais il y a peu de nouveaux approvisionnements en ligne avant 2026. Pendant ce temps, l’Europe s’empresse de remplacer le gaz russe par du GNL, ce qui aggrave encore la pénurie mondiale de ce combustible.

Cela signifie que les importateurs seront contraints de dépendre davantage du marché spot, volatil et coûteux, qui se négocie actuellement près de trois fois plus cher que les contrats à long terme. Selon l’International Group of Liquefied Natural Gas Importers, environ 30 % de toutes les livraisons de GNL ont été effectuées sur le marché au comptant l’année dernière.

Des responsables du ministère japonais et des dirigeants de sociétés énergétiques se sont rencontrés le même jour pour discuter des plans d’approvisionnement en GNL. Le Japon est en passe de devenir le premier importateur mondial de GNL cette année, et ce combustible est le premier choix du pays pour la production d’électricité.

Le manque d’investissement dans les projets d’exportation de GNL signifie que l’approvisionnement sera très serré pendant des années, selon le document du ministère du commerce. Si le gaz russe acheminé par gazoduc vers l’Europe est complètement coupé, le monde pourrait connaître une pénurie de 7,6 millions de tonnes de GNL en janvier 2025, soit l’équivalent d’un mois d’importations pour le Japon, selon le document.

Le Japon a pris des mesures pour renforcer sa sécurité énergétique en permettant au gouvernement d’acheter du GNL sur le marché au comptant au cas où les entreprises ne pourraient pas le faire.

Pour résumer ?

Le GNL existe en quantité limitée.

1/ Plus personne ne veut vendre son GNL à terme (à prix fixés pour dans plusieurs annéees).

2/ Tout le monde vend au spot, c’est-à-dire à emporter comme on dirait chez Mac Do et pour une consommation immédiate avec évidemment des prix en hausse.

3/ Quand tout le monde veut du GNL en même temps et que la quantité reste globalement fixe, alors l’ajustement se fait par les prix qui explosent à la hausse.

4/ Le GNL ne sera pas suffisant pour remplacer en Europe tout le gaz russe.

L’année 2023 et l’hiver 2023 risquent d’être encore plus compliqués car nous pourrions bien aborder le prochain hiver avec des réserves vides s’il n’y a pas un processus de paix avec la Russie qui s’engage très vite.

Charles SANNAT

Source Bloomberg.com ici

L’article 2023, année noire. Gaz et GNL, d’immenses problèmes d’approvisionnements à venir. est apparu en premier sur PLANETES360.

L’Allemagne recense ses entreprises « exposées à la Chine ».

D’après l’agence de presse Reuters, le ministère allemand des Affaires étrangères envisage de « renforcer les règles applicables aux entreprises très exposées à la Chine, en les obligeant à divulguer davantage d’informations et éventuellement, à effectuer des tests de résistance aux risques géopolitiques, selon un projet de document confidentiel consulté par Reuters ».

Parmi les mesures décrites dans ce document de 65 pages, dont certaines ont déjà été rendues publiques, figure un renforcement des règles applicables aux entreprises actives en Chine afin de garantir la prise en compte des risques géopolitiques.

« Nous souhaitons obliger les entreprises particulièrement exposées à la Chine à préciser et à résumer les développements et les chiffres pertinents liés à la Chine, par exemple sous la forme d’une obligation de notification distincte, sur la base des exigences de divulgation existantes », indique le document.

« Sur cette base, nous évaluerons si les entreprises concernées doivent effectuer des tests de résistance réguliers afin d’identifier à un stade précoce les risques spécifiques à la Chine et de prendre des mesures correctives. »

Le gouvernement prévoit également de renforcer les garanties de crédit à l’exportation afin d’éviter les transferts de technologies indésirables, en particulier les technologies sensibles à double usage et celles qui peuvent être utilisées à des fins de surveillance et de répression ».

La Chine, l’ennemi commun…

La Chine est devenu l’ennemi commun des Etats-Unis et… de l’Allemagne.

En effet, la mondialisation a plus que largement été profitable à l’Allemagne et aux Etats-Unis jusqu’à il y a 5 ans environ.

Il y a 5 ans, la Chine qui était assez méprisée en raison de notre arrogance occidentale a montré qu’elle était capable de produire le pire…comme le meilleur. La Chine, pour le dire plus précisément a terminé, achevé, sa montée en gamme. La Chine peut désormais produire et maîtriser toutes les technologies, elle maîtrise tous les savoir-faire. Elle peut envoyer des hommes dans l’espace, construire des porte-avions, ou encore presque toutes les voitures électriques du monde.

La Chine, pose tout simplement un problème aux deux plus gros producteurs que sont l’Allemagne et les Etats-Unis.

Si l’Allemagne s’est moquée longtemps des pays comme la France ou l’Angleterre laminés par l’émergence de la Chine puisque nous avions une industrie moyenne de gamme, voici la Chine qui a désormais rattrapé la grande Allemagne qui subitement découvre les vertus du protectionnisme qui nous fait tant défaut depuis 20 ans et qui détruit nos emplois et nos capacités de production.

Lorsque vous voyez que l’Allemagne veut désormais mettre en place ce genre de législation, vous pouvez nourrir les plus grandes inquiétudes sur l’avenir de la mondialisation et cela implique d’immenses conséquences pour notre quotidien.

Vous avez ici une information capitale qui vous permet de comprendre que la mondialisation telle que vous la connaissiez jusqu’à présent touche à sa fin.

Cet effondrement de la globalisation, est à la fois porteur de grands espoirs sur l’environnement, les circuits courts, mais, présage, également, vous l’aurez compris de grands bouleversements et de très importants changements dans nos habitudes quotidiennes.

Charles SANNAT

Agence de presse Reuters via Boursorama.com ici

L’article L’Allemagne recense ses entreprises « exposées à la Chine ». est apparu en premier sur PLANETES360.

« 17.7 % de hausse pour les conserves de légumes. Les augmentations de prix annoncées par Leclerc ». 

Par : Volti
Par Charles Sannat pour Insolentiae Mes chères impertinentes, chers impertinents, L’oracle du supermarché, que dis-je le voyant des caddies, l’astrologue des têtes de gondoles, ou encore le devin qui lisait dans les entrailles des poulets vidés et sous vide de la grande distribution a parlé. Oui. Michel Edouard Leclerc a parlé. Pour lui, qui a fait de la vie la […]

FTX : Miroir de l’empire bancaire de l’irréalité

par Sébastien Renault

Mystifications financières : crimes d’État

Un système qui ne repose plus sur rien de réel ne peut, pour survivre, que compter sur le renforcement systémique de la perception de ses propres mystifications sociales et politiques.

D’où

• le tapage antifasciste (puisqu’il faudrait « sauver la démocratie en péril ») ; celui du climatisme carbo-phobique (puisqu’il faudrait « sauver le climat » menacé par les émissions de CO2) ; celui du covidisme « vaccinaliste » (puisqu’il faudrait « sauver les populations du péril viral », sous prétexte de faire oublier le véritable péril pesant sur les populations fortement assujetties à l’injection expérimentale et à ses effets indésirables scandaleusement élevés, en atteste la dernière analyse en date, globale et par « vaccins », de l’ansm) ; celui du wokisme (puisqu’il faudrait « sauver la diversité en péril ») ; ou encore celui de l’ukrainisme (un cas particulier – géopolitique va-t-en-guerre – du wokisme institutionnel, puisqu’il s’agit en fait, quoiqu’il en coûte, de se débarrasser de Vladimir Poutine1) ;

et

• la sponsorisation programmatique de ce même tapage « multicolore » remontant, via le Forum économique mondial et son incontournable conférence annuelle de Davos chère aux milliardaires et aux dirigeants du monde entier, à l’une des plus grandes plateformes centralisées d’échange de cryptomonnaies, FTX (principal concurrent de Binance sur le marché des crypto-échanges), et à son PDG et fondateur « anticonformiste », Sam Bankman-Fried (crypto-milliardaire de 30 ans, deuxième principal contributeur aux fonds des démocrates américains après l’inénarrable George Soros, organisateur d’orgies polyamoureuses aux Bahamas, promoteur d’ « actions » consacrées à la prévention de futures pandémies, etc.).

Forum économique mondial

Malgré tous les efforts déployés par le Forum économique mondial ces derniers jours en vue d’expurger de son site toute référence à FTX, impossible de cacher que Sam Bankman-Fried (SBF) figurait parmi les principaux intervenants de sa dernière conférence en mai 2022.

Remarquez que nous sommes loin d’être sortis de l’auberge, à en croire le tissu de propagandes et d’inepties mondialistes que viennent de nous pondre, discrètement, les dirigeants du dernier sommet du G20 en Indonésie : G20 Bali Leaders’ Declaration | The White House.

Ces manipulations propagandistes hautement lucratives sont nécessaires à des fins de détournement et d’altération de la capacité des gens normaux à percevoir la réalité, tandis que les banques et les gouvernements s’entendent, en toute impunité, à l’asservissement financier systémique des peuples.

Un mécanisme systémique bien rodé

En guise de très simple rappel, pour faire au plus court dans cet article, le système bancaire de réserves fractionnaires en vigueur est précisément ce qui permet aux mammonistes invétérés derrière l’organisation des structures de pouvoir « démocratique » de nous spolier impunément. Comment s’y prennent-ils ?

La spoliation repose sur l’alliance des gouvernements et des banques privées, ce qui n’est pas nouveau. Dans un tel système, la fonction principale des banques consiste à générer et à procurer de l’argent qui n’existe pas (= l’argent de la dette) sous forme de prêts. De leur côté, les gouvernements se chargent d’augmenter les impôts de leurs populations afin de rembourser les intérêts générés par l’augmentation exponentielle des dettes nationales. Cette approche produit fatalement de l’inflation, c’est-à-dire de moins en moins d’argent réel perceptible par le consommateur en vue de sa réintroduction dans le circuit économique d’un pays. Aux États-Unis, les démocrates sont les seuls à faire semblant de ne pas le comprendre et à pointer du doigt d’autres « causes » de l’inflation actuelle (telles que les guerres par procuration qu’ils parrainent eux-mêmes, de concert avec leurs associés néoconservateurs du complexe militaro-industriel, aux quatre coins de la planète, notamment en Ukraine). On comprend pourquoi.

Dans le cadre systémiquement spoliateur de cette gestion économique criminelle, les principaux fonds « actifs » (disponibles) dont dépendent les populations ne consistent en rien d’autre qu’en argent de la dette (argent, par définition, inexistant). Ce mécanisme provoque une situation autobloquante, puisqu’elle rend impossible la lutte contre l’inflation.

Dans un tel système de collusion bien huilée, les banques, contrairement à ce que feraient de véritables gestionnaires de fonds, ne se contentent pas de canaliser l’épargne vers l’investissement : elles sont également chargées (par les gouvernements) de « créer » de la monnaie ex nihilo. La spoliation des peuples repose fondamentalement sur ce mécanisme de « création » de rien… à partir de rien !

Le stratagème FTX : montée et effondrement programmés

FTX a d’abord fait son beurre, « à la régulière », en percevant des frais de transaction pour chaque échange de jetons effectué sur sa plateforme. Le crypto-jeton de frais de transaction en usage sur FTX est appelé FTT. Grâce à ce jeton strictement fiduciaire, les investisseurs passant par l’intermédiaire de FTX pouvaient avoir accès aux différentes options et services de la plateforme. SBF a d’abord procédé à la transposition secrète de quelque 10 milliards de dollars de capitaux investis par ses clients – qu’eux-mêmes avaient d’abord convertis en crypto-monnaie, à leur insu, et dénuée de valeur, sous la forme de jetons FTT – vers les comptes de la société de trading quantitatif dont il était également le fondateur, Alameda Research. À la tête d’Alameda Research, on trouvait alors la petite amie de SBF, Caroline Ellisone, avide lectrice d’Harry Potter et prétendue « sylphide » du monde crypto-féérique de la bulle d’investissements fantomatiques concoctée par SBF…

Examinons brièvement l’orbite et les principales étapes ayant mené à la montée et à la chute de FTX en moins de trois ans.

Surfant sur la vague de « l’argent facile », SBF a d’abord su se frayer un chemin dans la nébulosité du marché des cryptomonnaies, tout en se fabriquant une réputation de Robin des bois de l’investissement crypto. D’où la notion, grossière au possible, d’« altruisme effectif » : générer beaucoup d’argent dans le but de le redistribuer et par-là d’œuvrer à la « construction d’un monde meilleur ». Une escroquerie aussi grossière n’a pu parvenir à mener en bateau ses nombreuses victimes du showbiz politicien et culturel avec pareille facilité qu’au vu de la manière dont le fléau du signalement vertueux influence aujourd’hui les esprits les plus insensés ; qui sont aussi, souvent hélas, les plus influents…

Sam Bankman-Fried et sa coupe de cheveux style feu d’artifice à la Einstein ne porte pas seulement un sweatshirt à capuche et des baskets blanches de « génie » excentrique. Il est avant tout le fils de Joseph Bankman et de Barbara Fried, tous deux professeurs à l’université de Stanford en Californie. Sa mère, Barbara Fried, est également cofondatrice d’une organisation de collecte de fonds politiques démocrates basée dans la Silicon Valley, appelée « Mind the Gap ». On trouve, en son frère Gabe Bankman-Fried, le fondateur et directeur de « Guarding Against Pandemics ». Sa tante, Linda P. Fried, depuis sa fonction d’épidémiologiste et de professeur de santé publique à l’université newyorkaise de Columbia, compte parmi les figures distinguées du… Forum économique mondial (encore eux) ! Les coïncidences politico-sanitaires qu’on pourrait ici être tenté de lier aux évènements de ces trois dernières années de covidisation soutenue des populations cobayes aux quatre coins du globe et de collusions à foison des grandes instances du mondialisme seront, évidemment, fortuites. Il faudrait être complotiste pour y supputer et y voir quelque anguille sous roche…

SBF inaugurera FTX immédiatement après l’annonce officielle, par Biden en 2019, de sa candidature à la présidence étasunienne – ayant abouti au résultat qu’on sait des élections scandaleusement truquées de novembre 2020. Il deviendra alors, comme indiqué plus tôt, le deuxième plus important donateur, derrière Soros, au service des « causes » du Parti démocrate. Il ne se contentera pas de verser d’importantes contributions dans les escarcelles de ce trou à rats politiques ; il travaillera en étroite collaboration avec certains comités du Congrès et des sénateurs ralliés respectivement à Nancy Pelosi (présidente de la Chambre des représentants) et à Chuck Schumer (chef de la majorité démocrate), afin d’assister le même Parti et ses aspirations, notamment en 2020 et 2022.

Au plus fort de la plandémie, la fortune accumulée par FTX explosera pour atteindre 25 milliards de dollars. Plus tôt cette année, FTX était estimé à une valeur approchant les 32 milliards de dollars. Le règne de l’illusion et du signalement vertueux portera du fruit, au moins pour quelque temps, la clique des « élites » de la bêtise wokiste institutionnelle ne pouvant contenir leur déférente admiration2,3. Le culte fera nombre d’émules au sein du milieu des médias financiers, les experts en la matière s’émerveillant des objectifs altruistes du golden boy de la sphère crypto, objectifs curieusement conformes aux lubies dominantes de la décadence climato-wokiste en place : changement climatique, équité, préparation aux pandémies futures…

Un exemple particulièrement pitoyable mais emblématique de ce en quoi consiste un tel culte médiatique rendu aux « luminaires » montants de cet entreprenariat générant magiquement des milliards, est le cas de Jim Cramer, animateur de télévision américain de la chaîne CNBC, ayant récemment qualifié SBF de « J. P. Morgan de cette génération »4. Cramer est pathétiquement coutumier du fait. En 2015, en admiration devant Elizabeth Holmes et l’escroquerie Theranos, Cramer lui déclarera au cours d’une interview : « Pour moi, il est raisonnable de vous comparer à Steve Jobs et à ce qu’il a accompli pour l’informatique […] Je vous considère comme une visionnaire, une personne de la prochaine génération »5.

En 2021, FTX, plus que jamais incarné par la figure chouchoutée de SBF, atteindra un sommet de popularité. Ce qui lui attirera le bénéfice d’investissements considérables de la part de sociétés de capital-risque parmi les mieux cotées au monde (Paradigm, Sequoia Capital, Temasek, …).

À la suite au déclenchement des hostilités russo-ukrainiennes en février 2022, le gouvernement bideniste allouera et enverra une première aide étrangère à l’Ukraine par l’entremise de FTX. À partir de mars 2022, la plateforme de SBF encaissera ainsi d’énormes fonds en provenance du gouvernement étasunien. SBF saura en tirer profit sous forme d’opérations promotionnelles de signalement vertueux sur les réseaux sociaux et à la conférence de Davos de mai 2022, pour finalement reverser une partie du pactole blanchi au parti démocrate en vue des élections législatives de novembre 2022.

Sous la houlette vigilante du « nouveau J. P. Morgan »6, l’argent du contribuable américain, scrupuleusement collecté par le gouvernement, sera donc affecté à des actions « d’aide à l’Ukraine » en exploitant la majorité démocrate au Congrès. L’Ukraine otanienne du bandit Zelensky fera transiter ces fonds de donations, prétextés au nom de son conflit avec la Russie, par l’entremise de la plateforme d’échange la plus en vogue du moment, FTX. Sans tarder, SBF, tête pensante et détrousseur en chef chez FTX, récupérera ces avoirs convertis sous forme de FTT virtuels pour les faire convoyer vers les comptes du Parti démocrate américain…

La boucle était ainsi bouclée…

Pour résumer, le détournement et le blanchiment des fonds de ses investisseurs par SBT via FTX, comporte les trois principales opérations suivantes :

• transférer l’argent réel des investisseurs chez FTX (quelques 10 milliards de dollars) pour le convertir en devises virtuelles sans valeur (les fameux jetons FTT) ;

• le transposer sous forme d’« actifs » chez Alameda Research, la société de trading quantitatif dont dispose FTX à titre de marché fictif de spéculation en crypto-monnaie, pour être en mesure d’emprunter de l’argent réel contre leurs propres jetons entièrement virtuels et exempts de la moindre valeur ;

• le risquer, comme on ferait au casino, en vue de le faire « flamber » par crypto-magie, ce qui, échouant, n’a fait qu’accentuer l’effondrement de toute cette entreprise de blanchiment crypto-mammoniste à la sauce Bankman-Fried…

Idéalisation de l’étalon-or et bitcoin

On pourra noter, pour finir, que le détournement par FTX des fonds qui lui avait été confiés (pour finir par les jouer à la roulette crypto) montrent à quel point, sous la houlette débridée de SBF et de ses compagnons dévoyés, la plateforme s’est éloignée de la raison d’être originale du modèle de crypto-monnaie basé sur le bitcoin – pour ne parler que des prémices objectivement énoncés du bitcoin par « Satoshi Nakamoto » et de la nature de sa production algorithmo-cryptographique limitée –, à savoir : permettre à ses utilisateurs d’opérer en dehors de la portée du contrôle centraliste du secteur bancaire sponsorisé par l’État (grâce à la décentralisation, à la sécurité et à la fiabilité de la blockchain) ; contrebalancer, dans une mesure aussi limitée soit-elle, le monopole total de l’expansion monétaire entre les mains des gouvernements ; et, par conséquent, réduire la dépendance des peuples à la tyrannie de la monnaie fiduciaire sans âme.

Or, la principale objection formulée à l’encontre du bitcoin est qu’il serait une monnaie fiduciaire, au motif qu’il ne serait pas réellement échangeable, faute de référence des opérations cryptographiques dans une blockchain à quelque actif « réel » dans le monde matériel des avoirs financiers. Cette affirmation présuppose que toute monnaie doit pouvoir être échangée contre quelque chose de tangible, ce qui n’est pourtant pas le cas. L’or lui-même existe sous une forme irréductible à des actifs de valeur monétaire (les lingots) ; en tant que tel, il existe donc sous forme de réserve dite de valeur (l’or bancaire de référence fixe).

En tant que métal précieux, en tant également que réserve de valeur, en tant encore que produit confectionné (un bijou), l’or possède bien, par sa constitution chimique, une certaine valeur intrinsèque. Pour autant, il n’acquiert de valeur monétaire que lorsqu’il passe de son statut de valeur métallique caractérisée par la rareté de ses propriétés minérales naturelles à celui d’intermédiaire des échanges au sein d’un groupe humain.

La seule chose qui confère à un objet de quelque nature que ce soit une valeur monétaire, qu’il s’agisse d’une substance tangible (l’or) ou intangible (le bitcoin), est son utilisation en tant qu’intermédiaire des échanges commerciaux entre les hommes. Une fois que tel x est devenu de l’argent par sa valeur d’échange, ses propriétés physiques intrinsèques, ou l’absence de toute propriété physique intrinsèque, n’importent pas.

Comme l’or, le bitcoin a de la valeur monétaire dans la mesure où il est accepté en tant qu’intermédiaire des échanges. Son immatérialité n’implique donc pas nécessairement qu’il soit intrinsèquement une monnaie virtuelle, un jeton bidon entre les mains démiurgiques perfides des mammonistes de l’espèce de SBF. En dehors de son immatérialité, le bitcoin existe lui aussi sous forme limitée et en dehors du secteur bancaire parrainé par l’État. C’est ce que l’effondrement programmé de FTX – et de toutes les plateformes crypto qui vont suivre dans son sillage – met à profit sous prétexte de réformer, en cherchant à introduire la surveillance systématique des gouvernements dans le domaine des crypto-monnaies, comme en rêvent les architectes d’un système de monnaie numérique mondial, par conséquent débarrassé du principe de décentralisation mis en œuvre par le bitcoin moyennant sa blockchain.

Moralité…

La saga crypto-politico-graveleuse FTX démontre, entre autres choses, la puissance de la fraude, non seulement mammoniste, mais aussi du signalement vertueux wokiste au XXIe siècle.

source : Entre la Plume et l’Enclume

  1. Pendant que le bonimenteur-acteur à la tête de l’Ukraine otanisée, Volodymyr Zelensky, en toute impunité, continue d’accuser la Russie d’avoir bombardé la Pologne, après qu’il ait été prouvé que c’est bien l’Ukraine qui est derrière l’émission de ce missile ayant entraîné la mort de deux citoyens polonais.
  2. FTX Sam Bankman-Fried, Bill Clinton, Tony Blair and Katy Perry @ Crypto Bahamas Conference, YouTube
  3. « A List Of Elites With Ties To FTX Con Artist And Dem Donor SBF », (thefederalist.com)
  4. Xeriland on Twitter : « Poor Jim Cramer is on record calling FTX’s Sam Bankman-Fried the JP Morgan of this generation. Is there anything Jim gets right ? » https://t.co/r34EX5p6ad
  5. GuruLeaks on Twitter : Jim Cramer on Elizabeth Holmes 2015… « To me, it’s reasonable to compare you to Steve Jobs and what he did for computing […] I regard you as a visionary, next-generation person ». @JimCramer @EHolmes2003 @Theranos April 2015 BOOYAH! @CNBC https://twitter.com/Guruleaks1/status/1478471122236723205?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1478471122236723205%7Ctwgr%5Eb015990f05b21e2ea6b83b519b44c9f419f127f2%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fuproxx.com%2Fviral%2Felizabeth-holmes-impressed-jim-cramer%2F .
  6. De nouveau Jim Cramer : In June, Jim Cramer called FTX CEO Sam Bankman-Fried the « new JP Morgan ».

L’article FTX : Miroir de l’empire bancaire de l’irréalité est apparu en premier sur PLANETES360.

N’attendez rien de ces guignols ! Protégez vous ! vous votre famille, vos proches… avant qu’il ne soit trop tard

Par Franck Pengam – Géopolitique Profonde

Bonjour, 

Depuis le 20 septembre 2022, c’est devenu officiel.

L’euro vaut moins que le dollar américain !

Quand je dis que c’est officiel, je parle de l’incompétence notoire de la Banque Centrale Européenne…

Le 1er Avril 2008, l’euro était à son pic. Il fallait 1,57$ pour 1€.

Depuis, l’euro n’a fait que dégringoler…

…La raison ?

Des mesures toujours plus liberticides, une économie basée sur le mauvais côté du mondialisme et surtout un rapport de force dominé/dominant avec les États-Unis.

Vous le savez bien, l’UE n’est pas là pour nous aider.

De nos jours, se protéger contre ces clowns du gouvernement n’est plus une option… Il s’agit d’un devoir moral.

Quand l’euro se sera complètement effondré et que la guerre civile aura commencé…

…En ayant pris des mesures de protections financières, vous pourrez dire à votre famille “j’avais raison” (cette fois-ci votre femme – ou votre mari, soyons inclusif 🫡 – ne vous en voudra pas d’avoir dit ça).

Quelles mesures prendre pour vous protéger efficacement ?

Il y a 5 grandes protections que vous pouvez mettre en place dès maintenant.

  1. Débancarisez votre patrimoine.

Cela présente plusieurs bénéfices et toute personne sceptique de l’Union Européenne ne peut qu’y adhérer.

Il s’agit de décentraliser une partie de son capital pour reprendre la souveraineté de ses fonds.

  • Se protéger contre les banques.
  • Se protéger contre les crises.
  1. Placez vos finances dans des protocoles de finance décentralisées (sans intermédiaire)

Le fait d’investir dans des placements “anti-système”, cela vous assure qu’en cas d’événement dramatique comme un blocage de retrait bancaire (cf. la Grèce ou Chypre) vous serez protégé.

Pour ce type d’investissement, les rendements varient entre 10 et 40% par an.

  1. Obtenez des revenus long terme grâce aux dividendes

Cette stratégie est efficace pour deux raisons.

Première raison, si vous n’avez pas le temps ou l’énergie de regarder le cours des actions. 

Quand on vise des actions à dividendes, on peut se permettre de ne pas regarder le cours de l’action.

On s’en fiche de faire de l’analyse technique, on veut simplement nos dividendes.

Deuxième raison, vous voulez investir votre patrimoine dans des sociétés internationales solides qui produisent dans l’économie réelle et qui versent entre 8 et 10% d’intérêt par an. 

  1. Investissez dans des secteurs asymétriques

Ceci est de l’investissement pur, cela n’a rien à voir avec du trading.

Il s’agit d’investir dans des secteurs/sociétés où le cours est sous-évalué et quand le cycle se retourne en leurs faveurs, alors on explose notre retour sur investissement.

Le but de cette solution est de générer un rendement annuel élevé asymétrique sur plusieurs années. 

  1. Placez votre argent dans des actifs alternatifs/haut rendement

C’est une stratégie agressive où l’on alloue une petite partie du capital pour obtenir un gros retour sur investissement. 

C’est une tactique risquée mais avec un potentiel intéressant.

Ce qui compte avec ce plan de protection en 5 branches est d’investir dans des projets solides avec le bon % de votre capital.

Sans stratégie personnalisée, vous pouvez tout perdre…

L’investissement est un milieu qui nécessite de faire des recherches et de s’informer à temps plein.

Si vous ne disposez pas du temps pour faire cet effort : 

>> Cliquez ici pour réserver un appel stratégique gratuit avec votre expert

Protéger notre épargne n’a jamais été aussi important.

Amicalement,

Franck Pengam | Fondateur de Géopolitique Profonde.

L’article N’attendez rien de ces guignols ! Protégez vous ! vous votre famille, vos proches… avant qu’il ne soit trop tard est apparu en premier sur PLANETES360.

Rationnement, Coupures d’électricité, PASS Carbonne !! Vous allez en prendre plein la gueule !! PROTEGEZ VOUS !!

Attention à votre limite… 

Cher lecteur, 

N’oubliez pas de consulter votre quota de Kw/h restant ! 

Ceci pourrait bien être un message que vous recevrez dans les quelques semaines à venir. 

Alors qu’il y a encore 2-3 ans… Nous aurions pensé IMPOSSIBLE de devoir présenter un QR code pour pouvoir sortir de chez soi et aller au restaurant… 

Aujourd’hui des gens – non informés – pensent encore qu’il est IMPOSSIBLE que nous aurons bientôt un pass énergétique ou climatique… Avec un quota de Kw/h maximum pour la semaine. 

Vous pourriez n’avoir le droit qu’à 3 tours de lave-vaisselle par semaine pour ne pas dépasser votre quota… 

Ou encore pas plus de 3 machines à laver… 

Ceci n’est pas une fiction. 

Ça vient déjà d’arriver au Sri Lanka. 

Ils ont d’abord commencé par limiter le nombre de pleins que peuvent faire les populations par semaine. 

Pour pouvoir se servir à la pompe ils doivent présenter un QR code… 

Et s’ils ont dépassé leur quota ? 

Ils ne peuvent pas faire le plein d’essence dans leur voiture. 

Ils sont condamnés à rester chez eux. 

Sans pouvoir travailler ni aller chercher les enfants à l’école. 

Ne pensez pas que ça ne va pas nous arriver. 

N’avalez pas les mensonges de nos dirigeants. 

Car alors que nos gouvernements démentent cette possibilité de nous imposer des mesures contraignantes… 

Comme l’a dit Olivier Véran en ce 21 juillet 2022… 

Seulement quelques jours après… Sa collègue vient démentir en affirmant que l’Union Européenne venait d’imposer une baisse de 15% de la consommation de gaz à ses 27 pays membres… 

Mais aussi – et surtout – que pour atteindre cet objectif… Des mesures contraignantes pouvaient être utilisées ! 

Les annonces se font d’ailleurs de plus en plus pressantes. 

Et nos élus commencent à rire jaune en parlant de « chèque pull » 

Mais nous comprenons qu’ils essayent d’instaurer un sentiment critique d’urgence dans l’esprit des Français 

De ce fait… Ils pourront justifier l’utilisation de mesures contraignantes et essayeront de passer pour des « sauveurs ». 

Mais nous savons que vous – lecteur qui souhaite s’informer et ne pas se laisser faire – vous comprenez ce qu’il se passe. 

Et nous savons que ne vous laisserez pas endormir par leurs annonces alarmistes. 

Voilà pourquoi nous avons enregistré une conversation confidentielle avec Étienne Henri pour parler de la situation critique. 

Dans cette conversation, il vous livre sur un plateau la stratégie du gouvernement pour faire passer ces futures mesures à la population. 

Mais en plus : 

Il vous offre sur un plateau d’argent sa stratégie pour se protéger des coupures forcées que nous allons subir cet hiver.

Il les appelle : Les Black-Out Forcés.

Dernière mesure avant le black-out total et incontrôlé. 

Et c’est sous cette ombre qu’ils essayeront d’effrayer la population… Et justifieront leurs mesures liberticides. 

Ne restez pas dans l’ignorance et dans l’impuissance de vous retrouver dans le noir. 

Lisez dès-maintenant la retranscription de notre appel confidentiel avec Étienne Henri –  

Bien cordialement, 

Edern Rio 

Éditeur en chef à NewTech Insider, des Publications Agora 

PS : Et une dernière chose… 

L’hiver arrive. 

Il va être froid. 

Aussi bien pour nos familles que pour notre portefeuille. 

Vous avez encore le temps de prendre des mesures pour vous protéger. 

L’article Rationnement, Coupures d’électricité, PASS Carbonne !! Vous allez en prendre plein la gueule !! PROTEGEZ VOUS !! est apparu en premier sur PLANETES360.

Le cours de l’or est sur le point d’exploser et de battre tous ses précédents records

Chère lectrice, cher lecteur,

Je vais aller droit au but.

Le cours de l’or est sur le point d’exploser et de battre tous ses précédents records.

Nombreux sont les investisseurs qui accumulent déjà furieusement de l’or pour protéger leur portefeuille.

Mais là où une majorité d’investisseurs pourrait doubler sa mise en possédant de l’or physique, je vous propose de potentiellement multiplier la vôtre… à l’ordre de 129.

Tout ça, pour moins de 1€.
 

•  Sans avoir besoin d’acheter des lingots

•  Sans avoir besoin de réfléchir à « comment » les stocker

•  Et sans avoir besoin de spéculer sur des options.
 

Au cœur de cette opportunité se trouve en fait une petite entreprise qui avait anticipé ce qu’il se passe actuellement depuis plusieurs années.

Cliquez ici pour découvrir cette histoire en vidéo.

Rendez-vous de l’autre côté,

Mathieu Lebrun.

L’article Le cours de l’or est sur le point d’exploser et de battre tous ses précédents records est apparu en premier sur PLANETES360.

« C’est sans précédent » : Le liquidateur d’Enron qui supervise la faillite de FTX est sans voix : « Je n’ai jamais rien vu de tel »

Il y a quelques jours, nous avons demandé combien de temps encore nous devions attendre la « déclaration sous serment du premier jour » dans la faillite de FTX. Traditionnellement cette déclaration est le résumé le plus détaillé et le plus complet de la façon dont une entreprise donnée s’est effondrée, sous le chapitre 11 (et dans le cas de FTX, […]

Les Black-Out Forcés : « Ne restez pas dans l’ignorance et dans l’impuissance de vous retrouver dans le noir » #PassCarbone

Attention à votre limite… 

Cher lecteur, 

N’oubliez pas de consulter votre quota de Kw/h restant ! 

Ceci pourrait bien être un message que vous recevrez dans les quelques semaines à venir. 

Alors qu’il y a encore 2-3 ans… Nous aurions pensé IMPOSSIBLE de devoir présenter un QR code pour pouvoir sortir de chez soi et aller au restaurant… 

Aujourd’hui des gens – non informés – pensent encore qu’il est IMPOSSIBLE que nous aurons bientôt un pass énergétique ou climatique… Avec un quota de Kw/h maximum pour la semaine. 

Vous pourriez n’avoir le droit qu’à 3 tours de lave-vaisselle par semaine pour ne pas dépasser votre quota… 

Ou encore pas plus de 3 machines à laver… 

Ceci n’est pas une fiction. 

Ça vient déjà d’arriver au Sri Lanka. 

Ils ont d’abord commencé par limiter le nombre de pleins que peuvent faire les populations par semaine. 

Pour pouvoir se servir à la pompe ils doivent présenter un QR code… 

Et s’ils ont dépassé leur quota ? 

Ils ne peuvent pas faire le plein d’essence dans leur voiture. 

Ils sont condamnés à rester chez eux. 

Sans pouvoir travailler ni aller chercher les enfants à l’école. 

Ne pensez pas que ça ne va pas nous arriver. 

N’avalez pas les mensonges de nos dirigeants. 

Car alors que nos gouvernements démentent cette possibilité de nous imposer des mesures contraignantes… 

Comme l’a dit Olivier Véran en ce 21 juillet 2022… 

Seulement quelques jours après… Sa collègue vient démentir en affirmant que l’Union Européenne venait d’imposer une baisse de 15% de la consommation de gaz à ses 27 pays membres… 

Mais aussi – et surtout – que pour atteindre cet objectif… Des mesures contraignantes pouvaient être utilisées ! 

Les annonces se font d’ailleurs de plus en plus pressantes. 

Et nos élus commencent à rire jaune en parlant de « chèque pull » 

Mais nous comprenons qu’ils essayent d’instaurer un sentiment critique d’urgence dans l’esprit des Français 

De ce fait… Ils pourront justifier l’utilisation de mesures contraignantes et essayeront de passer pour des « sauveurs ». 

Mais nous savons que vous – lecteur qui souhaite s’informer et ne pas se laisser faire – vous comprenez ce qu’il se passe. 

Et nous savons que ne vous laisserez pas endormir par leurs annonces alarmistes. 

Voilà pourquoi nous avons enregistré une conversation confidentielle avec Étienne Henri pour parler de la situation critique. 

Dans cette conversation, il vous livre sur un plateau la stratégie du gouvernement pour faire passer ces futures mesures à la population. 

Mais en plus : 

Il vous offre sur un plateau d’argent sa stratégie pour se protéger des coupures forcées que nous allons subir cet hiver.

Il les appelle : Les Black-Out Forcés.

Dernière mesure avant le black-out total et incontrôlé. 

Et c’est sous cette ombre qu’ils essayeront d’effrayer la population… Et justifieront leurs mesures liberticides. 

Ne restez pas dans l’ignorance et dans l’impuissance de vous retrouver dans le noir. 

Lisez dès-maintenant la retranscription de notre appel confidentiel avec Étienne Henri –  

Bien cordialement, 

Edern Rio 

Éditeur en chef à NewTech Insider, des Publications Agora 

PS : Et une dernière chose… 

L’hiver arrive. 

Il va être froid. 

Aussi bien pour nos familles que pour notre portefeuille. 

Vous avez encore le temps de prendre des mesures pour vous protéger. 

L’article Les Black-Out Forcés : « Ne restez pas dans l’ignorance et dans l’impuissance de vous retrouver dans le noir » #PassCarbone est apparu en premier sur PLANETES360.

Quel est le plan caché de notre gouvernement derrière toute cette pénurie orchestrée

Cher Lecteur,

Je vais être direct avec vous. 

Malgré le fait que c’est à la une des journaux, radios et programmes télévisés… 

… Vous n’avez toujours pas conscience de la réalité de la situation. 

Les populations ne se rendent pas compte de la situation énergétique actuelle en Europe. 

Les médias mainstream et les politiciens font tout leur possible pour vous cacher la vérité. 

Et dans un sens… C’est normal. 


Sinon nous aurions déjà une guerre civile si la vérité était criée sur tous les toits. 

Mais aux Publications Agora – vous le savez – nous n’avons pas pour habitude de vous cacher ce genre d’informations. 

Et vous allez comprendre de façon très simple : 

Pourquoi nous nous dirigeons vers des coupures d’électricités pour cet hiver. 

L’explication est logique… Car ce sont les maths qui le démontrent. 

Premièrement… Comprenez que 45% de notre import de Gaz vient de Russie

Et grâce aux décisions de nos Élus… Nous allons devoir nous en passer pour cet hiver. 

Deuxièmement… Nous n’avons que 3 solutions pour couvrir ce manque de gaz. 

  • Économies immédiates de 10%… (Si – et seulement SI – toute la population ET les entreprises jouent le jeu)  
  • Un changement de production : Au lieu d’utiliser du gaz… On utilise de l’électricité. Mais ce n’est pas possible car nous sommes à court d’électricité. 
  • Et enfin… Augmenter l’importation de gaz GNL (Gaz naturel liquide) de 10% 

Ce qui fait que – dans un monde idéal où la réalité rejoint les projections – nous arriverions à récupérer 20% de gaz. 

Troisièmement… Il nous manquera TOUJOURS 25%. 

(Et c’est seulement si nos réserves sont au complet. Ce qui n’est toujours pas le cas…) 

Et pour vous aider à visualiser ce que ces 25% représentent… Je vous donne TOUS les détails dans cette lettre dédiée sur notre situation.

Dans cette lettre vous apprendrez également : 

  • Quel est le plan caché de notre gouvernement derrière toute cette pénurie orchestrée 
  • L’étrange similitude entre la situation du Covid et celle de la pénurie d’énergie 
  • Pourquoi nous allons subir des Black-Out Forcés  

Mais vous apprendrez également comment vous allez pouvoir vous protéger efficacement de ces coupures d’électricité cet hiver… 

… Et comment vous allez pouvoir tirer profit de cette situation en ne laissant pas les gouvernements vous piller avec ces augmentations de prix de l’énergie et de l’inflation. 

N’attendez pas et lisez cette lettre dédiée sur notre situation critique et sur les « Black-Out Forcés ». 

Bon courage à vous. 

Étienne Henri 

Éditeur en chef à NewTech Insider 

PS : Personnellement j’ai déjà mis en place une dizaine d’actions pour ne pas avoir à subir les conséquences de cette pénurie orchestrée par les gouvernements. 

Je vous dévoile tout dans cette lettre pour que vous puissiez faire pareil.

L’article Quel est le plan caché de notre gouvernement derrière toute cette pénurie orchestrée est apparu en premier sur PLANETES360.

« Ce qui se prépare est plus grave que toutes les précédentes crises que nous avons connues de notre vivant »

De : Philippe Béchade – Publications Agora

Cher Lecteur,

L’histoire que je souhaite vous raconter est d’une importance capitale. 

Au travers des âges, elle nous a montré que ceux qui nous dirigent aiment manipuler l’argent. 

Et… À chaque fois… Cela nous retombe dessus. 

Ce qui se prépare est plus grave que toutes les précédentes crises que nous avons connues de notre vivant. 

Nous sommes arrivés au point de non-retour. 

Et… Les banques centrales n’ont qu’une seule solution. 

La même solution que nos ancêtres ont utilisée pour se sortir de situations difficiles.  

Pour vous faire gagner du temps, voici la page où je vous raconte tout. 

>>> Comprendre ce qu’il se prépare avec l’histoire <<< 

1797… 1928… bientôt 2022… 

Vous comprendrez absolument tout sur les manigances de nos “Élus”. 

Et vous comprendrez pourquoi, cette fois, cela va au-delà de toutes les limites. 

Au-delà de 2699 ans d’histoire monétaire mondiale. 

Mais si vous voulez vous préparer… Il va falloir faire vite. 

Parce que le 13 décembre 2022, il pourrait être déjà trop tard. 

En vous souhaitant une agréable lecture. 

Cordialement, 

Philippe Béchade 

Rédacteur en Chef à la Chronique Agora et à la Lettre des Affranchis. 

PS : Cet événement est une première dans notre histoire. 

Ils vont réellement rompre 2699 ans d’histoire monétaire. 

Sacrifiant ainsi – en plus d’une bonne partie de notre épargne – nos libertés.  

Ne les laissons pas faire. 

L’article « Ce qui se prépare est plus grave que toutes les précédentes crises que nous avons connues de notre vivant » est apparu en premier sur PLANETES360.

Le liquidateur d’Enron qui supervise la faillite de FTX est sans voix : « Je n’ai jamais rien vu de tel »

« Jamais dans ma carrière je n’ai vu un échec aussi complet des contrôles d’entreprise et une absence aussi complète d’informations financières fiables que ce qui s’est passé ici. »

Grande Narration : La faillite de la finance et des cryptomonaies

Marc-Gabriel Draghi avertit du danger que représente cette facette sombre des cryptomonnaies : c’est-à-dire une technologie qui sert de marchepied pour l’avènement de l’outil parfait pour amener la Grande Réinitialisation, l’établissement des CBDC.

2023, année noire. Gaz et GNL, d’immenses problèmes d’approvisionnements à venir.

Par : Volti
Source Insolentiae C’est un article de Bloomberg qu’il faut garder en tête pour comprendre ce qu’il se passe et prévoir ce qu’il va arriver. Les réserves mondiales de GNL sont « épuisées » pour des années, prévient le principal importateur nippon et aucun contrat à long terme n’est disponible avant 2026, selon le Japon. En clair il n’y a pas de GNL […]

Vous n’en avez pas marre de payer les pots cassés des politiques ? Il est temps d’agir !

Vous n’en avez pas marre ?

Nos gouvernements prennent des décisions politiques insensées… 

Puis ils nous font payer leurs erreurs en nous imposant des restrictions de plus en plus invasives. 

Ils n’ont pas pris le Covid au sérieux et ont ensuite utilisé l’urgence pour nous imposer de rester chez nous pendant plusieurs mois… Plus l’obligation de présenter un pass sanitaire pour s’éloigner de plus de 17 km… 

Et aujourd’hui ? 

Ils ont sous-estimé notre dépendance à la Russie quant à nos besoins énergétiques… 

Et pour garder la face devant l’Union Européenne et devant nos alliés, nous nous sommes engouffrés dans une guerre perdue d’avance… Mais c’est NOUS – peuple français – qui allons devoir payer les pots cassés. 

Car l’histoire se répète et ils sont partis pour nous imposer de nouvelles politiques de contrôles – et liberticides. 

Le pass énergétique sera imposé et sera présenté – en urgence – comme seul moyen de sauver notre pays du Black-Out total. 

Et ils vont déjà commencer par nous imposer des coupures d’électricité, de véritables black-out forcés, dès cet hiver. 

Imaginez-vous une seconde : 

  • Vous n’aurez pas le droit à plus de 2 machines à laver par semaine. 
  • Vous ne pourrez pas faire tourner votre four en même temps que votre lave-vaisselle. 
  • Vous devrez réfléchir à deux fois avant de faire bouillir votre théière. 

Car vous ne risquez pas seulement des sanctions… Comme des black-out forcés si vous dépassez votre quota… 

… Mais vous risquez également de voir votre facture exploser. 

Ce sont de nombreuses petites entreprises qui seront contraintes de fermer. 

Les boulangers… les pizzerias…  

Les verreries… les fonderies… 

Mais aussi de nombreuses autres entreprises comme Leclerc, qui a annoncé la fermeture volontaire et sans état d’âme de ses magasins… En échange de chèques de la part de l’État. 

Toutes ces fermetures pourraient mettre au chômage des milliers de Français. 

Et là où la France était le leader mondial de l’exportation d’électricité dans le monde il y a encore 1 an… 

… Aujourd’hui nous en arrivons à devoir payer notre électricité plus de 1 000 € le kW/h et à bientôt devoir couper volontairement l’électricité dans les foyers français pour pouvoir passer l’hiver. 

Et je pense que vous partagerez mon avis pour dire que :  

Notre France du général de Gaulle a bel et bien disparue. 

Et bien entendu… Ce sont les Français qui payeront la facture à la fin. 

Mais sachez qu’il existe de nombreux moyens pour ne PLUS vous laisser faire… 

Pour ne plus être aussi dépendant énergétiquement ET financièrement de notre Gouvernement… 

Et ce sont des moyens simples… 

Que VOUS pourriez mettre en place AVANT l’arrivée de l’hiver. 

Ce qui vous permettrait d’éviter de vous retrouver dans le froid… Vous et votre famille. 

De vous éviter de devoir expliquer à votre famille COMMENT vous avez perdu vos économies en les laissant se faire bouffer par l’inflation et par l’effondrement de certaines entreprises normalement qualifiées de “défensives”. 

Mais également de vous éviter de vous retrouver dans le noir… Avec la peur au ventre de voir des émeutes dehors…

Vous pourriez éviter tout ça. 

Et cela passe par plusieurs actions à mettre en place AVANT que toutes ces choses n’arrivent. 

Je ne dis pas qu’elles arriveront. 

Mais tout pourrait aller très vite en cas de Black-Out Forcé. 

Seulement 24 heures dans le noir… Pourraient suffire pour assister à une véritable guerre civile. 

Avec la peur au ventre d’ouvrir votre porte à quelqu’un et qu’on vienne vous voler vos ressources. 

La peur de voir quelqu’un s’introduire dans votre maison car votre système de sécurité ne sera plus fonctionnel. 

Mais encore une fois… Il y a une liste d’actions que vous pouvez prendre dès maintenant, pour éviter de devoir subir les conséquences des décisions politiques de notre Gouvernement. 

Pour éviter de devoir subir les conséquences de ces Black-Out Forcés. 

Et vous pouvez les obtenir ici, sur cette page, tant que les Black-Out Forcés n’ont pas commencé. 

Attention… Certaines ressources peuvent déjà commencer à se raréfier. 

En vous remerciant pour votre attention, 

Bien cordialement, 

Étienne Henri, 

Editeur en chef aux Publications Agora. 

L’article <strong>Vous n’en avez pas marre de payer les pots cassés des politiques ? Il est temps d’agir !</strong> est apparu en premier sur PLANETES360.

La GUERRE a commencé ! Le remplacement du cash par la monnaie numérique va détruire toutes nos libertés

Cher Lecteur,

Christine Lagarde l’a annoncé. 

L’euro numérique est sur les rails. 

Et elle n’est pas la seule. 

Joe Biden a fait de même avec le dollar. 

Alors… Qu’est-ce que ça veut dire pour nous, investisseurs français ? 

Je ne vais pas prendre de pincettes avec vous. 

Puisque le constat est très simple. 

Le remplacement du cash par la monnaie numérique va détruire toutes nos libertés.

Demain, pour la transition écologique, les gouvernements pourront vous limiter à un nombre de pleins d’essences par mois. 

Ou même vous interdire l’avion pour des déplacements trop courts. 

Ou encore vous faire payer le double sur votre assurance si vous venez à trop dépenser en médicaments à la pharmacie. 

Absolument toutes vos transactions seront surveillées. 

Comme vous pouvez vous en douter… Il existe des solutions. 

Avant de voir votre cash interdit d’utilisation… 

Et avant de subir la perte de valeur sur notre épargne que manigancent nos “Elus” pour pouvoir repartir sur une nouvelle monnaie “plus forte”… 

Je tiens à vous partager un plan en 5 étapes pour vous sortir de ce système et pour vous permettre de profiter légalement de ce sombre avenir. 

Vous le savez, c’est dans les grands bouleversements que de nombreuses fortunes se créent. 

Et ce que je vous ai préparé pourrait vous permettre – en plus de vous protéger – de sécuriser l’avenir financier de votre famille. 

>>> Cliquez simplement sur ce lien pour découvrir toute l’histoire et obtenir ce plan en 5 étapes <<<

Bien amicalement, 

Philippe Béchade, 

Rédacteur en Chef à la Chronique Agora et à la Lettre des Affranchis 

PS : Malheureusement… Vous allez devoir prendre ces 5 mesures avant le 13 décembre 2022.

Parce que la FED prépare une loi visant à interdire l’utilisation du cash. 

Et… La BCE est également en train de réfléchir à “Comment nous forcer doucement à nous séparer de nos euros”. 

L’article La GUERRE a commencé ! Le remplacement du cash par la monnaie numérique va détruire toutes nos libertés est apparu en premier sur PLANETES360.

L’or est sur le point d’exploser à la hausse, et ce n’est pas vraiment une surprise

Chère lectrice, cher lecteur,

L’or est sur le point d’exploser à la hausse, et ce n’est pas vraiment une surprise.

Après tout, nous connaissons une crise géopolitique sans précédent en Europe, et le contexte économique s’annonce plus que nuageux.

Et là où une majorité d’investisseurs commence déjà à acheter de l’or pour se protéger, je vous propose de faire quelque chose de beaucoup plus intelligent

Je parle de profiter de l’ascension inévitable de l’or vers les 3 000 € l’once… pour moins de 1€.

Avec le potentiel de générer une petite fortune en surfant sur ce nouveau marché haussier (sans toucher aux options et autres produits dérivés « risqués »).

Vous voulez en savoir plus ?

Cliquez ici pour découvrir comment profiter de ce nouveau marché ascendant de l’or, sans avoir besoin d’acheter des lingots.

Rendez-vous de l’autre côté,

Olivier Cros,
Directeur des Publications Agora France.

L’article L’or est sur le point d’exploser à la hausse, et ce n’est pas vraiment une surprise est apparu en premier sur PLANETES360.

Inflation, crise énergétique, fin des libertés, les français en révolte ! Avec Jacline Mouraud

Sur la chaîne de Géopolitique Profonde, nous accueillons Jacline Mouraud ! Jacline Mouraud, co-fondatrice du mouvement des Gilets Jaunes, ex-porte-parole d’Éric Zemmour et présidente aujourd’hui du parti Les Émergents, nous donnera son point de vue sur la situation de crise actuelle : Inflation, crise énergétique et suppression des libertés. Va-t-on voir un mouvement populaire similaire aux Gilets Jaunes voir le jour […]

Du système de domination au changement de paradigme

Par : Volti
Pour les flemmards qui veulent toujours des « résumés », faites un effort ! C’est important pour comprendre et « éviter », si la prise de conscience est au rendez-vous, la disparition de notre/nos nation/s. *** La dernière guerre de l’hégémonie financière. Par Valérie Bugault via Le Saker Francophone Il y a selon vos mots, Valérie Bugault, un “système de domination” qui s’exerce sur les populations occidentales avec […]

Scandale : les 4 géants céréaliers, tirent des superprofits records de la crise alimentaire

Par : Volti
Nous savions que c’était une arnaque, en voici la preuve. Source La Relève et la Peste Les ABCD, pour Archer Daniels Midland, Bunge, Cargill et Louis Dreyfus, ces mastodontes contrôlent 70% du marché mondial des céréales et jouent un rôle fondamental dans la fixation de leur prix. La situation est si grave qu’il faut l’écrire clairement : la guerre en Ukraine […]

Derrière la débâcle de FTX, d’étranges coïncidences

Par : Volti
Par H16 Catastrophe dans le monde des cryptomonnaies : FTX, la deuxième plateforme d’échange, s’est effondrée avec fracas la semaine dernière, entraînant avec elle la chute de la valorisation de la plupart des monnaies numériques, Bitcoin compris. Mais à mesure que la poussière retombe, on s’aperçoit que la plateforme ne se contentait pas d’organiser des marchés entre cryptomonnaies : apparemment, la plateforme […]

«L’enveloppe budgétaire»

ALLAN ERWAN BERGER  — Nous allons parler ici de métonymie associée à un pléonasme. C’est grave. En plus, on a du grec plein la bouche. Ça ne peut pas durer. Heureusement, l’objet de cette étude est parfaitement français, et même français « de souche », et tellement de souche qu’il en est françois (on prononce « françoué », à la bressanne et en roulant le R s’il vous plaît). Il s’agit en effet du budget.

Mais l’on pourrait aussi parler du fisc, qui vient du latin fiscus, le panier. Pour financer une armée, soit le citoyen romain mettait dans le panier de quoi payer un soldat, soit il se faisait soldat lui-même. Le fiscus devint rapidement, (par métonymie) le contenu du panier : autrement dit la recette fiscale.

Il en va de même du budget. Vous savez que les rois (proncez « les roués ») de l’ancien temps vivaient sur un pied et menaient un train : mais ce pied devait être grand, et le train aussi. Pour alimenter train et pied en argent frais, iceulx roués ne levaient pas forcément des impôts sur leurs populations, mais puisaient dans ce qu’ils tiraient de l’exploitation de leurs domaines. Les recettes, converties en métaux précieux et en gemmes, reposaient dans le « trésor » (grec thesauros), une salle qui, elle, a pris le nom de son contenu (c’est de l’antimétonymie, cette affaire). Mais dans les temps anciens, où l’inflation n’existait pas et où l’or était rare, ce trésor tenait dans un simple sac, et en avait pris, par métonymie directe cette fois-ci, le nom : « le sac ».

Il y avait un vieux mot pour ce genre de sac : on l’appelait le bouge (sac de voyage en cuir, petit sac dans lequel on met son argent). De la forme bouge, on passe à la forme bougette, qui est attestée dans la littérature. La taille de la bougette est très variable : il y en a de petites chez les particuliers, de grosses chez les voleurs, les politiciens et les banquiers, et donc d’énormes chez les rois.

L’usage royal passe en Angleterre, via l’Aquitaine et l’Anjou, qui sont provinces de l’île. Le mot s’y implante et s’y pare de l’accent chantant des Britanniques : « la baoudjette ». Il connaît des fortunes diverses, mais revient en force en 1733, lorsque le ministre des finances de l’époque, devant la chambre des Communes, déclare à la fin des travaux « l’apertiure de la baoudgette », c’est-à-dire que la nouvelle saison des dépenses royales est lancée : « I open the budget. » Un pamphlet s’empare du fameux budget, de son contenu, de la façon dont il est géré, et le mot connaît alors une célébrité sans précédent, jusque chez les anglomanes français. Si l’inimitié chronique entre les deux peuples ralentira la progression de ce mot en France, elle ne l’arrêtera pas. Qui, aujourd’hui, sait encore que le budget (qu’on prononce par ici « büdjè ») est la francisation de la forme anglicisée d’un vieux mot roman ?

L’enveloppe n’a pas eu si belle fortune : si, comme son grand frère le sac de cuir, elle a fait l’objet d’une ellipse qui lui a ouvert l’accès à la métonymie, elle n’a pas pour autant traversé la Manche, et son mot n’a pas changé de forme. Mais quand même, aujourd’hui, on l’utilise parfois de la manière la plus bête qui soit puisque c’est dans un pléonasme : « l’enveloppe budgétaire ». Il faut vraiment avoir fait Sciences Po, Journalisme ou l’ENA pour causer aussi mal. Et quand on baragouine ainsi, comment pense-t-on ? Et comment, alors, fait-on penser les autres ? Et comment, surtout, gère-t-on le budget qu’on croit contenu dans une enveloppe ? On pèle le tout, comme un oignon ? Voilà pourquoi les Français pleurent.

FIN

2015_09_17

« L’enveloppe budgétaire »
ou
les véritables causes
de la morosité
en France

Les autorités de Kyiv se préparent à accuser l’ex-président ukrainien Ianoukovitch de meurtres sur le Maïdan

Par : Volti
Pour ceux qui s’imaginent que la guerre en Ukraine à débuté en février 2022, qui sont gavés de propagande par les mainstream en refusant de s’informer autrement, et qui écoutent religieusement, les « mensonges officiels » martelés en boucle par la boite à décérébrer dirigée par des milliardaires. Comme beaucoup, je ne regarde plus les infaux et intox des chaînes TV qu’avec […]

« La Banque de France force Carrefour et Casino à accepter les espèces ! ». L’édito de Charles SANNAT

Par : Volti
Source Insolentiae Mes chères impertinentes, chers impertinents, C’est une dépêche de l’AFP qui nous fait part du courroux de la banque de France à l’égard de Carrefour et de Casino. (Source BFM TV ici « Cette demande à l’encontre des deux enseignes de la grande distribution fait suite au constat que l’absence de personnel dans certains magasins ouverts le dimanche contraignait les […]

La nouvelle course à la Lune

Par : Volti
Source STATISTA Après deux tentatives ratées cet été en raison de problèmes techniques, la NASA a réussi ce mercredi 16 novembre le décollage de la mission Artemis-1, en route vers la Lune. Cette mission marque le lancement du programme américain de retour sur notre satellite naturel. Son objectif est de propulser la capsule Orion (sans équipage) en orbite autour de la […]

« Pour la guerre » l’Ukraine saisit les actifs de 5 milliardaires !

L’Ukraine saisit 5 grandes entreprises d’oligarques milliardaires pour les « besoins de la guerre » Pour la première fois depuis le début de l’invasion russe en février, le gouvernement ukrainien a invoqué les lois du temps de guerre pour intervenir de manière spectaculaire dans le secteur des entreprises privées, en saisissant cinq entreprises « d’importance stratégique » à des fins étatiques et militaires. Cette intervention […]

Le graphique qui, à lui seul, explique tout

Par : jmarti

Par Mike Whitney − Le 3 novembre 2022 − Source Unz Review

Examinez ce graphique. Il explique tout.

Il explique les profondes préoccupations entretenues par Washington vis-à-vis de la croissance explosive de la Chine. Il explique pourquoi les États-Unis continuent à terrifier la Chine au sujet de Taïwan de la Mer de Chine du Sud. Il explique pourquoi Washington envoie des délégations du Congrès à Taïwan au mépris des demandes explicites formulées par Pékin. Il explique pourquoi le Pentagone continue d’envoyer des navires de guerre étasuniens dans le détroit de Taïwan et expédie des quantités considérables d’armes mortelles à Taipei. Il explique pourquoi Washington constitue des coalitions contre la Chine en Asie, visant à encercler et provoquer Pékin. Il explique pourquoi l’administration Biden intensifie sa guerre commerciale contre la Chine, impose de lourdes sanctions économiques aux entreprises chinoises, et interdit les semi-conducteurs de haute technologie qui sont « essentiels… à pratiquement tous les aspects de la société moderne, des produits électroniques et des transports jusqu’à la conception et à la production de tous types de produits. » Il explique pourquoi la Chine a été ciblée par la Stratégie de Sécurité Nationale étasunienne (NSS) comme « le seul pays concurrent présentant aussi bien le dessein que, de plus en plus, la capacité de remodeler l’ordre international. » Il explique pourquoi Washington considère désormais la Chine comme son adversaire stratégique le plus important et le plus formidable, qu’il convient d’isoler, de diaboliser et de vaincre.

Le graphique ci-avant explique tout, pas uniquement les coups diplomatiques hostiles ourdis pour ternir l’image de la Chine et l’humilier, mais également les politiques ouvertement belligérantes qui visent la Russie. Il faut que les gens comprennent ce point. Il faut qu’ils comprennent ce qui se produit réellement pour visionner les événements dans le réel contexte géopolitique.

Et quel est ce « contexte » ?

Le contexte d’une Troisième Guerre Mondiale ; une guerre qui a été soigneusement planifiée, fomentée et (désormais) poursuivie par Washington et par ses mandataires. C’est cela qui se produit réellement. Les conflagrations de plus en plus violentes que nous voyons surgir en Ukraine et en Asie ne résultent pas d’une « agression russe » ni de la volonté d’un « Poutine diabolique ». Non. Elles concrétisent une stratégie géopolitique sinistre visant à casser la montée météorique de la Chine, et à préserver le rôle dominant des États-Unis dans l’ordre mondial. Y a-t-il matière à en douter ?

Non. Pas du tout.

C’est pour cela que nous assistons à une nouvelle division du monde en blocs belligérants. C’est pour cela que nous assistons à un retour en arrière sur 30 années de globalisation, et à des perturbations massives sur les chaînes d’approvisionnement. Et c’est pour cela que l’Europe est poussée bille en tête dans une obscurité glaciale et une désindustrialisation forcée. L’ensemble de ces politiques suicidaires a été imaginé dans un seul but : maintenir la position exaltée des États-Unis dans le système global. C’est à cette fin que l’ensemble de l’humanité se retrouve aujourd’hui entraînée dans une Troisième Guerre Mondiale ; une guerre conçue pour empêcher la Chine de devenir la plus grande économie au monde ; une guerre conçue pour préserver la suprématie des États-Unis sur le monde. Prenez connaissance de cet extrait d’un article du site internet World Socialist Web Site :

Un article du Financial Times, écrit le 19 octobre par Edward Luce sous le titre « Endiguer la Chine est l’objectif explicite de Biden », a émis l’alarme qui suit : « Imaginez qu’une superpuissance déclare la guerre à une grande puissance et que nul ne s’en aperçoive. Joe Biden a lancé ce mois-ci une véritable guerre économique contre la Chine — engageant en pratique les États-Unis à bloquer la montée de la Chine — et dans l’ensemble les Étasuniens n’ont pas réagi.

« Assurément, la guerre de la Russie en Ukraine, et l’inflation intérieure suffisent à capter l’attention des gens. Mais l’histoire va probablement se souvenir de la décision prise par Biden comme moment clé de la révélation de la rivalité entre les États-Unis et la Chine. »

Qui plus est, la semaine dernière, un haut-dirigeant de l’administration Biden a indiqué que les États-Unis préparaient de nouvelles interdictions sur les activités de haute technologie de la Chine. S’exprimant face au Center for a New American Security, Alan Estevez, sous-secrétaire au Commerce pour l’Industrie et la Sécurité, s’est vu poser la question de savoir si les États-Unis allaient interdire à la Chine l’accès à l’informatique quantique, aux biotechnologies, aux logiciels d’intelligence artificielle ou aux algorithmes avancés. Estevez a reconnu que ces points étaient activement en cours de discussion. « Allons-nous finir par faire quelque chose dans ces domaines ? Si je devais miser là-dessus, je le ferais, » a-t-il déclaré…

Luce termine son article dans le Financial Times cité ci-avant en déclarant : « Est-ce que le pari de Biden va fonctionner ? Je ne me délecte pas de la perspective de le découvrir. Pour le meilleur ou pour le pire, le monde vient de changer, pas dans une explosion, mais dans un gémissement. Espérons que l’on va en rester là. »… (« Biden’s technology war against China« , World Socialist Web Site)

Examinons encore le graphique. Qu’est-ce qu’il nous dit ?

La première chose qu’il met en évidence est que les hostilités auxquelles nous assistons en Ukraine (et en fin de compte à Taïwan) sont apparentées à un basculement fondamental de l’économie globale. La Chine continue de gagner en puissance. Elle est sur la voie de prendre le pas sur l’économie étasunienne dans la décennie qui vient. Et la croissance amène certains bénéfices. En tant que première économie au monde, la Chine deviendra de manière naturelle la puissance dominante régionale de l’Asie, et sera en mesure « de régler les différends régionaux selon ses intérêts propres, et de délégitimer la primauté des États-Unis tant sur le plan régional que mondial. »

Est-ce que vous voyez le problème qui se pose ?

Depuis presque vingt ans, les États-Unis ont orienté leur politique étrangère suivant une stratégie de « rééquilibrage des forces » dénommée« pivot vers l’Asie ». En bref, les États-Unis comptent être l’acteur dominant dans la région du monde la plus peuplée et la plus prospère, l’Asie. Distinguez-vous en quoi la montée de la Chine fait capoter le projet de Washington pour l’avenir ?

Les États-Unis ne vont pas laisser les choses se passer ainsi sans combattre. Washington ne va pas laisser la Chine monter en puissance sur les marchés qu’elle projette de dominer elle-même. Cela ne va pas se produire. Et si vous pensez que cela peut se produire, vous feriez bien de reconsidérer la question. Les États-Unis vont préférer entrer en guerre pour empêcher un scénario suivant lequel les États-Unis joueraient un « second rôle » après la Chine. De fait, les décideurs de la politique étrangère ont déjà statué : les États-Unis vont s’en prendre militairement à la Chine dans cet objectif précis.

Notre thèse est donc simple : nous pensons que la Troisième Guerre Mondiale a déjà commencé. C’est ce que nous affirmons. Les bagarres auxquelles nous assistons en Ukraine ne constituent guère que la première salve d’une Troisième Guerre Mondiale qui a déjà déclenché une crise énergétique sans précédent, une insécurité alimentaire massive à l’échelle mondiale, une rupture catastrophique des chaînes d’approvisionnement mondiales, une inflation hors de contrôle généralisée, la ré-émergence solide d’un nationalisme extrême, et à la re-division du monde en blocs belligérants. Avez-vous besoin d’autres preuves ?

Tout ceci est économique. Les origines de ce conflit remontent toutes aux changements sismiques dans l’économie globale, à la montée de la Chine et au déclin inévitable des États-Unis. C’est un empire qui prend la place d’un autre. Il est naturel qu’une transition de cette magnitude promette de générer des changements tectoniques dans la distribution globale des puissances. Et ces changements vont apporter leurs lots de poudrières, de dévastations, ainsi que la perspective imminente d’une guerre nucléaire. Et c’est exactement ainsi que les choses se déroulent en ce moment.

Alors, en quoi ce graphique explique-t-il ce qui se produit en ce moment en Ukraine ?

La guerre par mandataire interposé pratiquée par Washington en Ukraine vise en réalité la Chine, pas la Russie. La Russie n’est pas un concurrent à la hauteur des États-Unis, et ne dispose pas de ressources économiques suffisantes pour ébranler le positionnement des États-Unis dans l’ordre global. Pour autant, Nord Stream constituait un risque significatif pour les États-Unis, en renforçant considérablement les relations économiques de Moscou avec l’UE et surtout avec l’Allemagne, la locomotive industrielle de l’Europe. Il fallait saboter l’alliance Moscou-Berlin — qui était bénéfique aux deux parties et qui était la clé de la prospérité allemande — pour empêcher une intégration économique plus poussée qui aurait rapproché les continents en une zone de libre échange les plus grandes au monde. Washington devait y mettre fin pour préserver son emprise économique sur l’Europe et défendre le statut de monnaie de réserve mondiale du dollar. Pour autant, personne ne s’attendait à ce que les États-Unis fassent sauter directement les gazoducs, au travers de ce qui apparaît comme la plus importante action terroriste industrielle de toute l’histoire. Cette action a vraiment été choquante.

Fondamentalement, Washington considère la Russie comme un obstacle à son projet de « pivot » visant à encercler, isoler et affaiblir la Chine. Mais la Russie n’est pas la plus grande menace envers l’hégémonie globale des États-Unis ; et loin s’en faut. C’est la Chine qui est considérée comme telle.

La Troisième Guerre Mondiale est lancée pour endiguer la Chine, pas la Russie. La guerre en Ukraine suggère que — au sein des élites de la politique étrangère — on est relativement d’accord pour penser que la route vers Pékin passe par Moscou. Cela semble constituer le consensus [NdSF : cela peut constituer le consensus avec un pouvoir Démocrate ; la position des Républicains peut apparaître différente sur ce point précis, sans remettre en cause la cible que constitue la Chine. On va bien voir ce que donnera le « rééquilibrage des pouvoirs » aux États-Unis à l’issue des élections de novembre 2022.] En d’autres termes, les hommes d’influence étasuniens veulent affaiblir la Russie pour établir des bases militaires étasuniennes en Asie. Finalement, on fera appel à l’armée pour mettre en œuvre le joug économique de Washington sur ses nouveaux sujets asiatiques. Si cela arrive un jour.

Nous estimons qu’il est fort peu probable que le projet ambitieux de Washington puisse réussir, mais nous n’avons aucun doute quant au fait qu’il sera malgré tout mis sur les rails. Il est probable que des dizaines de millions de personnes vont mourir dans une tentative désespérée de renverser le cours du temps qui amène à la fin du « moment unipolaire » fugace, et au tout aussi bref siècle américain. C’est une tragédie qui dépasse l’entendement.

Traduit par José Martí, relu par wayan, pour le Saker Francophone

Changement de monde, dette, résistance au système avec Jean Lassalle. Par AuCoffre

Par : Volti
Cet article est un partage, il n’est pas sponsorisé. Les sujets qui seront abordés sont importants pour comprendre ce nouveau monde qui émerge avec pas mal de douleurs. Savoir pour comprendre ! Source : AuCOFFRE.com Mis en ligne le 1er septembre 2022 Présentation : Les guerres de demain. Du 28 novembre au 3 Décembre 2022, rencontre avec des spécialistes sur […]

Voici comment les ultra-riches contrôlent le gouvernement étasunien

Par : jmarti

Par Eric Zuesse − Le 5 novembre 2022 − Source Oriental Review

Le gouvernement des États-Unis essaye de dissimuler l’obscénité qui caractérise la distribution des richesses de la nation ; mais on en trouve une présentation tout à fait remarquable (la distribution des richesses privées des États-Unis) sur la page web du Board of Governors du système de la Federal Reserve, présentant un « aperçu » de la « distribution des richesses » sur la période s’étendant entre « Q3 1989 » et « Q2 2021 ». (Le présent article en fait une présentation encore plus claire, sur la base des données livrées par cette page.)

Les nombres qui suivent montrent les répartitions des quintiles de richesses — les pourcentages de la richesse détenues par les ménages de la nation, de la tranche des 20% du haut à la tranche des 20% du bas — en « milliers de milliards de dollars » pour chaque cinquième — au cours du dernier trimestre (« Q2 2021 »), tels que présentés sur cette page web :

  • 20 % le plus élevé = 20 % du haut totalise 94 680 Md$ (36 230 Md$ pour le 1% le plus élevé + 58 450 Md$ pour les autres 19 %)
  • 2ème tranche de 20 % = 40 % du haut – 20 % du haut = 20 680 Md$
  • 3ème tranche de 20 % = 60 % du haut – 40 % du haut = 9 620 Md$
  • 4ème tranche de 20 % = 80 % du haut – 60 % du haut = 5 410 Md$
  • dernière tranche de 20 % = Total – 80 % du haut = 3 690 Md$

100% = 94 680 Md$ + 20 680 Md$ + 9 620 Md$ + 5 410 Md$ + 3 690 Md$ = 134 080 Md$ au total.

Donc :

  • La tranche des 20 % les plus aisés détient 70.6 % de la richesse totale.
  • La tranche des 40 % les plus aisés détient 86.0 % de la richesse totale.
  • La tranche des 60 % les plus aisés détient 93.2 % de la richesse totale.
  • La tranche des 80 % les plus aisés détient 97.2 % de la richesse totale.

On a également vu le 1 % des plus aisés :

  • Tranche des 1 % les plus aisés (« 99-100 % ») : 36 230 Md$
  • Tranche des 20 % les plus aisés sans les 1 % les plus aisés = 58 450 Md$

Donc : les 1 % les plus aisés (La tranche des 5 % les plus riches des 20 % les plus riches) détient 38.3 % des 94 680 Md$ détenus par la tranche haute de 20 %.

1 % les plus aisés = 27 % de l’ensemble de la richesse.

(Le 1% du bas n’est pas détaillé.)

  • Tranche des 20 % les moins aisés = 2,8 % de la richesse totale.
  • Tranche des 40 % les moins aisés = 6,8 % de la richesse totale.
  • Tranche des 60 % les moins aisés = 14,0 % de la richesse totale.
  • Tranche des 80 % les moins aisés = 29,4 % de la richesse totale.

En pratique, toutes les personnes disposant d’assez de fonds pour pratiquer des donations significatives aux hommes politiques de leur choix font partie de la tranche des 20 % les plus aisés — les gens qui détiennent 70,6 % de la richesse totale. Ils dominent le jeu financier politique de la nation. Presque tous les pots-de-vin qui emplissent les comptes de campagnes politiques aux États-Unis sont versés par les 20 % Étasuniens les plus riches — et le 1 % du haut comprend l’ensemble des « faiseurs de roi ». Et si vous faites partie des 80 % du bas, vous n’êtes pas du tout représenté par le gouvernement étasunien.

Les 1 % les plus riches ont bien plus à disposition pour donner à leurs hommes politiques préférés que le reste de la tranche haute des 20 % , car ces gens — les membres du 1 % — détiennent les sièges dans les conseils d’administration des entreprises, et choisissent les dirigeants d’entreprises qui embauchent les lobbyistes au Congrès, pour divertir, récompenser et embaucher les membres du Congrès pour servir leurs entreprises, et se tenir au service des 1 % du haut qui contrôlent l’ensemble de ces entreprises. Parmi ces entreprises figurent celles qui contrôlent l’ensemble des grands — et la plupart des petits — groupes médiatiques, si bien qu’ils façonnent ce que « savent » et donc ce que pensent la plupart des électeurs (des deux partis).

Les États-Unis comptent environ mille milliardaires, et ils contrôlent assez d’argent pour amener le Congrès à ne pas adopter la moindre loi à laquelle ces ultra-riches seraient opposés, et à adopter les nombreux projets de loi que ces ultra-riches veulent voir mis en œuvre. Donc, la quasi-totalité des quelque mille individus qui contrôlent le gouvernement étasunien est composée de milliardaires. Ils contrôlent en particulier les entreprises internationales. Ces quelques personnes dominent les deux partis. Mais ils tirent les ficelles depuis l’ombre. Au cours des siècles passés, on connaissait l’identité des aristocrates, qui disposaient de titres formels ; dans les « démocraties » contemporaines, ils se dissimulent autant que possible. Ils ne veulent pas que le public sache que le gouvernement ne représente qu’eux, car si cela devait se savoir, la parole du gouvernement au sujet de telle ou telle « dictature » étrangère, ne posant aucune véritable menace à la sécurité nationale du pays, et des changements de régime nécessaires à l’étranger ; cette parole se verrait remise en question par les citoyens, qui se demanderaient : « Ne serait-ce pas notre propre régime qu’il convient de changer en premier ? » Il suffit de jeter un coup d’œil sur les médias d’« information » pour comprendre qu’ils NE veulent PAS que cette question pénètre l’esprit de quiconque. Le message est, au lieu de cela, systématiquement de promulguer des changements de régimes sur des dirigeants étrangers que les milliardaires des États-unis VEULENT changer. C’est ainsi que le public est amené à accepter de financer (avec ses impôts) le département de la « Défense »). N’est-il pas anti-« patriotique » de vouloir couper dans les dépenses de « défense » ? Qui pourrait bien vouloir une telle chose ?

Eric Zuesse

Traduit par José Martí, relu par Wayan, pour le Saker Francophone

Covid19 – Corruption mathématique et épidémiologique.

Par : Volti
Vous pouvez lire l’article complet sur le site de Jean Dominique Michel ou sur R-I sous le titre original : Les politiques « sanitaires » ont été imposées à partir de fraudes scientifiques massives. Merci à Kalon Source Antropo-logiques par Vincent Pavan, docteur en mathématiques, enseignant à l’Université Aix-Marseille Retour sur la grippe H1N1 de 2009 Il est nécessaire de commencer par  un […]

Les États-Unis ont maintenant dépensé 60 milliards de dollars pour la guerre en Ukraine

Par : Volti
Par Eric Zuesse via Globalresearch Le 11 octobre, le « Ukraine Support Tracker » de l’Institut de Kiel pour l’économie mondiale titrait « Les États-Unis étendent considérablement leur soutien, l’Europe est à la traîne »  et rapportait Les États-Unis ont de nouveau considérablement élargi leurs promesses de soutien à l’Ukraine ces dernières semaines. Les pays européens, en revanche, n’ont fait que quelques nouveaux engagements. De […]

La Chine en ligne de mire

Par : Volti
Par Bruno Guigue via Réseau-International C’est à Toulon, que le régime de Emmanuel Macron a présenté sa nouvelle « revue stratégique nationale ». Fidèle à son maître, il a désigné la menace qui plane sur nos têtes. Ce péril mortel, bien sûr, c’est la Chine, ce pays assoiffé de richesses qui jette sournoisement ses tentacules sur la planète entière. Les navires français […]

La folie de la guerre, le militarisme américain continue à un rythme soutenu

Par : Volti
Par Shane Quinn pour GlobalResearch Cet article incisif de Shane Quinn a été publié pour la première fois le 27 juillet 2020 sur  Global Village Space . La Première Guerre mondiale a clairement montré que le recours au conflit armé est la plus sournoise et la plus dommageable de toutes les politiques. Même au cœur de l’Europe militariste, la folie de la […]

11 novembre, l’armistice. Vraiment ?

Par : Volti
Par Lediazec Que célébrait-on ce 11 novembre ? La fin de la première guerre mondiale et la victoire de la France, ou la défaite des mouvements ouvriers bien au-delà des frontières du Rhin ? Ou, plus vraisemblable, la victoire du « Triangle de fer » ? Ces groupes de pression composés de chefs militaires et de diverses agences gouvernementales se […]

« La guerre en Ukraine ? Ce n’est rien par rapport à la guerre contre la Chine qui arrive ! ». L’édito de Charles SANNAT

Par : Volti
Source Insolentiae Mes chères impertinentes, chers impertinents, L’amiral Charles Richard, n’est pas n’importe qui. C’est celui qui dirige le commandement stratégique du Pentagone. Il n’est pas à la retraite mais en activité. Sa parole engage aussi bien les Etats-Unis que l’armée américaine. Ces propos ne souffrent aucune ambiguïté. Avant de vous en parler, vous trouverez également dans cette édition un […]

Un Rothschild en cache toujours un autre

Par : Volti
Pour qui ne connaît pas la « saga » de ce clan, penchez-vous sur leur histoire, mettez un garde-fou pour ne pas tomber dans les méandres odoriférants putrides de leurs parcours. Manger à tous les râteliers eux ont su faire.. Source Lediazec L’Empire (États-Unis, Angleterre et satellites) perd de son influence et donc de sa puissance. Du moins, c’est ainsi que je […]

Un tsunami de crises est sur le point de déferler sur l’Europe

Par : Volti
Source Observateur-Continental Une crise économique «inimaginable» attend l’Europe en raison du refus d’acheter du gaz russe, écrit l’analyste financier japonais Kazuhiko Fujii. Choc économique dangereux. Il souligne que l’Union européenne devra dépenser un billion et demi de dollars pour aider les compagnies d’électricité, mais il ne sera toujours pas possible de sauver la zone UE d’un choc économique dangereux. La […]

« L’euro au bord du précipice, avertit Goldman Sachs ». L’édito de Charles SANNAT

Par : Volti
Source Insolentiae Mes chères impertinentes, chers impertinents, C’est un article de Capital qui revient sur les dernières déclarations de la grande banque d’affaires américaine et qui titre « l’euro au bord du précipice, avertit Goldman Sachs » histoire d’améliorer le moral des troupes européennes passablement attaqué ces derniers temps par une succession de mauvaises nouvelles. Source ici. En cause la « solidité » des cours […]

Pénurie d’électricité en France cet hiver : ce sera encore pire que prévu

Cher lecteur, 

Voici ce qu’on pouvait lire de la part de notre Président il y a seulement quelques mois : 

“Il n’y a aucun risque de coupure d’électricité l’hiver prochain”. 

Puis… 

Ils ont commencé à préparer les esprits… Se rendant compte de leurs erreurs en matière de gestion géopolitique. 

Nous avons vu des messages comme :  

“Il faut faire attention aux éclairages souvent inutiles”. 

De la part de notre Président à nouveau… Alors qu’il est filmé en face de l’Elysée, en plein jour, avec pas moins de 4 lustres allumés. 

Puis ça été le tour de Bruno Le Maire qui a annoncé : 

“Que nous ne pourrons pas continuer à nous chauffer et à nous déplacer comme si de rien n’était”. 

Est-ce qu’ils ont prévu d’instaurer un nouveau pass pour limiter nos déplacements et notre température dans nos maisons ?

Va-t-on voir l’arrivée d’un éventuel pass énergétique ? Ouvrant ainsi la porte à de nouvelles lois toujours plus liberticides et contraignantes ? 

Cette idée se propageant dans l’esprit des Français, Olivier Véran a décidé de la démentir sur un plateau TV en affirmant :  

“Qu’il n’y avait pas de plan caché de réduction forcée ou de mesure de contrainte”. 

Mais pourtant… Seulement quelques jours plus tard…

L’union Européenne statuait sur l’autorisation d’en arriver à des mesures contraignantes pour obliger les 27 pays de l’Union Européenne d’atteindre une réduction de 15% minimum de notre consommation de gaz. 

Et Agnès Pannier Runacher a également avoué que ces dispositifs contraignants étaient envisagés… 

Dont le rationnement ET les COUPURES !

Et depuis quelques jours… Les fuites continuent de pleuvoir à propos des véritables intentions du gouvernement pour sauver leur peau. 

Mais les Français ne sont pas bêtes. 

Ils ont compris que le Gouvernement prévoit certainement de leur couper l’électricité cet hiver. 

Et selon les informations de l’agence Reuters, le Gouvernement envisagerait un plan prévoyant des coupures de courant dans certaines régions de l’Hexagone. 

Certainement pour les personnes consommant trop ou qui n’auraient pas respecté la règle des 19°C. 

N’oubliez pas… Vous avez certainement installé un compteur Linky… Ils savent exactement comment vous consommez. 

Et ces coupures seraient imminentes, elles interviendraient dès cet hiver 2022. 

Ce qui plongerait des centaines de milliers de Français dans le noir et dans le froid. 

Sauf que… 

Imaginez rester plus de 24 heures sans électricité. 

Il serait naïf de croire que les gens resteraient sagement chez eux. 

  • Vous pourriez jeter tout ce que vous avez dans votre réfrigérateur et dans votre congélateur… 
  • Les gens sortiraient dévaliser les supermarchés… 
  • Vous pourriez avoir peur que quelqu’un vienne braquer votre maison pour espérer y trouver des vivres… Pour subvenir aux besoins de sa propre famille. 

Tout peut basculer très vite s’il y avait un Black-Out de plus de 24 heures. 

Et c’est pour ça que, aux Publications Agora, nous souhaitons vous aider à vous préparer au maximum. 

Étienne Henri, notre expert de l’énergie, vous a concocté un plan en 3 étapes pour vous aider à vous préparer au maximum pour cet hiver. 

L’Etat a déjà prévu les Black-Out Forcés. 

Et vous n’avez plus beaucoup de temps pour vous y préparer. 

Découvrez ce qu’Étienne vous conseille de faire sur cette page… Avant qu’ils ne décident de vous mettre dans le noir et dans le froid. 

En vous remerciant pour votre attention. 

Bien cordialement, 

Les Publications Agora

L’article Pénurie d’électricité en France cet hiver : ce sera encore pire que prévu est apparu en premier sur PLANETES360.

DANGER « ils sont prêts à tout » : Un “Reset” qui pourrait bien ruiner des millions de français

De : Olivier Cros – Publications Agora France

Très cher lecteur, 

Quelque chose se prépare à Washington. 

Le point de départ du prochain grand bouleversement financier. 

Un “Reset” qui pourrait bien ruiner des millions de français. 

Et tout partira d’une loi que la FED imposera. 

Et si vous pensez que cela ne va pas nous toucher… 

Vous vous trompez. 

Parce que la Banque centrale européenne a également déjà commencé à travailler sur le même projet

Et si vous prenez le temps d’étudier l’histoire… C’est tout à fait normal. 

Le Dollar étant la réserve mondiale de la monnaie… S’ils décident d’opérer un changement aussi important que celui-là… 

Toutes les banques centrales devront suivre le mouvement. 

Et les conséquences pour nous, français, pourraient être terribles. 

Notre épargne pourrait perdre de la valeur, et nos euros durement gagnés pourraient disparaître.  

Nous pourrions également perdre toute notion de liberté. 

Alors le temps presse. 

Et les investisseurs français qui veulent empêcher l’Etat de croquer dans leur épargne…  

Et qui veulent profiter légalement de ce qui va se passer… 

… Sont invités à cliquer ici pour découvrir ce que Philippe Béchade nous dévoile aujourd’hui. 

Comme vous vous en doutez, il n’a pas gardé sa langue dans sa poche. 

Et il a tout de suite pris les devants en vous préparant un plan en 5 étapes afin que vous soyez prêts lorsque les banques centrales & Washington décideront de ronger vos économies. 

Ceci est l’occasion pour vous de leur dire “Eh non, pas cette fois !” 

Et c’est également pour vous l’occasion de prendre des mesures qui profiteront au bouleversement financier qui se prépare. 

De quoi faire fructifier votre épargne, là où la majorité des Français subiront cet événement de plein fouet. 

Alors je vous laisse prendre connaissance des recherches de Philippe Béchade, notre expert des marchés

Et je vous remercie pour votre attention. 

Bien cordialement, 

Olivier Cros, 

Directeur des Publications Agora. 

PS : Si vous souhaitez vous préparer comme il faut, vous allez devoir agir avant le 13 décembre 2022.

Après, la loi risque de passer et… il pourrait être trop tard. 

Et de toute façon, si vous êtes investisseur… 

Vous savez donc que, plus vite vous arrivez sur le plan en 5 étapes de Philippe… Plus la rentabilité de ces opportunités sera grande. 

Cliquez ici pour lire le message de Philippe Béchade

L’article DANGER « ils sont prêts à tout » : Un “Reset” qui pourrait bien ruiner des millions de français est apparu en premier sur PLANETES360.

Guerre, inflation et paupérisation: Vers un féodalisme 2.0?

L'inflation participe-t-elle à une logique de domination via la paupérisation de la classe moyenne? C'est l'avis de certains analystes qui anticipent la venue d'un féodalisme 2.0.

The post Guerre, inflation et paupérisation: Vers un féodalisme 2.0? first appeared on Ze Rhubarbe Blog.

Suicide européen aux marches de l’Ukraine?

Nous sommes au bord d'un suicide économique lié aux mesures prises à l'encontre de la Russie. Comment en est-on arrivé là, et à qui cela profite-t-il?

The post Suicide européen aux marches de l’Ukraine? first appeared on Ze Rhubarbe Blog.

Brexit Poker 30: le brelan perdant de Boris Johnson.

Brexit, Covid et Ukraine, le brelan perdant de Boris Johnson. Où en est le Royaume-Uni face aux promesses d'un Brexit heureux poussé par les vents de l'indépendance?

The post Brexit Poker 30: le brelan perdant de Boris Johnson. first appeared on Ze Rhubarbe Blog.

❌